08/06/2009

Le circuit du taenchel a Ribeauvillé (68) 22.6km et 780md+

 

titre

Deux trails de suite..

Dimanche, nous nous étions donnés rendez vous avec le circuit du Taenchel a Ribeauvillé en Alsace. Pour une très belle course de montagne longue de 22.6km et 780m de dénivelé positif! Une course comptant pour le trophée des Vosges de course de montagne ce qui s'apparente a un trail.


Course que moi et mon ami Martin, nous avions décidé de faire durant la semaine. Sans être sur d'y participer jusqu'au dernier moment puisqu'il y avait deja le trail du mont st quentin en Moselle (26km) samedi soir que nous allions faire coute que coute.


A la fin de ces 26km d'un trail au charmes insoupçonnés et bien humide, les deux aventuriers se remettaient un peu en question pour la course de Ribeauvillé le lendemain. Avec cependant, la ferme intention de s'y rendre mais en révisant peut être la distance. En parallèle au circuit du Taenchel se déroule le circuit des châteaux sur un parcours de 9.6km et cette option là, nous semblait peut être plus raisonnable. On se laissera la nuit pour y reflechir et voir notre état demain au reveil.


Martin m'a logé chez lui pour passé la nuit après m'avoir proposé gentiment le covoiturage jusqu'en Moselle. C'est de bonne augure que j'acceptais volontiers son accueil, le retour du trail s'est fait tardivement, presque 22HOO. En rentrant direct sur Fougerolles, je n'étais pas rentré avant minuit!

Non là, je dois dire que Martin m'a bien facilité les choses pour ce week-end, Merci!


Réveil a 6H45 pour un départ prévu a sept heures et demi. Les jambes sont un peu fatiguées des efforts de la veille, Martin me lance: alors on le fait ce 22km? On verra une fois sur place,non? Lol.

Secrètement, je pense que je devrais être capable, je me suis pas senti trop epuisé du trail du st quentin. Pour Martin, ses sensations d'hier le laissait toute de même perplexe pour en refaire presqu'autant aujourd'hui.

Petit déjeuner aux soins de Martin, comme d'habitude, avant une course, j'ai du mal a avaler quelque chose.


On prend la route vers l'alsace sous un ciel encore bien capricieux, il pleut par intermittence, nous prions le ciel pour qu'il fasse meilleur une fois arrivée lol. Et oui, en plus d'être coureur, nous sommes photographes ambulant alors dans ce contexte la pluie est dérangeante.

Hier, nous sommes deja revenu un peu decu du résultat de nos photos qu'on aimerait bien se rattraper ce matin!

 

700

On retrouve en Alsace, Linda, bien méritante d'être ici ayant appris une bien triste nouvelle. Elle sera accompagnée de mes parents.

 

708

Une fois sur place, au bout d'une grosse heure de route, les places pour se garer sont deja limités. Une heure avant le depart, il y a grosse affluence.


A peine sortie de la voiture et avant d'aller aux inscriptions, nous profitons pour faire un petit galop d'essai afin d'évaluer ce qui nous reste comme force. Le résultat n'est pas surprenant, oulà les jambes sont bien dures. On va attendre un peu avant d'aller s'inscrire, rien ne presse apres tout..

 

004

Très vite, nous croisons le chemin de Remes, membre de mon forum courirdanslesvosges. Il est accompagné de sa nièce qui tombait a point nommé pour chauffer l'appareil photo de martin lol.

001

 

800

 

717

Contant de retrouver Remi et de pouvoir parler un peu plus longuement.

Lui fera le 22Km et sa niece le 9km, finalement on ferait bien le 9 aussi mdr.


Direction l'immense chapiteau ou se dresse les inscriptions et ou sera effectués la remise des prix et du repas d'après course.

 

005
 

007

On rempli notre petit bulletin, sans cocher toutefois la case de la distance choisi. On se laisse un delai supplémentaire lol.

Pendant ce temps, nous retrouvons, le second membre du forum courirdanslesvosges, Jack2775, le grand chef des coureurs de l'illon. On sera seulement deux a representer le club sur cette course. Moi en montrant le maillot en fond de peloton et Arnaud tentera de l'emmener en tete jusqu'a la ligne d'arrivée comme il avait fait l'an dernier.

 

008

En regardant, les listes de préinscrit, on se décide a faire le 22km ou il y a beaucoup plus de coureurs. Martin file m'inscrire et sans avoir le temps de réagir, il me paye l'inscription. Grr, il m'a deja fait le coup hier!! Merci quand même mais c'est plutôt gênant.

 

009

12 euros le dossard pour l'inscription le jour même. Une bouteille de vin a l'arrivée, rien de plus..

On a vu plus généreux hihi.


Retour aux voitures pour se changer, le temps a l'air de s'améliorer tant mieux!

On part une nouvelle fois sans rien, ni gels ni bidules. On fait confiance aux ravito disponible sur le parcours.


Linda n'a pas vraiment le moral et la tete a la course, et je la comprends. Elle fera pendant l'effort a faire quelques photos de la course. Merci a toi!

 

024

Deux amis du cohm, bientot sur le forum j'espere!
Avant notre départ, direction la ligne de départ ou va s'élancer le canicross. Ca cause, ca crie que dis je ca hurle! Les chiens piaffent d'impatience de partir..

 

010

 

013

 

015

 

016

 

017

 

020

Petite pensée alors pour notre Baikal, membre du forum qui a encore loupé une bonne course pour faire parler de sa passion du canicross. Elle habite en Meuse, je vous l'accorde ca fait un peu loin.


Allez hop 10H15 approche ca va etre a nous! Je croise de nouveau un membre du forum, Grego qui en realité fait partie des favoris logique de la course. Il a deja gagnée 3 courses de montagne ses derniers temps.

 

800 (16)

 

026

 

800 (17)

 

800 (18)

 

800 (19)

 

800 (20)

 

800 (2)

Nous sommes un peu plus de deux cents coureurs a s'élancer sur les 23km. Je me place en fin de peloton en arrivant plus a retrouver Martin, mais ou est 'il donc passé?

Voudrait' il faire comme a la belle époque, les premiers mètres de course en tête?


En tout cas, au moment du coup de feu, je m'elance sans lui. Il y a du monde!

 

800 (21)

On debute ce parcours par la traversée de la ville entre les boutiques. C'est vraiment sympa et même sur route, ce premier kilomètres et demi n'est pas monotone.

 

028

 

030

 

032

 

033

 

036

 

040

 

042

 

044

 

046

 

047

 

049

 

051

 

052

 

054

 

055

 

057

 

058

 

059

 

061

 

064

 

066

 

068

 

071

 

074

 

077

 

078

 

080

 

081

 

084

 

085

 

088

 

090

 

092

 

094

 

099

Je commence mes arrêts photos en accelerant un peu pour retrouver Martin. Le premier kilomètre est franchi et j'aperçois parmi ce flots de coureurs, une main depassé avec un appareil. Ah, pas de doute possible,c'est martin lol

 

800 (22)
 

800 (23)
 

800 (24)
 

800 (3)
 

800 (4)
 

800 (25)

 

800 (26)

 

800 (27)
 

800 (28)

 

800 (6)

j'accelere a nouveau pour revenir a sa hauteur, du coup un départ un peu éprouvant pour moi. On monte progressivement depuis le debut.


La route s'efface, nous tournons a droite par un trés etroit sentier. Le dénivelé commence. Ca bouchonne, impossible de doubler. La vue est sympa.

 

800 (29)
 

800 (30)
 

800 (31)
 

800 (32)

 

800 (33)

 

800 (34)
 

800 (35)

 

800 (36)

On commence doucement a nous reconnaitre, moi pour le blog mais aussi Martin. Occasion de bavarder un peu. Le sol est recouvert de pierre ou de racine, la prudence est la bienvenue.

 

800 (5)
 

800 (7)

Arrive le premier ravitaillement au 5ème kilometres, ca monte deja sérieusement depuis le debut.

 

800 (37)

On sent la fatigue de la veille, le contraire aurait ete étonnant. Cependant a cette allure, je me sens capable d'aller jusqu'au bout.

On redescends enfin sur un large sentiers forestiers, ca revient fort de l'arrière. De charmantes féminines nous doublent mais on va pas s'amuser a les suivre, ca va un peu vite pour nous lol!

 

800 (38)
 

800 (39)
 

800 (40)
 

800 (41)
 

800 (42)

Les lieux nous reviennent en tete, lors de notre edition en 2007. Ici meme on devallait cette pente derriere paola, une coureuse bien forte en montagne. Aujourd'hui la, c'est vraiment plus tranquille!

 

Kilometre 8, on regagne la route pour une portion un peu tristounette. Je retrouve Linda pour l'unique fois du parcours.

Voici quelques un des ses clichés.

 

100

Digitale (Digitalis Purpurea)

 

101

 

105

 

107

 

109

 

111

 

116

 

119

 

120

 

123

 

128

 

131

 

132

 

138

 

139

 

141

 

143

 

144

 

146

 

149

 

151

 

155

 

161

 

165

 

166

 

168

 

170

 

172

 

174

Achtungpop's un recent membre du forum courirdanslesvosges

 

178

 

183

 

187

 

189

 

191

 

192

 

195

 

199

 

201

 

203

 

206

 

208

 

209

 

211

 

213

 

215

 

220

 

223

 

227

 

229

 

233

 

235

 

237

 

238

 

241

 

242

 

243

 

246

 

247

 

253

 

256

 

257

 

259

 

263

 

264

 

266

 

267

 

269

 

271

 

274

 

276

 

278

 

279

 

282

 

284

 

286

 

290

 

294

 

296

 

297

 

299

 

301

 

303

 

306

 

307

 

308

 

309

 

310

 

316

 

318

 

322

 

324

 

325

 

327

 

330

 

335

 

336

 

338

 

341

 

345

 

350

 

353

 

354

 

358

 

359

 

362

 

364

 

366

 

369

 

373

 

374

 

376

 

381

 

382

 

386

 

392

 

398

 

399

 

401

 

405

 

408

 

410

 

411

 

412

 

417

 

420

 

423

 

425

 

427

 

431

 

433

 

435

 

437

 

440
 

442

 

446

 

449

 

451

 

453

 

459

 

463

 

465

 

470

 

472

 

474

 

476

 

477

 

481

 

482

 

483

 

484

 

488

 

490

 

491

 

495

 

496

 

498
 
501

 

502

 

504

 

508

 

509

 

511

 

513

 

519

 

521

 

525

 

532

 

536

 

537

 

538

 

541

 

547
 

552

 

553

 

557

 

559

 

564

 

570

 

574

 

581

 

583

 

587

 

588

 

592

 

597

 

599

 

601

 

603

 

611

 

613

 

616

 

617

 

619

 

624

 

625

 

626

 

630

 

633

 

634

 

635

 

637

 

640

 

643

 

648

 

650

 

654

 

656

Une petite bouteille d'eau au passage fait du bien pour attaquer cette partie montante. On nous redouble un peu dont une feminine, Martin se sent fatigué et ne peut accrocher.

 

800 (43)

 

800 (44)

 

800 (45)

 

800 (46)

 

800 (47)

 

800 (48)

 

800 (49)

 

800 (50)

 

800 (51)

Pas grave, je lui rapelle que contrairement aux autres ont a deja 26km dans les pattes et qu'il est deja bien d'avoir eu le courage d'en refaire 23 ce matin.

 

Peu aprés le neuvieme kilometres, on reprends un chemin et ca continue de grimper progressivement.

 

800 (52)

 

800 (53)

 

800 (54)

 

800 (56)

 

800 (57)

 

800 (58)

 

800 (59)

 

800 (60)

 

800 (61)

 

800 (62)

 

800 (8)

 

800 (9)

 

800 (63)

 

800 (11)

Il faudra attendre le 12eme kilometre pour revoir de la descente. On partage ces quelques bornes avec une feminine, ca nous relance.

800 (64)

 

800 (65)

 

800 (66)

 

800 (10)

 

800 (67)

 

800 (68)

Vers le 15eme kilometres, aprés un longue descente, on rattaque une bonne bosse. Martin se rapelle alors son coup de bambou lors de l'edition 2007. C'est vrai que ce passage est delicat si on a deja tapé dans ses reserves.

 

800 (69)

 

800 (70)

 

800 (71)

 

800 (72)

 

800 (73)

 

800 (74)

 

800 (75)

 

800 (76)

 

800 (12)

 

800 (77)

 

800 (78)

 

800 (79)

Trois kilometres plus tard, on va entamer le retour sur ribeauvillé par une longue descente. D'abord en single track puis sur large chemin forestiers. La fin approche, on passe devant un joli chateau mais gare a ne pas se deconcentrer, le sol est fortement caillouteux. Avec la fatigue, je manque de peu de me ramasser, grosse frayeur!

 

800 (80)

 

800 (81)

 

800 (82)

 

800 (83)

 

800 (84)

 

800 (13)

 

800 (15)

 

800 (85)

 

800 (86)

 

800 (87)

 

800 (88)

 

800 (89)

 

800 (90)

 

800 (91)

 

800 (92)

Depuis le debut avec Martin, on continu pour franchir la ligne ensemble. Meme si j'aurais pu aller un peu plus vite, aucune intention de lui fausser compagnie. pour le moral c'est toujours mieux d'etre a deux.

 

800 (93)

La ligne se rapproche, on observe ou se cache linda pour immortaliser notre arrivée, mais helas elle est pas là. Elle nous attendait dans la voiture. Dommage.

 

657

 

658

 

660

 

666

 

667

 

668

 

669

 

672

 

676

 

680

 

682

 

687

 

688

 

691

 

692

 

693

 

696

Voila on en termine de notre week-end sportif, enchainer ces deux courses n'etait pas une mission gagné d'avance avec notre forme plutot moyenne ces temps ci. Content de l'avoir fait mais la fatigue etait bien la..

 

714

 

800 (14)

 

698

 

699

 

702

 

703

 

705

Desormais, on va se laisser quelques jours de reflexion quant a notre participation au marathon du ballon d'alsace. Il ne faut pas oublier que nous voulons enchainer une semaine apres par les 6 jours de Toul.

 

Une bouteille de vin comme lot souvenir.

 

Du coté du forum, Grego s'impose une nouvelle fois, Jack2775 dans un jour sans finira toute de meme 8eme et Remes est satisfait de sa course!

Bravo a vous tous, y compris Martin.

 

Trés belle course en tout cas, a refaire!

 

Merci a Linda et Martin pour leur aide dans les photos

20:26 Écrit par espace-marathon88 dans (68) Taennchel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |