24/02/2007

Les foulees de la tour à Bainville aux miroirs (54) 8,7km le 25 fevrier 2007

LA TOUR

Sans titre avt le coup de feu passage au 1er kilo vue du parcours mon arrivée

photos de l´edition 2006        recit 2006         classements des precedentes editions: 2006 2005 2004 2003 2002 

chainbar[1]
Comme d’habitude, le dernier week-end de Février est consacrée à la course de Bainville Aux Miroirs autrement dit les foulées de la tour. Cette course là, je la connais par cœur pour y avoir participé déjà à 6 reprises.
1

Aujourd’hui, ça sera la 7 fois que je reviens ici.

Mes chronos sont divers et varié, 34m54s en 2006, 33min22s en 2004, 35min11s en 2003, 33min10s en 2001.

2

 

Ca varie assez mais avant je faisais cette course sans en avoir une autre dans les jambes le matin même. Alors forcement ça se ressent un peu dans les chronos.

La route depuis Conflans se passe très bien et tranquillement vers 13h00, nous arrivons dans ce petit village non loin de Charmes.

Le village le plus proche de chez mes parents organisant une course pédestre, c’est pour cela que je connais très bien cette course.

Par chance, du moins à notre arrivée sur place, le soleil arrive à percer quelque peu a travers un ciel bien gris. Mais la fin de course se déroulera sous des conditions épouvantables, pluie, grêle et vent.

Un peu de marche pour aller aux inscriptions, cela permettra aussi de me dégourdir un peu les jambes. Déjà beaucoup de monde au centre du village comme chaque année.

3

Le dossard pour 5 euros et me voilà avec mon deuxième dossard de la journée. Puis retour ensuite à la voiture pour attendre le départ prévu a 15h35. Il me reste une bonne marge de temps pour se préparer.

4

Tiens voilà! Martin d’Herimenil qui revient de la course de Nouilly qui a eu lieu ce matin. On se raconte bien sur notre course matinale et parlons déjà des prochaines en vue.

6

Il est temps désormais de s’aligner derrière la corde. Une voix annonce : tout le monde derrière la corde, pas de départ avant!  Certains ne joue pas le jeu..pour ne pas changer.

7

Du beau monde derrière la ligne, avec quelques coureurs de l’espace marathon. Et également des visages bien connu du trophée sport loisir.

8.

 

9

 

10

Je rencontre Xavier et sa sœur (la première féminine). Laurent W et le Vosgien connu par ces départs extrêmement rapides, Jean Paul Spiesser. Il vient tout juste de courir au cross de Charmes à 13h20. On n’est pas seul à venir ici avec déjà quelques forces en moins.

11

 

12

 

13

 

14

Le départ est donné un peu dans la confusion.. Nous traversons le village pendant une centaine de mètres avant de tourner à droite, à l’attaque de la montée vers la tour. La cote est sévère en pourcentage. Je me retrouve certainement mieux placé qu’en 2006 car j’aborde cette difficulté sans être trop ralenti par des coureurs qui étaient parti trop vite.

15

Ensuite, nous entamons une longue descente qui se poursuit à l’horizon. Ca permet de voir les hommes de tête loin devant.

16

 

17

 

18

 

19

 

20

Hervé Alix, le futur vainqueur...

21

Xavier ...

22

 

23

Laurent...

24

 

25

 

26

 

27

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

 

004

 

005

 

006

 

007

 

Après un kilomètre de course, passage devant Linda et mes parents. Un joli endroit pour prendre de belles photos.

Direction ensuite une petite route vallonnée qui mène aux étangs de Lémenils. Une petite cote se dessine au kilomètre 3, nous sommes alors tout proche du plus petit village de France par son nombre d’habitants (seulement trois) 

Ca remonte encore un peu lorsque nous nous dirigeons vers le prochain village à Leubeville. Le vent souffle bien à cet endroit. Achen, un membre du forum d’olivier Azema me dépasse avec un petit encouragement au passage, c’est sympa. Impossible pour moi de le suivre, mon niveau est bien supérieur au mien.

Une descente nous emmènent jusqu’au kilomètre 4, un secteur de route ou il y a pas d’arbres pour être à l’abri des rafales de vent. Ensuite petit tour par l’arrière du village de Lebeuville avec ces quelques virages serrés. Passage au 5eme, quelque peu gêné par les marcheurs qui ne s’écartent pas. Temps de passage 20min30s il me semble. Ca remonte pour revenir dans le village et là commence le début de la pluie. La traversée du village ce fait en légère descente reste alors la longue route qui nous ramènera à Bainville aux Miroirs. Du faux plats montant dans un premier temps avant d’attaquer une longue et forte descente.

Le vent commence à détacher mon dossard, par prudence, je le détache entièrement et décide de le prendre dans la main.

Kilomètres 7, Nathalie me dépasse (la sœur de Xavier), petit encouragement et hop là voilà partie dans une fin de course de toute beauté. Je ne peux la suivre, les descentes je ne suis pas à l’aise et les efforts du matin ne me permettent pas d’aller a son rythme.

Place maintenant à la grêle en entrant dans le village. C’est dur et éprouvant, le vent est glacial. Et les lunettes envahies de buée. Je n’avais pas mis la casquette hélas pour me protéger un peu.

003

 

008

 

33

Xavier et cyril..

009

Ahcen..

34

Nathalie, premiere feminine...

Une dernière boucle se trace dans le village en voyant en face les coureurs qui terminent déjà leur course.

Je termine en 34min 05 secondes. Super, j’améliore quand même de 50 secondes mon temps de l’année dernière.

35

 

36

Martin à l'arrivée...

37

 

Un week-end qui se termine bien avec un petit lot au tirage au sort. Mais un week-end surtout rassurant ou j’ai retrouvé un semblant de forme.

A l’année prochaine…. 

5

 

16:16 Écrit par espace-marathon88 dans (54) bainville | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |