20/06/2007

3eme etape des six jours de toul, 20.4km à Bulligny (54) le mardi 19 juin 2007

 

titre bulligny 1

 

La plus dure des étapes des six jours.

 

Ce soir, nous sommes à la troisième étape à la veille du jour de repos qui fera du bien pour tout le monde. Pour moi, il s’agira de ma quatrième course d’affilé car j’avais fais les 10km d’Eloyes samedi. Ca commence à faire beaucoup mais c’est une chose que j’ai déjà faite à plusieurs reprises cette année.

 

La course du jour est sans doute la plus redoutée et la plus décisive de toute. C’est en effet là, que les 6 jours de Toul se joue. On peut soit gagner pas mal de minutes par rapport à d’autres participants ou alors en perdre énormément si l’on est dans un mauvais jour.

 

02

 

03

 

J’ai connu ici les deux cas, par exemple 1h 43 en 2005 pour le mauvais jour et dans un bon jour 1h24 en 2003.

 

Ce qui fait ces différences est surtout la chaleur qui règne cette soirée car le parcours est particulièrement exigeant avec de nombreuses bosses.

 

Aujourd’hui, il y a des raisons que je m’inquiète un peu, le thermomètre affiche en effet en partant de chez moi 32 degrés. Ca laisse envisager une course très difficile et je repense alors à ma course catastrophique de 2005. Enfin, j’ai dans l’intention de partir très prudemment histoire d’éviter une défaillance.

 

Il faudra attendre 18hoo comme chaque soir pour aller signer la feuille d’engagement et récupérer les classements de l’étape d’hier. Je constate en lisant les résultats que j’ai au final pas mal courus car j’ai terminé à la 24eme place pour une 37eme place le premier jour. Je gagne ainsi 8 bonnes places dans le classement général. Mais tout sera remis en question ce soir après ces 20km.

 

04

 

05

 

Le départ s’effectuera en  2 parties, en effet les 20 derniers du classement général ainsi que ceux qui ne font que l’étape du jour partiront 1/4heure avant nous.

 

Notre départ pour nous sera donné à 19h00 dans le centre du village.

Je retrouve ce soir mon ami Martin qui est venu faire ces 20km dans le but de faire une bonne sortie avant le trail de 42km à Thilay dans les Ardennes. Et puis tous les autres amis que je retrouve chaque soir.

 

Mon but de ce soir est de faire cette étape en assurant au maximum afin d’éviter un gros coup de fatigue. Pour cela, je m’élancerai tranquillement en me basant sur l’allure de Martin qui à une bonne expérience pour gérer ces courses.

 

C’est donc parti pour une longue partie sur route pour sortir du village et se diriger sur une route départementale un peu vallonnée. Beaucoup de coureurs qui se trouve derrière moi au général sont parti assez vite et se retrouvent ainsi devant moi dans les premiers kilomètres. Je me laisse pas influencer par leur allure et j’adhère à un départ tranquille.

 

Le soleil tape encore bien à cette heure ci, et ce début de course sur bitume nous faire ressentir encore plus la chaleur.

 

Le kilomètre 3 est franchi au sommet d’une petite bosse, martin se trouve un peu derrière moi, il a senti qu’il n’était pas très bien physiquement dès les premiers mètres. C’est dommage car c’est bien sympa de courir avec lui et les kilomètres semblent moins longs lorsqu’on est deux.

 

Le passage des premiers coureurs de l'etapes du jour:

 

06

 

08

 

09

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

16

 

003

 

002

 

17

 

18

 

19

 

20

 

21

 

26

 

Un petit virage à droite s’annonce et marque la première véritable difficulté. Ca monte assez fortement et ça dure quelques centaines de mètres.

 

Linda immortalise le passage des coureurs à cet endroit là.

En voici quelques clichés :

 

27

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

34

 

001
 

38

 

35

 

36

 

004
 
005

 

006

 

39

 

44

 

45
 
008
 
009

 

0010

 

0011

 

0012

 

 

48

 

50

 

52

 

54

 

55

 

56

 

57

 

59

 

60

 

61

 

62

 

63

 

64

 

65

 

66

 

67

Martin jambois

 

0017

 

0018

 

0013

 

0014

 

0015

 

0016

 

 

68

 

69

 

70

 

71

 

72

 

73

 

74

 

75

 

76

 

77

 

78

 

Place désormais a des chemins forestiers et des sols blancs. Ca monte toujours progressivement jusqu’au 8eme kilomètres. Je suis plutôt bien en ce début de course, je reprends au fur et a mesure des coureurs au rythme des montées. Mais je reste encore prudent car cela va remonter vers le 12eme kilomètres puis un peu plus tard après le 17eme.

 

Je ne suis pas trop gêné par la chaleur mais je n’hésite pas tout de même à prendre chaque ravitaillement. Je cours  ce soir comme si je faisais un trail pour bien gérer ma course et de tenir une allure régulière pendant ces longs kilomètres.

 

Je revois au 8eme kilomètres mes parents et Linda en les rassurant au passage que tout va bien. Je me sens capable de finir la course sur la même allure. C’est bien.

 

80

 

82

 

83

 

84

 

86

 

88

 

89

 

Durant la longue cote progressive du 12eme kilomètres, je continue à rattraper des coureurs en montant à mon train. Ca fait du bien au moral.

 

90

 

93

 

95

 

106

 

101

 

102

 

103

 

104

 

107

 

108

 

Une partie plus roulante s’amorce jusqu’au 16eme kilomètres. J’en profite pour récupérer un peu. Un ou deux coureurs profite de la descente pour me reprendre. Ce n’est pas grave de toute façon, je ne suis pas un bon descendeur et j’essaye de garder un peu de force pour la dernière montée.

 

La dernière bosse arrive après le 17eme kilomètres, j’arrive à la monter sans trop perdre de terrain. C’est une longue montée pas trop pentue mais en fin de course elle n’est pas trop facile.

 

Un dernier kilomètres de descente nous remmènent au centre du village ou se dresse la ligne d’arrivée. 2 autres coureurs me dépassent en descendant très rapidement, je n’essaye même pas de les suivre.

 

110

Le premier de l'etape du jour sans participer au 6 jours.

 

112

 

113

3 eme victoire d'etape pour martial Schmidt

 

114

 

115

 

116

 

117

 

118

 

119

 

120

 

121

 

125

 

130

 

134

 

137

 

140

 

145

 

 

146

 

 

0019

 

0020

 

0021

 

0022

 

0023

 

0024

 

0025

 

0026

 

0027

 

0028

 

0029

 

0030

 

0031

 

0032

 

0033

 

0034

 

0035

 

0036

 

0037

 

0038

 

0039

 

 

0040

 

Je termine ce parcours de 20.4km en 1h33,55s, plutôt satisfait de ce chrono après toutes les courses que j’ai pu courir ces derniers temps. Et surtout très content de ne pas finir trop fatigué.

 

Maintenant journée de repos demain Mercredi qui fera du bien a tout le monde.

 

 

07:30 Écrit par espace-marathon88 dans (54) 6j Bulligny | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Et bien voilà, tu as (plutot)bien passé le plus dur!Maintenant tu es obligé d'aller jusqu'au bout vu que tu as du gagner plusieurs places au général.
Bravo aussi à Linda pour toutes ses photos habituelles.

Écrit par : calimero | 20/06/2007

superbes photos, super reportage! Un grand bravo à tous les gars du RCV qui supportent cette épreuve avec beaucoup de courage; et félicitation à toi et ton amie pour ce témoignage de grande qualité; ton blog va assurément avoir d'innombrables admirateurs!

Écrit par : pascal | 20/06/2007

Les commentaires sont fermés.