07/07/2007

Les 4 fils aymon à Houdemont (belgique) 11 km le vendredi 6 juillet 2007

titre1

 

Une épreuve généreuse

 

En ce vendredi soir, nous prenons la direction de la Belgique pour aller disputer une petite course dans le village d’Houdemont entre Florenville et Arlon. Rien d’inconnu pour moi car j’y avais déjà participé l’année dernière.

 

Replongé dans mes souvenirs, nous bravons les 300km qui nous séparent de la course du jour. Pas toujours évident de s’imposer une telle route alors que la semaine de travail vient tout juste de se terminer. On aurait tendance à s’endormir mais heureusement qu’il y a Linda à mes cotés pour faire la conversation.

 

Après de bonnes conditions de route malgré le premier week-end des vacances scolaires nous voilà en fin en Belgique sur les coups de 18h45.

 

Nous ne sommes pas les premiers arrivées, car David est déjà là malgré qu’il soit de la région. Nous parlons de nos futures courses en attendant la venue des organisateurs. La porte de la salle est toujours fermée  vers 19h15. Assez étonnant puisque les inscriptions pouvaient être pris en principe à partir de 19h00. Michel un autre copain viendra un peu plus tard prêt à recourir ici après son beau marathon couru en alsace il y a 15 jours.

 

Enfin la porte s’ouvre, sans tarder nous  filons aux inscriptions. Elles ont lieu dans une grande salle où se dresse une multitude de tables. Sur chacune d’entre elle, il y a des prospectus publicitaire et des œufs Kinder mise à notre disposition. Plutôt sympa !

 

05

 

03

 

Nous pouvons également consulter les classements de l’année dernière et le descriptif de la course du jour. Petit coup d’œil, eh oui j’étais arrivée a la troisième place l’année passé. Pas mal, j’avais la forme à cette époque.

 

02

 

01

 

Place aux inscriptions désormais, 3 euros le dossard et deux euros de caution remis après la course en rendant son dossard.

Prendre 2 euros pour ainsi récupérer le dossard à l’arrivée, c’est un peu abusé surtout lorsque l’on voit l’état des dossards remis. Tout abîmés, ils ont déjà servi à maintes reprises. Je viendrais rechercher mes 2 euros toute à l’heure car ça ne vaut pas le coup de le garder en souvenir.

 

Me voilà inscrit plus qu’à attendre 20h00 pour le départ. Nous reprenons la voiture et allons rejoindre le départ qui se trouve à une petite trotte d’ici.

 

06

Point de départ..

 

L’heure du départ approche, les coureurs arrivent et de toute évidence on sera plus que la semaine dernière à Signeulx.

David, Sophie et Michel ont décidé de courir ensemble la distance courte (6km) moi je me retrouve toujours aligné sur la longue distance.

 

Je retrouvais François qui n’est autre le vainqueur de la précédente édition. Il s’avoue être légèrement moins bien en ce moment. Pour ma part, je me sens pas non plus dans une forme olympique.

Le départ est donné ! Ca part très vite sous l’impulsion des coureurs de la petite distance. Directement nous devons affronter une longue  montée pour rejoindre les hauteurs du village.

 

07

 

François est parti à toute allure et moi légèrement un ton en dessous. Arrivée au sommet, nous tournons à gauche pour emprunter un chemin agricole qui va fuir a travers les champs de mais.

 

08

 

Linda en profite pour prendre ses photos à cet endroit là. Quelques mètres plus loin, les chemins de terre trempés annoncent la couleur. C’est vraiment gorgé d’eau, il faut faire preuve de prudence pour éviter la chute. Le sol est très instable et comble de tout ça nous avons le soleil qui frappe dans les yeux.

 

12 
09

 

10

 

11

 

Je reviens a hauteur de François tandis que les favoris de la course reprennent leur place en tête de la course. Nous longeons pendant un petit kilomètre des champs de mais avant d’en traverser un. C’est sympa comme passage, le sol étant humide fini les ornières tord cheville de l’année dernière.

 

Voici les passage des coureurs aprés un peu moins d'un kilometre de course:

 

13

 

14

 

15

 

16

 

17

Francois Watelet, le vainqueur de l'an passé

 

18

Espace-marathon88, le concepteur du blog

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

 

26

 

27

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

 

40

 

41

 

42

 

43

 

44

 

45

 

46

David et Sophie

 

47

 

48

 

49

 

50

 

51

 

52

 

53

 

54

 

55

 

56

 

57

 

58

 

59

 

60

 

61

 

62

 

63

 

François me souhaite une bonne course. Nous reprenons une petite partie de bitume descendante qui nous emmènera sur des chemins forestiers.

Le parcours est sympa, une vraie petite course nature, dommage que le terrain soit si gras. Nous devons zigzaguer d’un coté à un autre pour éviter les endroits les plus meubles.

 

La séparation des deux courses s’opère, les trois premiers ont déjà une bonne avance. Toute chance de podium s’envole.. Dans cet optique, je décide de lever légèrement le pied, rien ne sert de m’épuiser de trop ce soir car demain j’ai pris rendez vous pour une course de montagne assez difficile dans les Vosges.

 

Au fil des kilomètres quelques coureurs reviennent de l’arrière. Ce n’est pas grave surtout que je ne suis pas dans un état de forme sensationnel, des douleurs au ventre se faut sentir. J’ai du chopper un coup de froid cette semaine au boulot. Drôle de mois de Juillet.

 

La fin du parcours sera sur macadam. Je terminerai ce parcours en 42min02s. Le vainqueur Phillipe Huberty terminera en 38min55s.

 

64

Sandrine Paquot, 2eme sur le court

 

65

Avec des chronos toujours regulier..

 

66

David Klein survole cette fin de course..

 

67

Et sa copine Sophie..

 

68

 

69

Phillipe Huberty, le vainqueur

 

70

 

71

 

72

 

73

 

74

 

Nous reprenons la voiture pour retourner dans la salle des inscriptions ou seront remis les récompenses.

 04

 

Avec les copains, nous attendons le tirage au sort de la tombola. C’est long à commencer, seulement vers 22h00. Eh oui, il faut bien faire patienter les gens pour qu’ils consomment les boissons et les sandwichs vendus sur place.

 

Enfin ça commence, la coupe est remise aux vainqueurs et les deux et troisième recevront des petits lots.

 

La tombola s’amorce, et il est à savoir que chaque coureur aura droit à un lot. Il faudra juste s’armer de patience en attendant que son nom soit cité.

 

Une bonne heure et demie plus tard, c’est enfin mon tour, je repars avec une petite bouteille de vin.

 

Parmi les lots, le plus convoité était sans doute la caisse de bière d’Orval.

 

23h30, oulàà il est temps de prendre la route pour rentrer se coucher.

 

Bonne course ou les organisateurs n’oublient personne en récompensant tout le monde.

 

J’y reviendrai !

 

 

 

 

 

 

 

 

11:16 Écrit par espace-marathon88 dans (BEL) Houdemont | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

300 bornes pour faire une course certes sympathique c'est chaud non?Je sais ce n'est pas la 1ére fois!!
Bravo quand même pour ta course, même si tu n'étais pas sur le podium comme en 2006.La fatigue et le parcours sans doute.
A+ mickaël!!

Écrit par : calimero | 07/07/2007

Renseignements Où peut-on trouver les résultats et les photos de la course du 10 juillet 2009 ?
Merci

Écrit par : Marc | 21/07/2009

Les commentaires sont fermés.