15/10/2007

Les foulées du vigneron à messein (54) 9.5 km le dimanche 14 octobre 2007

titre 1

Dernier rendez vous avec les amoureux de la course à pied cette après midi à Messein (54) pour la première étape du trophée sport loisir.

 

Challenge regroupant 11 courses sur l’année où il est nécessaire d’en faire 9 pour être classé et récompensé. Des étapes dans des petits village de Meurthe et Moselle sur des distances accessible pour beaucoup car elles ne dépassent pas les 10 km. Chaque course ayant lieu le dimanche après midi.

 

Aujourd’hui, c’est donc dans le petit village de Messein que débute le sport loisir version 2007.2008. Course sous forme de boucle pour une distance de 9.5 km.

 

Nous venons de Château-salins pour regagner Messein qui se trouve à une trentaine de kilomètres de la course de ce matin. Nous arrivons sur la zone de loisir vers 13h30 ou les voitures ont déjà envahie les quelques parkings présents. J’arrive tout même à me frayer une petite place sur le parking longeant l’étang où mes parents sont venus nous rejoindre.

 

Mes parents nous ont aporté un sandwich, histoire de reprendre des forces et puis ça tombe bien puisque nous n’avions rien mangé entre les deux courses. Ce petit repas improvisé me fait du bien.

 

Beaucoup de monde arrive au fil des heures, sur ce genre de course la popularité ne faiblit pas, on doit avoisiner en tout vers les 700 partants. Et même si cette année, la course de Charmes était là en concurrence avec ses 1000 participants sur toutes les épreuves.

 

D’ailleurs certains courageux auront fait coup double aujourd’hui n’arrivant certainement pas se décider entre les 2 courses.

 

Direction les inscriptions, avec un peu de marche en longeant les étangs. Le temps est radieux, grand soleil et une température très douce pour la saison. On se croirait presque en vacances.

 
01

 

02

03

Le dossard a vu son prix à la hausse pour cette saison passant de 5 euros à 6 euros.

 
04

Je ne gaspille pas mes dernières forces et retourne attendre sagement l’heure de départ dans la voiture.

 

Ici je connais beaucoup de monde et y retrouve quelques coureurs que je n’avais plus vus depuis certain temps. Notamment Cyril Villaume qui se relance dans la course à pied après son championnat de France de triathlon longue distance a Gérardmer.

 

Marie Claire Foinant vient à notre rencontre également pour nous saluer, il s’agira certainement d’une des premières féminines de l’épreuve.

 

Soudainement perdu dans le flot incessant des coureurs se rendant aux inscriptions, j’aperçois la silhouette de Martin Jambois. Il est venu finalement !! dur dur de résister à la tentation malgré les 28 Km du matin.

 
94

Le départ est donné par notre ami Daniel Lagrange sur les coups de 15h25. L’affluence est forte. Nous sommes vraiment nombreux cette après midi.

 
05

Impossible de retrouver Martin parmi la foule.

 

Pas d’objectif cette après midi si ce n’est essayé de courir légèrement plus vite que ce matin sur un parcours plus court.

Mais surtout de profiter de cette course puisqu’il s’agit là de ma 100ème course de l’année.

 

Le coup de feu est lancé au fond d’une longue ligne droite. Je démarre tranquillement à l’assaut de ces trois tours passant au bord de quelques étangs. Joli cadre pour courir.

 
08

 

09

10

Xavier daponte, un grand fidele du sport loisir

12
13

14

16

17

Une premier tour, le moins long nous emmènent à faire le tour du premier étang. A mon allure, je suis amené a faire quelques kilomètre en compagnie de Marie claire Foinant qui se trouve à cette instant première féminine.

 

Nous terminons le tour en franchisant a nouveau la ligne de départ. J’entends des encouragements qui me sont destinés. C’est Michel Pelaingre qui est venu prendre des photos de la course.

 

Nous empruntons désormais le chemin de halage longeant le canal. Longue partie assez étroite dans l’herbe en affleurant le canal. Les quelques parties risquées sont signalées à la peinture. Endroit difficile donc pour effectuer un dépassement.

 
11

15

18
19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

 

36

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58
59

60

Vient ensuite, une nouvelle partie autour d’autres étangs. Terrain un peu caillouteux mais bien sec. Une petite bosse très courte se dresse à cet endroit. 

Retour sur le bitume pour regagner le premier étangs que nous devons une nouvelle fois faire le tour. Marie claire commence doucement à prendre la poudre d’escampette, elle-même rejoint par une autre féminine.

 

Quant à moi, j’avance à l’allure que je peux adopter. Une partie sur chemin s’opère avant notre retour sur la ligne de départ. Il reste alors un grand tour à faire, le même que le précèdent.

 
06

 

07
61

62

63

64

65

66

67

Cyril Villaume

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

82
83

84

Les derniers kilomètres sont bien évidement un peu plus difficile pour moi avec l’enchaînement de toutes mes courses. Mais je tiens bon !

 

Je franchi l’arrivée en 42 min59s sur une moyenne de 13.5Km/h. Objectif rempli.

 
85

 

86
87

88

89

90

91
92

93

Martin en fini lui aussi un peu après en ayant bien couru et n’ayant pas accuser le coup avec les 28km du matin. Super ! Tu vois finalement, tu as bien fait de venir !

 

Quelques autre rencontre viendront clore cette journée sportive, notamment celle de Franck Margiella, un coureur de renom qui reprend la compétition après un long arrêt du à une blessure. On le verra bientôt parmi les hommes de tête et sans doute parmi les vainqueurs des courses de Meurthe et Moselle.

 

Un peu après je rencontre, un lecteur de mon blog qui vient me saluer. C’est Roger du Jac saint nicolas de port. C’est sympa et voilà une nouvelle rencontre.

 
95

Pendant ce temps, on a perdu de vu Martin sans pour lui dire en revoir.

 

Belle course dans un cadre plutôt agréable. J’y reviendrai !

18:01 Écrit par espace-marathon88 dans (54) messein | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ben j'ai essayé de poster un commentaire la semaine derniere eet je ne vois,c'est disparu?

Écrit par : BRUNO ROTA | 22/10/2007

Les commentaires sont fermés.