20/06/2010

La course du chemin du tacot a Lavoncourt (70) 13km le Samedi 19 Juin 2010

 
354


Une course dans mon département…

Ce week-end, le mot d’ordre était de faire un programme de course «light» en veillant au compteur de la voiture, autrement dit faire beaucoup moins de 500 kilomètres..

Décision que je me suis imposé après avoir faire plusieurs gros déplacements le semaines auparavant avec mes excursions jusqu’en Belgique..

De ce fait, je sélectionnerai des courses relativement proche de chez moi et aujourd’hui était organisé a Lavoncourt (70), l’édition de la course du chemin du Tacot. Épreuve entre route et chemins longue de 13km.

De bonne augure, seulement a 65km de la maison et une course que je n’ai jamais faite! Que demander de mieux? Rien! Un grand plaisir a venir faire mon reportage..

Sous un ciel virant enfin au bleu, accompagné de mon père, nous nous en allons a Lavoncourt, petite commune entre Vesoul et Gray. Juste une heure de route pour rejoindre les Lavoncourtois et les Lavoncourtoises.

229

Mon pere qui m'accompagnera sur mes deux courses du week-end en Franche Comté.

230

En mode reporter ce week end pour le prochain qui devrait en etre autrement...

La première impression a notre arrivée est plutôt sympathique. De nombreuses animations se regroupent autour de l’arche de départ.

1

En avance, on décide d’aller directement faire une reconnaissance du parcours en voiture en suivant les flèches rouges au sol.

Le tracé est agréable empruntant de petites routes de campagne légèrement vallonnées. Sa dernière partie, plongera les coureurs a travers les chemins forestiers bien humides.

218

Le premier village traversé...

219
Debut de course plutot assez vallonné..

220
Le coquelicot fragile et tremblant sous le vent...

221

222

223

224
Le parcours emprunte le tracé d'une ancienne ligne de chemin de fer..

225
Encore un village agreable a traversé..

226
Ne te cache pas, mon beau cheval..

227

228

Petits etangs a longer apres 6 kilometres de course..

231

 

232

233

234

235

236

237

238

239

240
Peu apres le 10eme kilometre, les coureurs vont courir sur deux kilometres dans la boue en foret..

241

Un joli lavoir Fleuri a Mont St leger...

253

Retour au village pour découvrir maintenant la zone de départ. Avec émerveillement, nous découvrons les différents exposants présent sur le site. Exposition de tableau d’un coté, vente de fleurs, de produits régionaux ou encore des numéros d’artiste de l’École du cirque de l‘autre.

242

243

 

244

245
Une de mes toiles preferées sur l'exposition..

246
Pour la petite pensée a Panpan, mon lapin, mascotte du blog resté tranquillement à la maison..

247

248
Les inscriptions, 10 euros sur place, je trouve cela un peu cher pour un 13km..

249

250

251

Bref, c’est super pour les personnes qui accompagnent les coureurs et qui ne savent pas toujours quoi faire pendant la course.

L’ambiance est là, on fêtera ici la fête de la musique dans la soirée.

Je ne retrouve ce soir pas grande connaissance mise a part notre ami Vosgien, Michel.

252

Michel de Selognes (88) qui nous raconte ses dernieres courses en Franche Comté..

Pour le reportage, j’ai pris mon vélo course, hélas, j’ai oublié la pompe pour regonfler le pneu arrière légèrement. Ce que je craignais au départ arrivera, je serais a plat avant la fin de la course..grr

167

Evidemment, le velo course n'etait pas le plus adapté sur ce tracé, mais fallait il encore le savoir!

Je laisse de coté les courses enfants, nous sommes déjà mal informé du parcours de la première épreuve.. Ça m’agace, je laisse tomber.

18h15, le départ est donné sous une grande arche intersport. Deux miss s’apprêtent a donner le coup d’envoi de cette édition 2010.

2

 

3

4

Je vous presente miss Haute Saone et sa dauphine..

Je m’éloigne avant leur départ en direction du premier village traversé; Mont St léger. Direction la première cote du parcours.

Je retrouve les coureurs après environ 1.4km de course.

Un coureur se détache rapidement du peloton ne voulant pas donner d’esperance a ses poursuivants.

Voici le passage des coureurs:

 

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

Sans attendre les derniers coureurs, je remonte sur le vélo et remonte le peloton en continuant mes clichés. Parfois, en roulant et quelques fois en m’arrêtant sur le bord des chemins.

37

38

 

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

Je reviens sur la tête de la course a l’approche du sixième kilomètre a la sortie de Renaucourt. Apres un rapide calcul, je m’impose d’y rester jusqu’à 18h42 a ma montre..Afin d’espèrer revoir les coureurs de tête au neuvième kilomètre.

74

Le groupe de poursuivants, le premier est déjà loin devant..

75

76

77

78

79

80

81

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

Bien calculé! J’arrive pile poil, le quad qui ouvre la course montre le bout de son nez.

Entre temps, et par l’intermédiaire de mon père, on retrouve le passage de la première partie du peloton au kilomètre 7. Les coureurs effectuent alors le tour d’un petit étangs avant de filer pour une boucle longue de 2 kilomètres qui les ramèneront a hauteur de l’étangs au 9eme.

254

 

255

256

257

258

259

260

261

262

263

264

265

266

267

268

Toujours grâce a mon père, voici donc le passage entier des coureurs après 9 kilomètres de course.

 

269

 

270

 

271

272

273

274

275

276

277

278

279

280

281

282

283

284

285

286

287

288

289

290

291

292

293

294

295

296

297

298

299

300

301

302

303

304

305

306

307

308

309

310

311

312

313

314

315

316

317

318

319

320

321

322

323

324

325

326

327

328

329

330

331

332

333

334

335

336

337

338

339

340

341

342

343

344

345

346

347

348

349

350

351

352

353

On en reviens de mon coté, où je vais suivre les 4 derniers kilomètres du parcours.

 

110

 

111

 

112

113

114

115

116

117

118

119

120

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

135

136

137

138

139

140

141

142

Tout se passe sans souci jusqu’au 10eme kilomètre, ensuite ça devient plus difficile avec l’etat des chemins de plus en plus humides.

 

143

 

144

 

145

146

147

148

149

150

151

152

153

154

155

Nous sommes dans la partie en foret, que nous n’avions pas pu apercevoir lors de notre reconnaissance en voiture.

Les coureurs s’enfoncent dans les bois, par des chemins qui se voudraient bien agréable s’ils demeuraient sec.

Ce soir, ce n’est pas le cas, ça glisse bien par endroits.

156

 

157

158

159

160

161

162

163

164

165

166

Mon velo route, ne me sert plus a grand-chose, je cours a coté..

 

168

 

169

 

170

171

172

173

174

175

176

177

178

179

180

181

182

183

184

185

186

187

Kilomètre 12, on retrouve un chemin plus sec qui mènera jusqu’à l’arrivée. C’est mieux pour rouler en vélo, mais hélas je m’aperçois que le pneu est a plat! C’est ma veine! Il faudra que je revienne en courant a coté du vélo pendant 4 kilomètres dans la boue de la foret, pour rejoindre mon père a l’étang.

J’en profite pour terminer mon reportage.

188

 

189

190

191

192

193

194

195

196

197

198

199

200

201

202

203

204

205

206

207

208

209

210

211

212

213

214

215

216

217

Retour au village, histoire d’acheter quelques produits régionaux avant de repartir a la maison.

Beau circuit dans une ambiance de fete.. a découvrir!. Pour ma part, heureux d’y être venu.

Bravo a tous!

Et n’hésitez pas a rejoindre les 284 coureurs de tout horizons qui se sont inscrit sur mon forum:

http://courirdanslesvosges.forumpro.fr/forum.htm

A bientôt dans le 70 ou ailleurs!

 

Le prochain reportage, vous ammenera dans le Doubs (25) où je suis allé decouvrir la course de Belvoir (15km) Dimanche matin. Reportage a venir ici en milieu de semaine.

 

Pensez qu'un petit commentaire fait toujours plaisir au webmaster pour le long travail que necessite ces reportages. Merci.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:56 Écrit par espace-marathon88 dans (70) Lavoncourt | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |