18/05/2010

Le trail de gandrange (57) 23km le Dimanche 16 Mai 2010

titre


Un super acceuil ! 


Il aura fallu attendre la deuxième édition pour voir ma présence sur ce trail «try me» organisé par l’Association Sportive de Gandrange et de la vallée de l’Orne (asgvo).

Un tracé en pleine nature long de 23km en grande partie dans le foret, agrémenté de quelques difficultés et des points de vue a couper le souffle, voilà ce qui attends les coureurs qui auront choisi la Moselle ce matin.

Absent de la première édition, je me devais de le découvrir pour cette édition 2010. Un parcours qui passera de 16 a 23km, rien que du bonheur en plus!

Un week-end assez chargé se termine pour le blog espace-marathon88 déjà sollicité ce Jeudi de l’ascension avec le trail des 1000 étangs (70) et les foulées de Mirecourt(88). Sans oublier la corrida des sables en Belgique Vendredi soir.

Seul le samedi sera une journée de «repos» avant d’attaquer ce Reportage en Moselle. J’en profite alors pour m’offrir le parcours du trail des mille étangs en mode entraînement et découvrir ce que je n’avais pas vu en mode reporter.

J’aurais du peut être opté ce jour là pour une bonne sieste. Les nuits sont courtes en ce moment, je me sens fatigué et ne dors que 6 heures en moyenne. Retour de la Belgique vendredi soir a 1h30 et ce matin le réveil est programmé a 4h00.

Je tente difficilement de garder les yeux ouverts, et me donne une heure pour me remettre d’appoint.

5h15, le départ de la course est donné, enfin la mienne pour me rendre en Moselle lol.

Sur le chemin, arrêt chez les parents qui ont décidé de m’accompagner. On change de voiture pour soulager la mienne de son expédition en Belgique l’avant-veille.

243

Arf, j'ai franchi une barre symbolique (100 000km)..

Mais c’est toujours moi qui conduit connaissant mieux la route! Difficile de ne pas bayer dans les longues ligne droite de la voie express.

7h45, nous arrivons a Gandrange situé entre Metz et Thionville. Le ciel est bien dégagé, la météo s’annonce idéale

15

Je suis ici en terre connue, l’ Asgvo n’est autre que mon club de la saison passée. Je n’ai pas renouvelé ma licence cette année seulement pour économie et il faut dire que je ne cours plus trop en ce moment. Alors..

Mais en tout cas, c’est un club que j’apprécie beaucoup.

Inscription, départ et arrivée a proximité du stade.

L’avantage de ce reportage est que je connais une grande partie des bénévoles.

2

 

3

L'asgvo vous offre un bel acceuil, café et croissant offerts aux participants!

Très vite, nous sommes accueilli comme des rois (lol). Le café et les croissants nous sont gracieusement offerts.

1

Les courageux hommes bleus se déploient pour peaufiner les derniers détails en attendant la venue des coureurs que l’on souhaite nombreux.. On espère dépasser la barre des 130 franchie lors de la première édition.

Niveau reportage, je me lance dans l’inconnu, je ne connais pas la boucle et peu le secteur pour le gérer comme je le voudrais. Cependant, je vais vite trouver des questions a mes réponse, par l’intermédiaire de Pascal, le président du club.

On nous propose même de venir sur le terrain puisqu’il faut mettre les ravitaillements en place.

Moyen d’assister au travail d’avant course, aux choses que l’on ignore lorsque l’on est coureur! Et ce mémoriser les endroits que nous pourrons rejoindre en voiture.

4

 

5

6

Avec Jp ca roule toujours lol

Kilomètre 4.5 puis le 20 pour mes parents. Quant à moi, je vais partir avec Pascal où j’espere voir au moins deux fois les coureurs.

9 heures, nous revoilà au départ. Les voitures ne sont pas encore nombreuses de quoi inquiéter le dévoué Pascal. Le départ est a 10h00, rien est perdu!

Les rencontres sont nombreuse ce matin et mon forum «courirdanslesvosges» est bien représenté entre les coureurs et les organisateurs.

Le monstre gentil, Martin, Mat, RV, Patricia, JC, isa et jP, runners 01, Sandrine, bacchus, comazzetto. Seb

7

 

8
Le monstre gentil, Mat et RV

9

10

11
De nombreux lots par tirage au sort..

12

13

Les inscriptions et le sourire d'Isa

Le départ approche, et la tendance se confirme, il y a effectivement moins de monde que l’année dernière. Déception la hauteur du dévouement de l’équipe des organisateurs.

Problème de date sans doute, il y a tellement de course en ce moment..

16

David Sutter qui revient du trail des forts de Besancon la semaine derniere!

En tout cas ces 90 partants vont avoir la chance de découvrir un parcours très agréable. Le départ est donné devant le stade a 10h00.

17

 

18
Yohan dossard numero 1, la classe!

19
Bloqué le avant qu'il ne prenne la poudre d'escampette!  on retrouve ici Mat et Martin 

20

21

22

Je sauvegarde quelques clichés des premiers hectomètres. Il y a déjà un coureurs qui se détache! Attention aux départs trop rapide, le menu s’annonce copieux et pas si facile..

 

24

 

25

 

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42
Jp en suiveur vtt..

43

44

Notre ami Sebastien était a la circulation. En pleine préparation pour le championnat de France de 24hoo, rien que ça!

 

23

Je retrouve Pascal qui me prends en voiture, direction le premier ravit au kilomètre 9.5. Il emmène par la même occasion les personnes de la croix rouge.

Passage des coureurs au kilometre 4.5 ( photo daniel)

244

 

245

246

247

248

249

250

251

252

253

254

255

256

257

258

259

260

261

262

263

264

265

266

267

268

269

270

271

272

273

274

275

276

277

278

279

280

281

282

283

284

285

286

287

288

289

290

291

292

293

294

295

296

297

298

299

300

301

302

303

304

305

306

307

308

309

310

311

312

313

314

315

316

317

318

319

320

321

322

323

324

325

326

On dispose d’une marge de temps suffisante avant l’arrivée du premier coureur. Pascal, en profite pour nous montrer cette petite boucle en foret. Accompagné de sa fille, on part pour un footing en foret dans un endroit fétiche a Pascal, les fameuses bosses!

47

 

46

 

45

48

49

A notre retour, juste le temps de boire un petit verre de sirop, et le premier montre déjà le bout de son nez.

 

50

On l’attendais ici un peu plus tard, il va vite!

Allez Micka, faut recourir dans la foret pour arriver a nouveau aux bosses! Je dois maintenir une bonne allure pour éviter de me faire dépasser par le premier avant l’endroit voulu.

J’y parviens, super!

C’est Damien Vernimont, bien connu en canicross qui débouche en tête!

51

 

52

L’endroit pour les photos, bien qu’intéressant le demeure moins pour les photos où on manque de lumière.

Le temps que le flash se mette en route, tout ne se passe pas comme voulu.

En voici quelques photos parmi les plus réussi.

53

 

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

Je reviens progressivement sur mes pas, l’objectif serait de revoir les coureurs au 2eme ravit kilomètres 16. Il faut alors pas trop s’attarder par ici..

On repars avec Pascal, lorsque nous arrivons sur place, les bénévoles nous annonce que les premiers sont déjà passés. Un peu déçu, mais pas facile de toujours bien calculer..

97

 

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113

114

115

116

117

118

119

120

121

La magnifique vu au sommet de cette pente très ardue sera là pour oublier le passage des premiers manqué.

L’endroit est vraiment sympa, ça me donnerait presque envie de rester par ici mais j’ai décidé de faire une partie du parcours histoire de varier les clichés du parcours.

122

 

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

135

136

137

138

139

140

141

142

143

144

145

146

147

148

149

150

151

152

153

154

155

156

157

158

159

Je goûte alors a une portion comme les trailers. C’est joli et il y a encore quelques pentes.

C’est notamment là que je vais retrouver Martin qui semble bien, il a rattrapé et doubler le groupe des oranges.

Je cours quelques minutes avec lui, comme a la belle époque (ça me fait penser qu’il faudra que je recours pour de vrai!)

160

 

161

162

163

164

Je le laisse filer et continue mon reportage.

165

 

166

167

168

169

170

171

172

173

174

175

176

On sort enfin de la foret pour entrer dans un secteur découvert. Une belle vue commence a se dessiner au loin.

 

177

 

178

 

179

180

181

182

183

184

185

186

187

188

189

190

Effectivement, les coureurs empruntent une descente sur un chemin qui surplombe la vallée. Superbe panorama a notre gauche!

J’en profite à max!

191

 

192

193

194

195

196

197

198

199

200

201

202

203

204

Je redescend le chemin qui va mener a Vitry sur orne, sur une portion qui s’approche du parcours de Vitry de la semaine dernière.

Nous sommes alors vers le 20ème kilomètre là où mes parents attendaient le passage des coureurs! J’aurais sur qu’il y avait un si joli point de vue au dessus, j’aurais incité mon père a y aller qu’il en profite aussi un peu.

Voici le passage des coureurs a proximité du lavoir du 19eme siècle.

327

 

328

329

330

331

332

333

334

335

336

337

338

339

340

341

342

343

344

345

346

347

348

349

350

351

352

353

354

355

356

357

358

359

360

361

362

363

364

365

366

367

368

369

370

371

372

373

374

375

376

377

378

379

380

381

382

383

384

385

386

387

388

389

390

391

392

393

394

395

396

397

398

399

400

401

402

403

404

Je pensais regagner la ligne d’arrivée en continuant sur le parcours mais finalement je décide de remonter au point de vue.

La fin de la course ne doit plus être aussi belle.

Allez Micka encore un effort, ça serait bien de revoir Hervé et Patricia au dessus!

205

 

206

207

208

209

210

211

212

Raté! Les voilà, j’y étais presque snif lol.

 

213

 

214

 

215

216

217

218

219

220

221

222

223

224

225

226

227

228

229

Je reprends mon souffle au sommet en m’allongeant dans l’herbe, le soleil est au rendez vous, on est vraiment bien ici!

Les écarts sont désormais très important, nous arrivons en fin de peloton.

L’heure avance, je décide de redescendre vers les parents qui doivent commencer a avoir le temps longs. En voiture, on rejoins l’arrivée.

230

 

234

 

235

On nous offre sandwichs et boissons a toute l’équipe espace-marathon88, bien généreux nous sommes trois!

231

Je retrouve les membres du forum qui ont participé a la course. Martin est plutôt satisfait de sa course contrairement au monstre gentil qui émet quelques regrets. Alors qu’il revenait sur le 2eme et 3eme, avec une bonne ressource, soudainement, les deux hommes disparairent de son champ de vision!

Il se sont trompés et ont pris un léger raccourci ruinant toute chance a Yohan d’accrocher un podium..

236

 

405

Merci a Isabelle Beron pour la photo

La remise des prix est suivi d’un tirage au sort d’une vingtaine de lot et dont le plus gros aura fait un heureux aujourd’hui, puisqu’un coureur repartira avec un écran plat!.

232

 

233

238

237
Le vainqueur du jour!

239
Podium Femme

240
Podium Senior

241
La premiere seniore

242

Podium veteran

Il est 13h30, le temps pour nous de reprendre le chemin de la maison . Sandrine m’offre une rose pour ma mère.. On aura rarement été aussi gâté. Merci a vous tous pour votre accueil.

Ça motivera pour revenir lors de la prochaine édition en essayant de peaufiner le reportage.

Un trail à découvrir absolument, a noter dans vos agendas pour 2011.

Bravo a tous et a bientôt en Moselle!

Sans titre 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:53 Écrit par espace-marathon88 dans (57) trail gandrange | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |