01/06/2009

Le defi du fond st martin a Rombas (57) 1ere etape 10km trail le 30 mai 2009

 

titre

Un defi a relever..
Pour ce long week end de pentecote, parmi les nombreuses belles courses possible (Gerardmer, le molkenrain, les fourasses..), j'opterai finalement pour le defi du fond St Martin (57). Une course en 3 etapes sur deux jours. Une epreuve que je connais legerement pour avoir assisté l'an dernier a la premiere etape.
 
M'y revoila cette année, pret??..enfin  plutot motivé a courir l'epreuve en totalité. Pour cette occasion, mon grand ami Martin Jambois m'invite sur les deux jours. Covoiturage interessant et un bon week-end sportif en perspective. La proposition est bien interessante, je n'hesite pas une seule seconde avec les autres courses du jour.
Les courses par etapes sont rares dans la region, j'adore, c'etait dommage de la manquer.
 
Petite pensée toute de meme pour les membres de mon forum present dans les autres epreuves ( trail de gerardmer, les fourasses, la montée du molkenrain etc..)
 
L'aventure de ce defi commence pour moi Samedi matin avec le trajet de Fougerolles a Luneville en Meurthe et Moselle.

 

003

 

panpan

Panpan fait comme son papa, il desherbe lool

Linda restera a la maison avec panpan. Seul donc pour la realisation du reportage.
Martin m'invite bien gentiment au repas du midi chez lui avant de prendre la route vers la moselle. Nous avons hate tous les deux de prendre part a cette competition qui est un bon entrainement pour les prochains 6 jours de Toul. De son coté Martin doit se rassurer de sa petite douleur prés du tendon et moi etre encore capable d'enchainer trois courses avec mes miserables genoux. Quelques petits doutes sur notre reussite sur cette course, mais l'esprit premier est de se faire plaisir avant tout. Courir sans douleur, avoir des sensations correctes serait deja une bonne chose peu importe le chrono..
 
Le soleil est de la partie avec cependant un vent assez prononcé. La premiere etape du defi commencant ce samedi a 16h00, nous partons le ventre bien rempli peu avant 14h00. Une grosse heure de route nous separe de Rombas. La zone de loisir du fond st Martin n'est pas une mince affaire a trouver, ca tourne beaucoup dans la ville. Il faut avoir l'oeil aguerri pour voir les petites pancartes vertes mal placées.
 
On retrouve le stade aprés quelques petits detours, nous y voila ouf!
Une premiere etape sous forme d'un petit trail de 10km avec environ 440md+. Sans aucun doute la plus belle course de l'ensemble du defi.
A peine sorti de la voiture, les rencontres s'enchainent. Je retrouve deja deux membres du forum courirdanslesvosges a savoir Seb et Runners01. Ils sont venus faire cette etape mais ne participeront pas au defi entierement.

004

Descente de la tribune pour se diriger vers les dossards. Une belle vue sur le stade. Le site de la course est agreable.

 

005

 

006

Dossard a 10 euros pour les trois courses, c'est bien. Je ne profiterai pas cette fois ci de la gratuité du dossard, un peu navrant sachant que j'ai fais parti du club organisateur. Je ne vais pas en faire une histoire, c'est comme ca.
 
On se retrouve chacun avec trois dossards, un pour chaque etape. Un seul aurait suffi puisqu'on le garde en fin de course.
Nous croisons Hermagot, le troisieme membre du forum courirdanslesvosges et non des moindres, c'est l'investigateur du jumelage 57/88, petit jeu entre le forum courirdanslesvosges et courirenmoselle consistant a marquer des points lorsqu'un membre d'un des deux forums se deplace en moselle ou dans lesvosges pour courir.
Pour ce defi, moi et Martin allons dans ce contexte marquer 4 points pour notre deplacement en Moselle. (2 points pour chaque jours). Actuellement, avantage pour le forum courirdanslesvosges..
 

026

RV represente egalement la moselle sur le forum courirdanslesvosges. Un coureur bien sympathique et trés marrant. A en voir la photo ci dessous. 
 

167 (155)

Photo: Martin jambois

Retour a la voiture pour se changer. Pour la premiere etape, j'enfile ma tenue de l'Asgvo, on fera tourner les autres maillots sur les autres manches. D'ailleurs, il y a une bonne representation de l'asgvo sur ce defi et tout particulierement sur cette etape.

 

008

 

010

Pour le reportage photo,je vais me debrouiller seul, Linda etant absente et guere l'intention de ne pas courir pour me consacrer aux photos.
Je prends avec notre gros reflex, etant un peu prés sur d'un temps sec. Ca sera une bonne charge en plus mais le resultat sera meilleur que le petit numerique.
Martin s'associera avec moi pour les photos avec son appareil.
 
Nous voila pret a affronter cette premiere etape sous le soleil et le vent. Leger echauffement en cherchant la ligne de depart qui cette année est donné sur le stade. Les rencontres continue, c'est super. On retrouve enfin l'equipe kilometres 21 en Moselle aprés leur debut d'année consacré entierement aux courses belges.
 

011

Sandrine s'echauffe..

 

012

 

014

L'asgvo, c'est les meilleurs sans aucun doute! mdr

 

015

Bien boire c'est primordial, il fait chaud

 

016

Martin remporte 2 point pour le jumelage 57/88

 

017

Runners01 dossard 539 et Seb dossard 538, deux membres du forum courirdanslesvosges

 

019

Martin a deja reperé une coureuse, une premiere photo s'impose lol

 

167 (143)

 

167 (144)

 

021

Merci sandrine pour la photo!

 

167 (149)

Benedicte une deuxieme coureuse avec qui on fera un bon bout de la course.

Sur le depart, un bon petit peloton renforcé par les coureurs effectuant que la course du jour. Sur le defi nous devons avoisinait les 60 partants. Beaucoup de coureurs local, mais toutefois quelques coureurs de Meurthe et moselle, notamment deux maillots de Gondreville.

027

 

028
 

030

 

031
 

032
 

033
 

167 (157)

Photo: Martin jambois
16h00, c'est parti! Il va falloir gerer ses forces et moi mon allure si jeveux que mon genou tienne encore pour les 2 etapes de demain.
On s'elance sur la piste pour un 3/4 de tour. je commence assez rapidement mon reportage photo. Un premiere arret qui va en marquer beaucoup d'autres, mais aussi des accelerations ensuite pour combler en partie le temps perdu.
 

034
 
167 (158)

Photo: Martin Jambois

 

167 (159)

Photo par Martin Jambois

On sort du stade pour se diriger rapidement sur un chemin forestier.Nous sommes sur un trail, on s'en apercois trés vite. La pente debute rapidement. L'endroit est sympathique sur ces chemins de terre encore bien ensolleillé.

 

036

 

037

 

038

 

039

 

041

 

167 (163)

 

042

 

043

 

045

 

046

 

047

 

048

 

051

 

167 (164)

 

053

Toujours en compagnie de Martin, nous arpentons ce parcours en toute quietude, s'amusant a nous prendre reciproquement en photos. Sans oublier, le coté apercu du parcours et la touche feminine a travers les photos de Martin lol.

 

167 (165)

 

054

Sympa la vue.

Ca grimpe, ca grimpe.. c'est eprouvant pour certains mais ce ne sont pas les pentes vosgiennes encore. Je gere tranquillement le truc. les chemins s'assombrissent progressivement, trés bien pour le coureur mais pour les photographes ambulants ca ne sera pas le meilleure chose.
 

055

 

056

 

057

 

167 (166)

Benedicte garde le sourire meme dans la montée preuve cette photo de Martin

 

059

 

060

 

061

 

062

 

063

 

064
 

065

 

066

 

068

 

070

 

071

 

075

Martin continue son reportage

076

Nous voila au bout de quelques kilometres, a la montée du tour de Drince. Un cote terrible en lacet a travers la foret. Les mosellans ne connaissant pas, sont surpris de la dureté de l'ascension. Nous plus

habitué a faire des trails ca va, ona vu pire, mais ca reste un passage assez eprouvant. Nous sommes bien dans la definition du trail a travers ce parcours.
 
Vers le sommet, on m'encourage sympa! Ah c'est Marie 57 du forum avec son fils guillaume. Ils sont venu voir la course c'est super. J'en profite pour les prendre en photos, un membre du forum, ca se loupe pas lol. Si la mienne est trouble, celle de martin sera une seconde chance, lui qui vient juste derriere avec la meme idée en tete.
 
077
 
167 (177)
 

078

 

079

 

080

 

167 (179)

Au sommet, on continue des petits sentiers slalomant entre les arbres en legere descente. Nous sommes finalement calé dans une allure toutefois un peu rapide a notre prevision derriere une feminine que nous avons rencontré sur les premiers kilometres. Elle nous tire un peu, avec les pauses photos, l'effort pour revenir a hauteur de madame et Martin n'est pas anondin.
 

081

 

082
 

083
 

167 (180)
 

167 (189)
 

085
 

086
 

087
 

089
 

093
 
096
 

097

 

098

 

100

 

103

 

104

 

106

 

110

 

111

 

112

J'etais tranquille, j'etais peinard..

 

113

 

114

 

116

Cette seconde partie est bien orientée vers la descente, les chemins sont un peu delicat, en tout cas faire attention a regarder ou on mets ses pieds. Les chutes seront nombreuses. Martin, l'equilibriste qui prend les photos en courant s'expose a quelques risques mais pour une fois il tient debout lol. Pour ma part, je suis trés prudent avec l'appareil photo dans les mains.
Pour la feminine (Benedicte) qui nous accompagne moins de chance, elle chute une premiere fois devant moi. Pas le temps de la rattraper, ca va trop vite. Arf, pas de grosse douleur aui l'empeche de repartir mais sans doute une belle frayeur et quelques egratinures.

167 (211)

Je reprends la descente a vive allure, Martin n'a pas vu la chute et a pris de l'avance. Il semble bien, j'en suis bien content pour lui. Pour benedicte, la chute l'a ralentie, elle ne reviendra pas sur nous. On continue, on se retrouve seul moi et Martin sur cette longue descente dans l'ombre. Pour les photos, c'est decevant, l'appareil ne veut pas reagir, beaucoup de trouble

 

167 (206)

Je m'efforce pas a m'arreter si souvent vu le resultat. J'attends que l'on sorte de la foret qui va nous ramener vers le stade.

121

 

123

 

124

 

125

Ca descends encore, petit bout de bitume puis virage a gauche dans une partie herbeuse. Cool comme passage, on contourne le mur d'escalade. On entre ensuite sur le stade pour la dernier ligne droite. Un coureur cherche a nous depasser depuis la fin du bois, je decide de faire l'effort pour accelerer. Je franchi la ligne juste un peu devant Martin.
Belle etape en tout cas.

126

 

128
 

130

 

131
 

132
 

133
 

134
 

136
 

137

Bravo egalement a paulette pour ses photos disponible sur son site kilometre21

 

138

 

139

 

141

 

143

Jean Marc Becker du site kilometre21, trés content de l'avoir revu en Moselle

 

146

Bonne perf pour ces deux membres du forum courirenmoselle

 

148

Martin decrasse, un peu ennuyé par une petite gene au talon

 

151

Il fallait bien remercier Benedicte pour sa course lol

 

152

 

153

Pas de lot aujourd'hui ca sera pour demain

 

167 (209)

Photo: Martin Jambois

 

167 (210)

Photo: Par Martin Jambois


157

La buvette c'est pas pour la course..

A l'arrivée, c'est surprenant, pas de ravito solide (orange, banane etc...) que de l'eau! limite pour un tel effort.. Pas de buvette non plus pour boire une petite biere ou un petit coca bien rafraichissant apres une course.
Non la moi et Martin, sommes plutot decu pour l'apres etape. Les coureurs repartent vite, c'est moins convivial que les 6 jours de Toul ou les gens restent pour bavarder a travers la pasty party et le vin d'honneur. Ca sera peut etrer mieux demain..
 
En attendant, on repars et nous irons boire notre petit coup dans un bar a Rombas. Martin trouve par la meme occasion un bassin ou il pourra soulager son pied qui a un peu souffert.

160

 

159

 

166

La suite, c'est le camping de Volstroff a une vingtaine de kilometres de la ou nous allons passer la nuit. Il fait beau, nous allions pas retourner sur Luneville pour revenir en Moselle le lendemain.
Ca fait un petit week end bien cool et ca rapelle quelques campements improvisé sur certains trails.

166 (14)

Le camping est agreable, nous heritons du 6 coquelicots, quelle aubaine pour un jardinier lol.

 

167 (212)

Allez il faut gonfler le matelas au pied!

 

161

Deja beaucoup de voisins autour de nous, hehe, bien remplie ce camping pour ce debut de saison. Deux tentes a installer dont une soit disant revolutionnaire, la quetcha qui de deplie toute seule.
Pour les sardines, on aurait du prevoir le marteau, le sol est bien dur et caillouteux.

 

163

Une fois installé, une petit faim se fait sentir. Petite pizza au snack du camping qui s'oriente vers un trés beau lac. Pas un pizza au feu de bois, mais une portion qui nous calera bien.

 

166 (3)

 

166 (4)

Retour au sanitaire, pour une bonne douche qui remets d'applomb. En attendant la tombée de la nuit, petit decrassage en semi nocturne pour voir l'etat des jambes et tester la frontale de Martin. Pas de grosses douleurs au genou, mais difficile de se remettre a galoper.

166 (9)

 

166 (11)

22h30 dodo, ou debut presque d'une nuit blanche pour moi. Trés dur de trouver le sommeil, ca bavarde de tout sens, on entends le match de foot comme s'y on y etais lol. C'est penible et a cela se rajoute la difficulté a trouver le sommeil lorsque l'on est pas chez soi. Bilan, je ne dors quasiment pas. Que c'est long une nuit sans trouver le sommeil..
Il ne fait pas vraiment froid, c'est deja ca.
 

166 (5)

 

166 (13)

 

166 (18)

La suite de l'aventure dans le prochain reportage...
 

11:56 Écrit par espace-marathon88 dans (57) defi rombas 1ere etape | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |