20/09/2009

L'eco trail de Briey (54) 22 ou 52km le samedi 19 septembre 2009

 

287


Eco trail ou eco kilometre?


Ma vive et inquiétante douleur au dos de ces deux derniers jours semblait avoir perdue du terrain, a mon plus grand soulagement!

Je pouvais alors resonger a mes idées du week-end et la premiere était celle de l’eco trail du pays de Briey (54).

3

Très vite, sans réfléchir, je m’étais mis en tête de m’élancer sur la grosse distance a savoir le 52km.. Un peu prématuré avec la récente douleur au dos mais au fond de moi, je devais sécher ces larmes de tristesse de ma non participation a l’infernal trail des Vosges (72km)!

Après un début de semaine noyé dans les regrets, la toute fin de semaine (samedi), le moral du trailer était revenu au beau fixe. Allez Micka!! montre nous que tu es encore capable de courir un trail de plus de50km!! C’est le seul moyen de ne plus penser a la frustration de la semaine dernière..

Désireux, de réussir mon projet, je me forcerais même a manger un peu de pâtes la veille, le strict minimum car niveau préparation c’est a l’emporte pièce comme d’habitude.. Je ne suis pas inscrit et je n’ai pas le matériel obligatoire pour participer a cette nouvelle épreuve!

10

Eco packetage pour Micka..surchargé de 4 piles qui ne servaient a rien, mon appareil photo est a Batterie..idiot va!

Ah je suis comme ça, je n’aime pas penser trop a l’avance a une course, me stresser pour rien, non moi je dois agir sur un coup de tête pour que ça marche le mieux..

Preuve faite au trail d’Orbey (50.4km) en Juillet dernier, participation décidée la veille de la course et épreuve bien réussie!

Samedi matin, réveil réglé a 4h00, Waouh, ç’est un peu dur en songeant au 200 bornes de route pour rejoindre l’eco trail. Alors que tu aurais pu rester tranquillement au lit en oubliant le réveil de 5h30 qui sonne chaque jour de la semaine de boulot.

C’est seul, privé désormais de la petite voix de Linda qui demeurait utile a se tenir éveiller lors de ces longs trajet. Seul aussi, car mes parents ne seront pas là pour m’encourager..

160

 

161

Une situation embarrassante sachant que sur ces longues distances j’aime bien avoir un soutien sur le parcours, car je ne pars jamais avec une réserve d’eau sur le dos par exemple.

Trajet bien délicat noyé dans mes pensées et attentif au plus haut point, le brouillard est de la partie les 2/3 du parcours. Des conditions de route que je n’apprécie guère, peut être le souvenir de cette famille de sanglier qui n’avait pas vu ma voiture.. Depuis, j’avoue ne plus aimer rouler de nuit…

Par les routes secondaire bien plus agréable que les longues lignes droite de l’autoroute, je rejoins Briey a 7h45 pour un départ prévu a 9hoo.

Pas de complication a trouver le lieu de la course, c’est au même endroit que la fameuse piste de Nâpatant.. par contre niveau stationnement, c’est un peu plus délicat…

1

 

2

Je me rends vers les inscriptions, non pour m’inscrire, il est trop tard, mais par curiosité, j’aime bien découvrir les nouvelles courses du début a la fin.

L’aire de départ et d’arrivée est bien vaste avec plein de curiosité a regarder. Exposition de fossiles, produit du terroir etc..

4

 

7

 

6

 

5

Le dossard lui est bien raisonnable, seulement 15 petit euros avec le repas offert. C’est pas cher pour un trail de 52km.

Venir a Briey était l’occasion d’y retrouver quelques membres du forum «courirdanslesvosges» dont Jean Raphael Haut qui effectuait là son premier Ultra après une préparation minutieuse..

8

Jean Raph et son papa en reporter photo..

Pour faire le listing, nous avons donc:

Espace-marathon88, Jean Raph, Rv, Marie, Thierry Hervé, Isa et jp et Patricia.

Le départ s’approche, moment pour moi de préparer mon petit kit trail..deux fois rien! Portable, pile pour l’appareil photo, deux morceaux de sucre, et le clé de la voiture.. Rien d’autre ni même d’eau ou de barres énergétiques.

Sur le départ on nous donne les derniers conseils, départ commun avec les coureurs du 22km. La participation est convaincante pour une première édition.

Avant le coup de feu, je retrouve mon ami «fou» Hervé Aton, figurez vous qu’il était finisher de l’infernal trail des Vosges dimanche dernier (72km) et le voilà ce matin prêt pour attaquer un 52 bornes, quelle motivation!!

163

Hervé Aton

162

L'equipe de l'asgvo avec notamment Jp et Sandrine

164

 

165

 

166

167

168

169

170

9hoo, pan! C’est parti…

Le brouillard laisse place progressivement au soleil, les premiers kilomètres seront encore bien agréable pour courir.

Dès les premiers de course, je rempli mon role de reporter, objectif ramener quelques clichés du parcours.

On attaque directement par un bout de route pour sortir de Briey. J’espère vivement qu’il n’y aura pas trop de route sur ce nouveau trail.

171

 

172

Le papa de Jean raph en reporter pour son fils

173

174
Thierry Hervé en Jaune

175

Me voilà rassuré lorsque l’on s’enfonce dans la foret..pas encore de petit sentiers en single track mais nous sommes pour l’instant dans la définition d’une course nature. Pas de pentes très sévère, le contraire m’aurait pas déplu pour éviter a partir trop vite..

176

 

177

 

178

179

181
182

183

184

185

186

188

189

190

191

192

193

La premiere destination nous emmène sur le territoire d’Avril signalé par une petite pancarte en bois très originale. A partir de là, quelques passage monotone a mon goût, longue ligne droite dans les champs suivi d’une interminable cote fuyant a l’horizon sur bitume.

 

194

 

195

 

196

 

197

198

199

200

201

202

Le soleil commence a repointer le bout de son nez, je commence a suer!

Au passage devant une ferme, Hervé Aton me double et pourtant il a déjà 72 bornes dans les jambes..quant à moi, je sens déjà quelques prémices d’un coup de moins bien.

Je m’emploi a suivre un peu Hervé pour faire quelques clichés.

203

 

204

 

205

206

207

208

209

210

A la fin Avril, Hervé va me prendre quelques jours d’avance.. Il semble bien..

 

211

 

212

 

213

214

215

216

217

Le premier ravito arrive enfin au kilomètre 12, je commençais a avoir soif lol.. C’est a ce moment là que Jean Raph me rejoint.. Je le laisse filer, désormais je me sens dans un jour moyen..il faut que je reparte en marchant quelques mètres.

 

218

 

219

 

220
Jean Raph dossard 08, j'etais devant lui pendant 12km signe que je suis parti trop vite..

221

222

Je sais alors que la deuxième boucle de 30km serait trop perilleuse pour ma santé.. Un rêve ne s’envole pas..mais ça se traduira forcement par une déception et une perte de confiance sur les trails..

 

223

 

224

 

225

226

227

228

229

230

231

232

233

234

235

236

237

238

A partir de là, le mental s’efface et les jambes ne réagissent plus. Et c’est pas, ces bouts de route monotone qui va me redonner du tonus. Je m’ennuis sur ce trail, c’est presque trop roulant en quelque sorte..

 

239

 

240

 

241

242

243
Heureusement quelques vegetaux pour ammener une touche agreable dans cette partie un peu tristounette a mon gout..(avis perso, ce n'est pas une critique car je vois deja venir certains lol)

244
Rv et Marie, dommage je n'etais plus en mesure de les suivre..

245

246

247

248

249

250

251

Ceci ne devrait pas exister sur un trail!!! lol

252

 

253

La partie qui m'a un peu demoraliser!

254

255
Là c'est mieux, ca redonne envie de trottiner

256

257

258

259

260

261

262
Jp du forum courirdanslesvosges

263

264

265

266

267

268

269
On m'a reconnu merci pour le petit pour le blog!

270

271

272

273

274

 

275

 

276

277

278

279

280

281

282

283

284
Content de voir les voitures meme si c'est un trail, signe que l'arrivée est proche..

285

286

Je marche, je repars, on me double et redouble, ah voilà les signes d’un jour sans. Dans la tête, ça bouillonne, mon moral de trailer en prend un sérieux coup et me laisse très perplexe pour les autres trails que j’avais prévu les semaines a venir..

J’ai désormais qu’une seule idée en tête, rejoindre l’arrivée et oublier très vite cette course.

Chose faite vers 11h30 ou je retrouve ma voiture en voyant les coureurs du 52km continuer leur périple. C’est dur! Mais je suis conscient que c’était ma meilleure décision.

Repos une dizaine de minutes, je reprends mes esprit et le moral repart a la hausse..

J’aurai pu partir de Briey directement après cette contre performance mais je me ressaisi et décide d’y rester pour faire le reporter sur la fin de course des coureurs de la grosse distance.

Il faut alors prendre sur soi, dur de regarder les autres alors qu’on aurait du être a leur place!!..mais ça montre que j’ai déjà passé a autre chose et qu’il y aura des jours meilleurs.

Voici donc le passage des coureurs a Lubey au kilomètres 40 a partir du 5eme a première vue..

Même si j’ai arrêté la course, je continue a courir partout, me voilà parti a deux bon kilomètre de la voiture.

En voyant même les premiers marcher, ça me redonnerait presque la force de repartir, mais c’est trop tard..

11

 

12

 

13

14

15

16

17

18

19

20
21

22

23

24

25

26

27

28

29
Il galope ce collegue de club!! (l'asgvo)

30

31

32

33
Attention aux tracteurs! lol

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44
La premiere femme, qui semble assez facile..

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66
Marie et Rv toujours ensemble, une belle histoire sportive entre membre du forum

67

68

69
Jean raph entouré de sa maman et de son epouse, ideal pour retrouver la force de repartir..

70
Mais oui Jean Raph tu es a trés bon finisher.

71

72
Il fallait etre trés patient pour les benevoles, bravo a eux!

73

74

75

76

77
C'est pas fini pour eux mais ils sont deja heureux!

78

79

Ensuite direction Anoux ou je retrouve un second endroit pour revoir les trailers, pas tous bien sur, les premiers sont déjà passé mais désormais je me consacre surtout de suivre les membres de mon forum.

L’équipage, Rv et Marie semble bien tenir les nerveuses vagues de verdure et se rapproche de leur destination de reve, l’arrivée a Briey..

Mon grand ami Mosellan, Jean raph quant a lui connaît un petit passage a vide a partir du 30eme kilomètre de course. Il est alors bien entouré de sa maman et de son épouse qu’il l’accompagne en marchant. Belle image et surtout un enorme courage de continuer.

80

 

81

 

82

83

84

85

86

87
Chapeau pour ce courreur qui a fait le trail en survetement!!

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98
Galopons dans les champs, pour une petite photo avec les oeliennes en toile de fond

99

100

101

102

103

104

105
Rendez vous a Briey, je vais pas vous suivre jusqu'au bout quand meme! lol

106

107
Le photographe est toujours dans les cotes mais c'est pour la vue, jugez vous meme!

108

109

110

111

112

113

114

115

116

117

118

119

120

Je quitte Anoux s’en avoir revu jean Raph, j’espère qu’il reprends des couleurs..

Maintenant direction Briey pour voir les trailers en finir.. C’est reparti pour une longue marche photographique.

Je recroise rapidement Rv et Marie en espérant voir jean raph très vite par ici. Je m’avance sur le parcours au fil des arrivées.. Mais helas pour moi, je commet une erreur, je repars sur le tracé du 22km..je marche et remarche, et plu de coureurs, c’est drôle.

Bon, je me suis trompé de chemin, il faut que je remonte tout ça, là j’en ai plein les pattes..et pendant ce temps mon ami jean raph est sans doute passé!

Bougre d’idiot, tu aurais du rester sagement a ta place!!

121

 

122

La terrible cote dans le dernier kilo

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132
Nos deux forumers mosellans sont sur le point de finir leur bel exploit..bravo

133

134

135

136

137

138

139

140

141

142

143

144
Bravo Jean Raph pour ton merite d'etre allé jusqu'au bout, tu as le moral d'un vrai trailer

147

148

149

150

151

152

153

154

155

156

Une fois revenu a l’arrivée, eh oui jean raph est déjà là avec son chapeau en paille sur la tête. Déçu d’avoir loupé son arrivé!

Je le félicite c’est un grand champion, quel courage d’avoir fini! Je suis fier de lui, il fallait oser choisir un trail de + de 50km pour un tout premier..

Je retrouve les autres finisher du forum, a savoir Marie et RV qui ont fait une belle course. Sans préparation pour RV mais quant on est cenboarnard, il y a plus besoin! Ça se joue dans la tete.

145

Les membres du forum se retrouvent en partie apres la course, ici Marie, Jean raph, Hervé et Patricia

146

RV m’offre un ticket repas bien gentiment, il est le bienvenue, je n’avais pas pris de pause pour manger après mon abandon au 22km reparti directement en reporter..

Avant de repartir, c’est au tour de Marie de m’offrir sa bouteille de bière si difficilement gagnée.

Ils sont bien généreux les membres de mon forum..

157

Le grand vainqueur en moins de 5hoo

158

 

159

Au moment de la remise des prix, il est venu le temps pour moi de rentrer a la maison et la route est encore très longue..

Le premier véritable ultra trail dans le département. On souhaite qu’une seule chose, qu’il continue de longues années.. Il faudra que j’y revienne pour prendre ma revanche.

Bravo a vous tous et recuperez bien.

A bientot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20:54 Écrit par espace-marathon88 dans (54) trail Briey | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |