10/04/2007

Les foulées meulsonnes à maron (54) 7.5km le lundi 09 avril 2007

tit

Pour finir le week-end, nous irons participer à une épreuve du sport loisir à Maron entre Nancy et toul. Il s’agira là, de l’avant dernière manche de ce challenge au quel je participe cette année.

 

008

 

007

 

Cette course là n’a plus trop de secret pour moi car j’y participe chaque année. Et, je m’y retrouve cette année presque dans les mêmes conditions que l’année dernière, à savoir déjà deux courses dans les jambes (laitre sous amance et amneville). En 2006, j’avais été en plus à une allure libre de Gaume le dimanche.

Donc cette après midi, je me présente a cette course avec des forces en moins. Mais, difficile de ne pas la faire car j’apprécie vraiment les courses du 54. C’est dans ce département que j’ai fais mes premières courses.

 

A notre arrivée, déjà une bonne foule aux inscriptions. Il y a toujours eu du monde à Maron et avec le grand soleil du jour, on ne risque pas d’échapper à la règle.

Pourtant les inscriptions se feront assez vite, rien a voir avec la course d’Amneville ce matin.

 

Le départ sera donné à 15h30 a proximité d’une ancienne ligne de chemin de fer. Les principaux favoris se distinguent a leur maillot noir et vert du team endurance shop. Il y a notamment des coureurs qui ont joués les premiers rôles sur les 16 km de laitre sous amance samedi.

 

006

 

009

Un grand absent, xavier daponte..

 

010

 

011

 

012

 

014

 

 

Cette année, je ne ferais pas ce que j’avais fait l’année dernière, c'est-à-dire partir du fin fond du peloton. Je me placerai donc dans les premières lignes pour éviter d’être trop ralenti par la foule. 

 

La corde se détend et nous voila parti pour un parcours sur route et chemin de sous bois. M’étant mis sur le coté, je dois faire preuve de prudence afin de ne pas me tordre la cheville dans l’herbe.

 

015

 

016

 

017

 

018

 

019

 

020

 

021

 

022

 

023

 

024

 

025

Le doyen de la course, rené 87 ans...

 

Nous regagnons le centre du village par une portion de route qui est en travaux, donc poussière et rétrécissement sont au programme en ce début de course.

 

026

 

027

 

La première cote arrive très vite après environ trois cent mètres, j’en profite pour choisir mon allure en suivant un coureur que je connais. Ah, voilà Nathalie, la première féminine de la plupart des courses du coin. Je me décide alors de courir à son rythme même si je sais par expérience qu’en fin de course elle me distancera. Elle est aussi accompagnée par Eric du team endurance shop. Ainsi tout les trois, nous avalerons les premiers kilomètres qui mènent au petit chemin de terre.

Je me sens pas mal dans cette première partie, j’oublierai presque que j’ai déjà couru 2 autres courses ce week-end. Mais, cette sensation là ne durera pas jusqu'à la fin.

 

Nous sommes à l’endroit où commence la partie en sous bois. C’est la portion la plus difficile de la course, nous voilà confronter à une cote progressive de 2km avec des pourcentages avoisinant les 10%. J’arrive à tenir l’allure de Nathalie et je double ainsi pas mal de coureurs un peu moins à l’aise dans les montées.

 

002

 

003

 

004

 

005

 

Dommage pour moi que l’arrivée ne se trouve pas au dessus de cette cote car avec le retour vers l’arrivée en descente, je sais pertinemment que je me ferais rattraper. Conclusion, Nathalie s’éloigne dans la descente, je ne peux pas la suivre. J’essaye de faire du mieux possible pour ne pas perdre trop de place jusqu’à l’arrivée.

 

Je termine la dernière longue ligne droite de ce parcours de 7.5km en 28min52s. Un tout petit peu moins bien que l’année dernière. Mais bon ce n’est pas bien grave car j’ai bien couru quand même.

 

A l’avant, Alexandre Balson s’imposera devant environ 500 participants. Excellente performance pour lui, sachant qu’il avait couru le 16km de samedi.

 

028

 

030

 

Et encore une très belle prestation de Cyrille Villaume qui signe une belle troisième place malgré qu’il avait en tête de ne pas courir a 100% afin de se donner les meilleures chances pour viser les 2h40 au marathon de paris dimanche.

 

031

 

032

 

033

Les trois premiers interrogés par le journaliste..

 

034

 

036

 

038

Achen Chougi...

 

039

 

040

 

041

 

042

 

043

 

044

 

045

Eric bernot

Sans réelle surprise, Nathalie s’impose chez les féminines. Une habitude…

 

035

 

037

 

Avant de repartir de la course, je ferais la connaissance de Cedric Trébuchet. Sympa, j’ai appris qu’il visitait souvent mon blog. Une rencontre bien sympathique car je le connaissais de vue depuis pas mal d’années mais sans avoir eu l’occasion de lui parler.

Par le passé, j’arrivais de temps en temps à le suivre mais actuellement ce n’est plus le cas.

 

 

 

 

 

 

 

21:44 Écrit par espace-marathon88 dans (54) maron | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bravo michael !
c'est vraiment un superbe parcours, le départ dans l'herbe à l'air quand même dangereux, tu as eu raison de te méfier...
Chapeau au monsieur de 87ans qui courait, c'est beau !
Récupère bien ! et félicitation aussi à la photographe pour le joli travail !
a bientôt !

Écrit par : zakkarri | 11/04/2007

Excellent temps sur un parcours qui semble loin d'être évident, alors plus de 15Km/h :chapeau!!

Écrit par : CALIMERO | 11/04/2007

Bravo pour ton temps avec plusieurs courses dans les pattes.
Cette course à l'air assez sympa avec pas mal de coureurs.
A ce rythme tu veas atteindre les 2000 courses à la fin de l'année :-).
@+

Écrit par : bigout66 | 11/04/2007

salut mickael
encore une de plus dans les jambes
superbe course
au fait tu n'as toujours pas porte le maillot de ton club?
moi toujours la dechirure vivement la fin
bye

Écrit par : mikesurlenet | 12/04/2007

Les commentaires sont fermés.