15/10/2006

les 10km de Saint dié des Vosges le 15 octobre 2006

 

 
 

 

La ville de Saint dié des Vosges innove cette année en inscrivant au calendrier un toute nouvelle épreuve, un 10km.

Sans titre
vu dans la presse...

Il y aura désormais deux grands evenements à saint dié pour les coureurs à pied, le trail des roches et ce 10km.


Une nouvelle course ne me laisse jamais indifférent, donc nous y voilà en ce dimanche matin.

Ca sera aujourd'hui en famille que nous nous rendrons à cette course. Mes parents ne voulaient pas rater cette course qui se déroule sur les terre de leur enfance. Donc journée souvenirs..


Pour trouver l'endroit du départ, pas de soucis, mon pere connait la ville comme sa poche, c'est de bonne augure car niveau indication je n'ai pas vu une seule pancarte.


Nous trouvons le stade et une bonne place tout prés du départ. Nous serons presque tout seul sur le parking car les organisateurs bloque assez vite la route pour les voitures.

Sans titre

Sans titre
une belle arche de départ..

Sans tarder, nous nous dirigeons vers les inscriptions

Sans titre

Les inscriptions seront prises dans une toute petite salle, a notre arrivée ca sera déjà difficile de se frayer un chemin. Un détail à améliorer pour les prochaines éditions..

Sans titre
lieu des inscriptions..

Sans titre
les dossard du 10km





D'aprés certains commentaires, le parcours semble assez roulant et se compose de trois boucles.L'arrivée aura lieu en faisant un tour de stade derriere la main courante puis un tour sur la piste d'athletisme.

Sans titre


Petit échauffement avant la course, il fait frisquet ce matin et le vent est froid malgré la présence d'un beau soleil.

L'objectif du jour pour moi serai de faire moins de 39min. on verra bien...

Sans titre
lors de l'échauffement. nous passerons sur un petit pont mais pas sur celui là...


L'heure du départ approche, sur la ligne du beau monde avec notamment le championt de france 2005 de marathon. ( david antoine ).Je me place sur la premiere ligne surtout pour la photo. Le speaker nous annonce une centaine de participants.

Nous partagerons le départ avec la course en relais.

Sans titre

Sans titre
c'est parti pour 10km..

Sans titre
trés vite se forme un trio de tete.



Comme à mon habitude, je pars trop vite, le 5km en 18min36 puis la fin est plus dur. Je dois ameliorer ce mauvais défaut.

Sans titre
le passage sur le pont marquera la fin de la boucle


Ce sera aussi l'endroit ou les relais seront effectués. C'est pas le top de faire le relais en meme temps que la course des as car ca revient a chaque tour trés fort de l'arriere. Ca pertube un petit peu notre rythme.

Sans titre
le ravitaillement

Sans titre
la fin du parcours se resume à l'entrée sur le stade, reste alors 800 metres de courses.



Encore un petit point négatif, nous devons faire le tour de stade derriere la main courante puis de nouveau un tour de piste. Beaucoup de coureurs s'y perdent croyant avoir terminé en voyant la ligne mais non il reste encore un tour de piste.

Sans titre

Je donne le maximum dans la derniere ligne droite sur la piste et hélas 1 seconde de trop pour passer sous les 39min. petite déception ca sera pour une prochaine fois

Sans titre
la premiere feminine

Sans titre
David antoine s'impose pour cette premiere édition, ici en orange


Une belle course qui je l'espere prendra de l'ampleur les années à venir.


Sans trop tarder, nous quittons les vosges pour la meurthe et moselle ou se déroule la premiere étape du trophée sport loisir à Messein. je ne peux pas manquer ca...

....................................................................

vu dans la presse du lundi:


SAINT-DIÉ. Il n'avait pas beaucoup d'entraînement, pas de rythme, mais qu'est ce qu'il avait comme pêche ! Si le Déodatien David Antoine est un habitué des longues distances, ses énormes qualités de coureur en font malgré tout un concurrent redoutable sur le 10 km qui se déroulait au coeur de la Déodatie hier matin.


Une épreuve au profil plat et rapide qui a attiré pas loin d'une centaine de participants. Parmi les coureurs présents sur le site, deux grands favoris étaient pressentis pour un mano a mano. David Antoine bien sûr mais également, le sociétaire de l'Asptt Nancy, Lhoucine Ben Haddou, quatrième aux Foulées de Charmes la semaine passée. Bien vus les pronostics car quelques centaines de mètres après le départ, ces deux-là se retrouvaient côte à côte. Durant les premiers kilomètres, Ludovic Laurent (Achm) les accompagnaient avant de les laisser partir faire leur course. Quelques minutes et des poussières plus loin, Benjamin Mangeol de l'Asrhv et Philippe Ottolini (Achm) pointaient en 4e et 5e position.


Devant, le duel Antoine-Ben Haddou tournait à l'avantage du marathonien. Après avoir mis deux ou trois accélérations pour juger voire éventuellement épuiser son rival, le Déodatien en remettait une dernière couche dans les derniers mille mètres. Tactique ô combien payante puisque son compagnon d'échappée ne parvenait pas à suivre le rythme. Et c'est avec 24 secondes d'avance qu'il franchissait la ligne d'arrivée. « Pour une reprise, c'est plutôt bien. Je n'ai pas beaucoup d'entraînement (une sciatique l'a pas mal handicapé) et 10 km en 32'14« , ça fait presque du 19 km/h. Si j'avais été plus costaud en rythme, je serais parti d'entrée », confiait David Antoine avant d'ajouter que même s'il n'était pas très fringant, il avait mis un point d'honneur à remporter cette course à la maison. Si une seconde place le contentait, Lhoucine Ben Haddou avouait tout de même avoir cru pendant un moment à la victoire : « Au 6e km, franchement, je pensais pouvoir gagner et puis après, je n'ai plus eu de jus ». Et ça, sans doute après les accélérations de David Antoine.


Chez les féminines, Brigitte Holveck (Asrhv) s'imposait assez facilement devant Marie Marchal (Achm) et Christine Fréc
La première édition des 10 km de Saint-D

21:30 Écrit par espace-marathon88 dans (88) saint dié | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.