16/06/2009

Le marathon du ballon d'alsace a Masevaux (68) 42.2km le 14 juin 2009

 

titre

Un demi ballon s'il vous plait...
Comme prevu me voila ce dimanche matin de nouveau en Alsace pour participer a mon quatrieme trail du ballon d'Alsace. Une course que j'apprecie pour la beauté de son parcours que je suis parvenu cependant a achever qu'une seule fois. ( Arret au 24eme kilo en 2006, 2008 et 2009?).

002

Cette année m'y revoila, pas plus motivé que cela, mes problemes reccurents aux genoux depuis + d'un an ne me permettent plus d'avoir pleinement confiance a ma reussite sur une telle distance.
 
Je m'y rends donc sans aucunes ambitions, ni meme le finir entierement. Seules mes sensations une fois le sommet du ballon franchi me dicteront si je suis capble d'aller jusqu'au bout.
Honnetement, je doute un peu de mes capacités actuelles a boucler ce gros trail. A voir!
 
Ce matin, j'emmene avec moi Soldat, membre du forum courirdanslesvosges decouvrir cette course. N'etant que cadet, il fera cette course sans dossard et devra se contenter uniquement de la premiere partie du trail jusqu'au sommet du ballon (24km) ordre de sa maman!!.
 

003

Soldat, un fidele du forum

5hoo du matin, me voila deja debout, la nuit a ete courte a peine trois heures de sommeil! Le premier rendez vous de la journée est donné a bellefontaine a 6h00 pour aller chercher Soldat.
Ensuite direction le ballon d'alsace a deux voitures, mes parents seront une nouvelle fois là pour venir m'encourager.
 
Une bonne cinquantaine de kilometres me separe de fougerolles au ballon. Petit deplacement contrairement a d'habitude. Cependant on aurait pu faire encore moins ce matin en se rendant au premier trail de Passavant la rochere (70)...
 
Pas besoin de dossard pour nous deux, on ne passera donc pas par la case des inscriptions a Masevaux. Il est evident qu'un dossard est inutile sachant que je n'irai sans doute pas jusqu'a la fin. Et de plus, la place de la course sur le blog vaut largement plus que le prix d'un dossard.
 
Petite pause au sommet du ballon d'alsace ou j'y laisserai ma voiture.

 

143

Occasion de se degourdir les jambes et d'aller montrer a soldat un leger apercu du parcours et surtout l'endroit ou il faudra qu'il s'arrette coute que coute. Son premier ressenti est trés positif, il sent deja qu'il va s'eclater, lui l'amoureux des petits sentiers montagneux.
Je suis trés content de lui donner la chance de decouvrir ce trail.
 

004

 

005

On repars a une voiture tous ensemble direction le col d' Hunsdruck ou sera donné le depart. Encore une petite demie heure de route. Lorsque nous arrivons sur place, nous sommes a une demie heure du depart. Juste le temps de se preparer et direction la ligne.

145

 

006

 

007

Soldat est dans son element, il est egalement pompier!

Le soleil est bien au rendez vous, l'edition s'annonce trés chaude. Je ne suis pas un adepte de ces conditions meteo..
 
On retouve trés vite, les membres du forum courirdanslesvosges qui s'etaient annoncés a savoir Julien francois et Hervé
 

009

 

013

Soldat, Julien Francois et espace-marathon88

 

015

 

011

 

001

Soldat et hervé

 

016
 

017

Sur la ligne, on retrouve la vainqueur de l'an passé Brice Donischal, favori logique meme si Julien francois peut venir jouer les troubles fetes.
Je me place en premiere ligne pour commencer mon reportage photo. Je pars avec l'appareil a la main avec comme but ramener les belles images qui vous motiverons peut etre a venir l'année prochaine.

003

 

006

 

007

Le coup de feu est donné, je pars dans les premiers pour figurer sur la photo de Linda. Eh oui, aprés c'est moi qui prendrait les autres coureurs en photo.. il faut bien que je figure un minimum sur mon blog.

 

019

 

025

 

027

 

032

 

034

 

040

 

042

 

045

 

046

 

051

 

054

 

056

 

058

 

059

 

061

 

064

 

067

 

071

 

072

 

074

 

077

 

080

 

081

 

086

 

088

 

090

 

092

 

094

 

096

 

100

 

101

 

103

 

105

 

109

 

110

 

112

 

116

 

118

 

120

 

122

 

124

 

126

 

129

 

130

 

132

 

136

 

150

Je prolonge un peu mon effort pour la petite photo de Julien francois, membre du forum. Ensuite, je rentre dans les rangs et tente de souffler un peu. Guere le temps a vrai dire, la pente arrive a la suite.

008

 

009
 

010

Voici alors le deroulement de ma course a travers cette serie de photos. ( avec les photos les moins troubles)

011

 

012
 

013

 

017

 

019

 

023

 

024

 

025

 

026

 

027

 

028

 

029

 

030

 

031

 

032

 

033

 

034

 

035

 

036

 

037

 

038

Je m'arette regulierement pour les pauses photos car le paysage est tout simplement magnifique. Les premiers kilometres sont un peu delicat, il fait chaud, ca grimpe et mes genoux me tirent. Arf me voila mal engager!
 
Indication des kilometres tous le 5 kilo comme par ailleurs les ravitaillements.

039

 

041
 

042

 

043

 

044

 

045

 

046

 

047

 

048

Bonjour madame la vache!

 

049

 

050

 

051

 

052

 

053

 

054

 

055

 

058

 

059

 

060

 

061

Kilometre 10, une severe pente en lacet se dresse devant nous, la marche redevient d'actualité. Il faudra attendre le 11eme kilometres pour revoir le tracé plus roulant.
 064

065

 

067

 

068

 

069

 

070

 

072

 

073

 

074

 

075

 

076

 

078

 

079

 

080

 

083

 

085

 

087

On approche doucement du sommet du grand ballon par une suite sans fin de sentiers en single tracks, c'est du pur bonheur d'un point de vue visuel. C'est un peu moins joyeux pour les jambes qui commencent a fatiguer.
 
Kilometre 15, un petit bac a eau recoit l'eau de la montagne. J'en profite pour pour passer les pieds dessous, ca fait du bien. J'hesite a en boire mais l'eau de montagne ne doit pas etre impropre a la consommation.
 088

089

 

090

 

091

 

092

 

093

 

094

 

095

 

098

 

099

 

101

 

102

 

103

 

105

 

107

 

108

 

109

Kilometre 20 juste apres le ravito. On vient d'une descente trés technique dans la foret ou les pierres s'entrelacent. Je marque comme depuis le debut une petite pause d'une trentaine de secondes pour bien me ravitailler. Je suis parti sans rien sur moi. On nous annonce le sommet dans 4 kilometres! ouf ca viens bon!

110

 

111

 

113

 

114

 

115

 

116

 

117

 

119

 

120

 

121

 

122

 

123

 

125

 

126

 

128

 

130

 

133

 

134

 

135

 

136

 

137

 

138

 

139

Dans ma tete sa gargouille quand a ma decision de continuer ou non une fois le sommet franchi. Mais les pentes encore assez raide menant au sommet me fatigue et prend la decision de la jouer raisonnable.
 

140

Je retrouve mes spectacteurs avec Soldat qui etait contraint de s'arreter là. Je continue jusqu'au chalet du ski en profitant du ravito. Je m'asseois sur une table et m'accorde une petite pause. Les coureurs defilent devant moi, il y en avait encore derriere moi. Les minutes passent et la decision de s'aretter là devient trés difficile a prendre. Il ne restait plus que 18km dont les 9 finals en descente!
 
Arf, après reflexions, j'etais dans la mesure de regagner la ligne en y allant tranquillement. Je m'efforce a rester raisonnable et de ne pas repartir car Soldat aurait voulu me suivre et pour lui c'etait interdit!
 
La course s'arette donc la pour tous les deux avec un sentiment de regrets.. mais c'etait les regles de notre participation.
Passage des coureurs jusqu'a mon arrivée apres 24km de course  

 

151

 

156

 

160

 

164

 

171

 

174

 

177

 

179

 

184

 

186

 

187

 

196

 

199

 

206

 

210

 

216

 

222

 

226

 

227

 

233

 

237

 

239

 

244

 

248

 

250

 

258

 

260

 

262

 

263

 

267

 

270

 

272

 

273

 

275

 

277

 

279

 

281

 

283

 

288

 

290

 

295

 

298

 

302

 

303

 

310

 

312

 

319

 

322

 

325

 

328

 

330

 

333

 

335

 

336

 

346

 

348

 

351

 

356

 

359

 

362

 

366

 

368

 

370

 

372

 

377

 

380

 

384

 

389

 

390

 

392

 

395

 

399

 

402

 

405

 

410

 

418

 

419

 

423

 

426

 

428

 

435

 

438

 

439

 

448

 

455

 

461

 

465

 

468

 

471

 

474

 

476

 

477

 

484

 

485

 

491

 

492

 

497

 

501

 

508

 

511

 

512

 

516

 

525

 

526

 

529

 

532

 

535

 

538

 

543

 

545

 

548

 

549

 

550

 

552

 

553

 

558

 

563

 

567

 

568

 

571

 

574

 

580

 

581

 

583

 

584

 

586

 

590

 

591

 

593

 

595

 

596

 

599

 

602

 

606

 

607

 

609

 

612

 

614

 

619

 

620

 

626

 

628

 

632

 

633

 

638

 

640

 

641

 

642

 

644

 

645

 

646

 

647

 

650

 

656

 

658

 

660
 
663
 
665

 

672

 

673

 

678

 

680

 

682

 

684

 

686

 

687

 

689

 

692

 

694

 

697

 

699

 

704

 

706

 

709

 

714

 

718

 

719

 

722

 

724

 

729

 

731

 

733

 

736

 

737

 

738

 

739

 

742

 

744

 

746

 

748

 

749

 

750

 

753

 

755

 

757

 

759

 

761

 

762

 

763

 

765

 

766

 

768

 

771

 

773

 

775

 

778

 

781

 

783

 

784

 

785

 

792

 

796

 

799

 

800

 

801

 

806

 

808

 

811

 

814

 

816

 

820

 

821

 

825

 

826

 

828

 

830

 

831

 

833

 

835

 

837

 

840

 

841

 

844

 

847

 

848

 

852

 

855

 

856

 

858

 

859

 

863

 

864

 

866

 

867

 

869

 

871

 

874

 

875

 

877

 

878

 

880

 

883

 

885

 

886

 

887

 

890

 

893

 

895

 

897

 

899

 

903

 

905

 

906

 

908

 

911

 

914

 

918

 

921

 

923

On repartira directement du ballon sans repasser par Masevaux pour voir les coureurs en terminer. L'ayant fait l'année derniere, ce n'est pas bon pour le moral et puis ca fait 60 bornes de plus au compteur.
 
Retour a Bellefontaine ou Soldat nous invitera gentiment a manger. Une question nous hante l'esprit sans cesse: tu crois qu'on serait arrivée là? lol N'y pensons plus, ca sera pour une prochaine fois.
 
Retour a fougerolles a 15h30 ou je peux profiter encore de l'apres midi avant de rattaquer la semaine de boulot. Je n'aurais pas tout perdu!
 
A bientot et bravo aux membres du forum!

panpan

 

 
 

07:25 Écrit par espace-marathon88 dans (68) ballon d'Alsace | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |