27/10/2007

Les 10 km de Saint nabord (88) le samedi 27 octobre 2007

 

cooltext69471796

 

Me revoilà ce samedi après midi aux foulées de Saint Nabord dont je n’avais plus pris part depuis 2001.

 

Longtemps, j’aurais tout de même hésité avec le trail’lowen 24km dans les Ardennes prés de Sedan. Mais le long trajet pour s’y rendre effacera finalement mon envie d’y aller. Et puis ça serait dommage de rater Saint-Nabord, qui se trouve seulement à 25km de chez moi.

 

Nous nous décidons alors d’aller faire ce 10km sur route dans les Vosges.

 

Restant fidèle à nos habitudes, nous arrivons de bonne heure dans cette charmante petite ville Vosgienne. Mais, nous sommes toujours devancés par quelques coureurs encore plus prévoyant que nous.

 

03

 

Les organisateurs terminent les derniers préparatifs, mise en place des barrières, traçage de certaines flèches etc.…

 

Nous rejoignons le centre socio culturel où sont remis les dossards. A l’intérieur, il y a déjà pas mal de monde, car à cet instant le départ de la première course à savoir celle des jeunes sera donné dans une dizaine de minute.

 

04

 

Commence alors quelques complications pour remplir la petite fiche de renseignement utile à l’inscription. Un seul stylo se cache sur les tables pour tous les gens qui attendent. Je décide de retourner dans la voiture chercher mon propre stylo car pas moyen de me mettre le doigt dessus. Je n’ai pas trop envie d’attendre 15 minutes pour rien.

 

05

 

Un peu agacé, je reviens à l’inscription en ayant réussi par mes propres moyens à remplir la fiche. J’attends encore 5 bonne minute pour m’apercevoir que je ne suis pas dans la bonne table. Zut ! Tout va mal aujourd’hui, et pour une course n’attirant qu’une petite centaine de coureurs, on doit patienter aux inscriptions.

 

06

 

07

 

Retour ensuite dans la voiture pour rester au chaud en attendant l’heure du départ à 16h00.

La météo du jour est bien automnale, ciel gris et un petit 9 degrés. Finalement des conditions de courses que j’apprécie.

 

Pour tuer le temps, je m’en vais m’échauffer muni de mon appareil photo pour prendre quelques clichés du parcours. Ca sera utile pour l’avenir car aujourd’hui, il me reste très peu d’idée du parcours que j’avais pourtant fait en 2001.

 

Photos du parcours:

 

08

 

09

 

10

 

11

Départ de la premiere course, les plus jeune...

 

12

 

13

 

14

 

15

Une belle longue ligne droite..

 

16

Un petit faux plat

 

17

 

18

 

19

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

 

26

 

27

 

90

 

Je rencontre quelques amis à commencer par jean Paul Spiesser qui fera comme à son habitude la course populaire juste avant.

 

Un peu plus tard, je croise Monsieur Dupré (j’ai un petite doute sur son prénom) du cos Villers. En tout cas, ça fait plaisir de voir un Meurthe et Mosellans dans les Vosges.

 

Je termine la boucle que nous devrons effectués trois fois toute à l’heure. Bon à première vue, le parcours sera moins roulant qu’à Saint-Dié la semaine dernière. Au programme une petite bosse vers le départ à franchir 3 fois et quelques passages en faux plats. Pour lier tout ça de longue lignes droites et de courte descente.

 

Un autre coureur vient à ma rencontre avec lequel j’avais échangé quelque mail. Rencontre bien sympathique avec ce coureur de l’es Thaon et également kikoureur !

 

Il est désormais quasiment 16h00, le temps de s’aligner sur la ligne de départ qui se trouve au pied d’une petite cote.

 

Ultime rencontre à quelques dizaines de seconde du départ avec un autre coureur de l’ES-Thaon que je connaissais de vue seulement. Il me félicite pour mon blog, ça fait bien plaisir.

On se souhaite bonne course avant le coup de feu.*

 

C’est parti, en l’absence du duo Claude et Jechoux, Paul Vignol endosse le rôle de favori. Lui-même avait déjà remporté l’édition 2006.

J’aperçois Christophe Calderara qui devrait jouer également les premiers rôles. Chez les féminines, la grande favorite sera pascale Habran suivi de Brigitte Holveck.

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

 

35

 

36

 

Sans m’apercevoir réellement, je m’élance trop vite sur le premier tour. Je me trouve alors  durant une partie du premier tour devant Pascal Habran qui vaut au alentour de 38min30 sur 10km. Autre repère qui me fait prendre conscience que je suis parti trop vite, notre ami triathlète Aurélien Claudel était encore derrière moi en tout début de parcours. Connaissant son niveau, j’essaye alors de temporiser et de retrouver une allure plus sage.

 37

 

38

Le premier, Paul Vignol

 

39

 

40

 

41

 

42

 

43

Aurelien Claudel, le triathlete

 

44

 

45

 

46

 

47

 

48

 

49

 

50

 

51

Pascale Habran, la premiere feminine

 

52

 

53

 

54

 

55

 

56

 

57
 

58

 

59

 

60

 

61

 

62

 

63

 

64

 

65

 

66

 

67

 

68

 

69

Jean paul spiesser

 

Le premier tour, nous montrera qu’il sera difficile aux adeptes du coupage de fromage d’effectuer leurs taches. Les signaleurs sont bien placés et empêchent ce genre de petite tricherie. C’est bien pour la course.

 

A ma fin du premier tour, et en toute logique, je suis rejoint par un petit groupe de coureurs emmené par pascal Habran. Je ne peux pas suivre mais je ne m’affole pas, j’essaye de limiter l’écart sachant que même si j’arrive 45 secondes derrière elle, je devrais faire un chrono intéressant pour mon niveau.

 

On rattaque la montée qui surplombe la ligne de départ. Au reprends les mêmes éléments, bosses, faux plats et longue ligne droite.

 

La première féminine s’éloigne progressivement mais je garde en vue devant moi quelques coureurs de l’Es-Thaon, club qui détient de bons coureurs. Je me dis alors pour garder le moral que si j’arrive à en suivre quelque uns, mon chrono à l’arrivée devrait être intéressant.

 

70

 

71

 

72

 

73

 

74

 

75

 

76

 

77

 

78

 

79

Mickael, le kikoureur

 

80

 

81

 

82

 

83

 

84

 

85

 

86

 

87

 

88

 

89

 

Je boucle le second tour en sentant que le chrono se dirige malgré ma bonne volonté vers les 40 minutes. J’essaye de faire du mieux possible durant le dernier tour.

 

Au final, je franchirais la ligne en 40min07s. Ce n’était pas loin d’être en dessous des 40minutes. Tant pis, je ne suis pas trop déçu car le parcours n’était pas trop facile. Je constate bizarrement que je suis mieux quand j’ai déjà quelques kilomètres dans les jambes de la veille. C’est dur à comprendre !

 

91

Paul Vignol redite sa victoire de l'an passé

 

92

Deuxieme place pour ce coureur du club de Dombasle (54)

 

93

Troisieme, Christophe calderara, le Nancéin

 

94

Une course parfaitement gerée, depart tranquille puis retour progressif parmis les premiers, Bravo Aurelien!

 

95

 

96

 

97

 

98

 

99

 

A l’arrivée, une plante verte et un bonnet a chaque arrivant. Sympa ! Même si les coureurs de tête ont hérité des plus belles plantes..Enfin.. C’est comme ça.

 

100

 

Bon maintenant reste a choisir entre la dernière course du trophée des Vosges à Rimbach (68) et le 10km de saint Sauveur (70) à même pas 15km de chez moi, les deux épreuves se déroulant demain après-midi. Comme on dit la nuit porte conseil !

 

On laissera de coté cette année le semi d’Hayange demain matin en Moselle car j’ai déjà effectué un trajet en Moselle cette semaine. Economisons la voiture, elle ne sera pas éternelle.

 

Bonne chance en tout cas a notre Ami Martin Jambois qui a choisi cette course et évidement a tous mes collègues de club (Asgvo) qui seront présent. Sans oublier la cousine de notre kikoureuse du sud, Titifb.

22:30 Écrit par espace-marathon88 dans (88) Saint Nabord | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

salut ! Bravo pour ton temp 40min07 !
Je vois dans tes commentaires que tu es déçu par le temps que tu as fait mais il n'y a pas de quoi ! En effet, d'aprés le ompteur vélo et le compteur GPS, le parcours ne fat pas 10km mais 10km230-240...
Tu peut donc retirer des secondes à ton chrono pour avor ton temps au dix!
Voila, donc.. du coup.. je t'annonce que le jour de la course de Saint-Nabord, tu étais sous les 40minutes aux 10km.
Et encore une fois, merci pour ton reportage,c'est toujours un régal que de le lire.
Je te dis à bientot et bonnes couses.

PS: je devrais aller a remiremont pour la corrida de fin d'nnée. Tu y seras ?

Écrit par : Claudel Aurélien | 08/12/2007

erreur de frappe pour mon adresse :)

Écrit par : Claudel Aurélien | 08/12/2007

erreur de frappe pour mon adresse voila tout est dns le titre et l'articl qui precede ... ;-)

Écrit par : Claudel Aurélien | 08/12/2007

Les commentaires sont fermés.