14/07/2007

La tricolore Neocastrienne à Neufchateau (88) 10km le vendredi 13 juillet 2007

titre1

 

La tricolore, une des meilleures épreuves Vosgienne.

 

Nous sommes vendredi soir, et pour une fois ça ne sera pas avec la Belgique que j’aurai rendez vous ce soir mais bien les Vosges pour y disputer ma deuxième tricolore.

 

J’y étais venu en 2005 pour la découvrir et comme la course m’avait laissé de bon souvenirs m’y revoilà en cette veille de 14 juillet.

 

Ici peu de chance de faire un chrono fort intéressant car le parcours offre pas mal de petite bosse et de faux plats. Et de plus, la chaleur est toujours omniprésente depuis la première édition.

Ce soir, ce sera encore différent à gérer, car la chaleur est revenue brutalement aujourd’hui, et nous avons gagné 10 bons degrés par rapport à hier. Seule petite consolation, le départ sera donné à 20h00.

 

03

 

L’objectif du jour serait de faire légèrement mieux qu’en 2005 à savoir 41min32s, tout en gardant un peu de réserve pour les jours suivants. Le principal reste bien évidemment d’avoir de bonne sensation et de se faire plaisir durant la course.

 

Nous arrivons à Neufchâteau sur les coups de 19h00, ni trop en avance ni trop en retard. Direction l’allée des marronniers où se déroule la manifestation. Déjà beaucoup de monde se pressent aux inscriptions. Il est évident qu’il s’agira là de l’année des records au niveau de la participation. L’ambiance, la distance homologuée, la prime de 1000 euros si le record de l’épreuve est battu, le quad a gagné par tirage au sort, nombreux sont les avantages de venir courir ce soir à Neufchâteau. Qu’on se le dise !

 

Après quelques minutes de patience au stand inscriptions me voilà muni de mon dossard.

Un tarif qui s’élèvera à 9euros pour l’inscription sur place. Seulement 1 euros de plus ça reste raisonnable.

 

01

 

02

 

Direction maintenant au départ qui se trouve dans une rue légèrement plus haute.

 

05

 

A Neufchâteau, c’est comme un carrefour pédestre. On y retrouve des coureurs venant de plusieurs départements voisins. Le mélange des Vosgiens, des Meurthe et Mosellans, des Meusiens, des 52, des quelques mosellans etc., donne quelque chose que j’apprécie sur cette course.

 

04

 

Je croiserai pas mal d’amis coureurs, des nouveaux et bien sur des anciens. Ca soir ça me permettra de faire connaissance par exemple avec Bruno Rota qui a fait pas mal de course commune avec moi et qui a découvert mon blog. Des rencontres bien sympathique en tout cas..

 

L’occasion de revoir aussi des coureurs des 6 jours de Toul, en la présence de Michel Pelaingre, Hervé Blanchard, Pierre Tankosik, Miguel Brioso.

Et sans oublier les coureurs que je croise sur d’autre course comme Jean Paul spiesser, Marie claire Foinant, Pascal Gatto et je dois en oublier..

 

Le grand absent sera Martin Jambois qui sera demain au trail de Cousance dans le Jura pour une sortie de 52km. Courageux et toujours motivé.

 

Sur la ligne de départ parmi tout les anonymes, il y aura un plateau très relevé pour disputer les premières places. Une prime de 1000 euros pour le record de l’épreuve, il aurait été étonnant de ne voir aucun kenyan ce soir. Il y en aura environ trois.

 

Les meilleurs régionaux en nombre auront fort à faire ce soir pour décrocher un petit accessit mais le spectacle devrait être beau.

 

Le départ des handisport est donné quelques minutes avant nous.

 

06

 

Je me place dans les premières lignes sans aucune prétention.  Le coup de feu est donné!

La course s’anime par le départ extrêmement rapide de Jean Paul Spiesser qui devancera pendant quelques hectomètres tout les favoris de la course pour  ensuite retrouver sa place au sein du peloton.

 

07

Jean Paul Spiesser dossard 218

 

08

 

09

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

16

 

17

 

18

 

19

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

 

26

 

27

 

28

 

Pour ma part, j’essaye de ne pas me laisser entraîner par le mouvement de la foule. Au bout de quelques centaines de mètre, j’essaye de chercher un coureur que je pourrai m’amuser à suivre. Ah voilà Miguel, c’est un bon compagnon de route qui finit toujours bien ces courses. Sans doute un peu trop rapide pour moi en ce moment mais bon on va essayer de le suivre le plus longtemps possible.

 

Le parcours sans être difficile réserve plusieurs faux plats et quelque petite bosse. Durant la première partie du parcours j’arrive à rester au contact de Miguel, nous revenons sur des coureurs partis sans doute trop vite ou qui souffrent un peu de la chaleur.

 

Vers le 7eme kilomètres, Miguel commence progressivement à s’éloigner, une arrivée ensemble sera pour une autre fois peut être mais là je ne suis incapable de suivre.

Je reviens à ma grande surprise sur notre ami du 52, Martin Gervais que j’avais plus revu depuis quelque temps. Cela ne montre pas un surplus de forme pour moi, mais simplement le résultat d’un arrêt de 2 mois pour lui. En tant normal, je ne pourrais pas le côtoyer pendant la course car il fini bien avant moi ces courses.

 

Des jets d’eau sont placés lors des ravitaillements nous arrosant en pluie fine lors de notre passage. Ca fait du bien et je n’hésite pas à passer dessous pour me rafraîchir.

 

La fin approche, le passage dans la veille ville malgré qu’il soit montant est agréable par la musique et les spectateurs assez nombreux. Un petit bain de foule qui redonne du tonus.

 

Après une descente bénéfique, il reste 500 mètres alors à parcourir pour rejoindre l’allée des marronniers ou est jugée l’arrivée.

 

Je franchirai la ligne en 41min40sec de cette 4eme tricolore.

 

29

Le vainqueur et le record en prime..

 

30

 

31

Le second...

 

32

 

33

Omar errachidi, le vainqueur de la premiere tricolore...

 

34

Hicham Aboutarick..

 

35

Jean Phillipe Claude..

 

36

 

37

 

38

Talaa Farid

 

39

 

40

La premiere feminine...

 

41

 

42

 

43

 

44

Patrick Gillet

 

45

 

46

 

47

 

48

 

49

André Buraschi..

 

50

 

51

 

52

 

53

 

54

 

55

 

56

 

57

 

58

 

59

 

60

 

61

 

62

Pascal Habran

 

63

Renouveau..

 

64

 

65

 

66

Brioso Miguel

 

67

 

68

 

69

Martin gervais...

 

70

 

71

 

72

 

73

 

74

 

75

Hervé Blanchard dossard 232

 

76

Marie Claire Foinant...

 

77

 

78

 

79

 

80

Pierre tankosic

 

81

Michel Pelaingre

 

82

 

Sac et casquette à l’arrivée pour les lots souvenirs et ravitaillement copieux à l’arrivée. Bonne idée de proposer des quartiers de pastèques c’est rafraîchissant.

 

Une course à faire et surtout à refaire. J’y reviendrai

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

02:25 Écrit par espace-marathon88 dans (88) Neufchateau | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

neufchateau merci pour ces photos toujours agreable à regarder et pour ce petit commentaire à mon sujet,au plaisir de te revoir,à bientot
Bruno

Écrit par : rota bruno | 15/07/2007

salut !
Encore merci pour ce reportage.. c'est vraiment trés agréable de pouvoir ratracer la course au fil des photos...et surtout de se reconnaitre sur les photos de qualités qui sont prises!... je ne t'ai pas reconnu sur place mais qu'à cela ne tienne.. peut-etre qu'un jour je verrai quel athlète tu es vraiment ! ^^
A bientot !

Écrit par : Aurélien Claudel | 21/07/2007

Les commentaires sont fermés.