11/11/2007

La derniere cartouche a Virton (Belgique) 10,5km le samedi 10 novembre 2007

 

cooltext70782736

 

Toujours en Moselle pour le week-end, nous en profitons pour continuer notre petite escapade sportive du coté de la Belgique cette fois ci.

 

La course du jour sera nommé; la dernière cartouche et se déroulera à Virton. Il s´agit la de la dernière course qui vient clore le challenge des allures libres de gaume. Challenge très prisé en Belgique qui regroupe 42 dimanches de course. Cette ultime épreuve ne compte pas dans le challenge, c´est en sorte une petite dernière pour clore la saison 2007.

 

C´est une occasion de pouvoir courir juste avant le traditionnel repas qui sera suivi de la remise des récompenses pour les classés du challenge, autrement dit les coureurs ayant participés a un minimum de 15 courses sur les 42 proposées.

 

Pour ma part, je ne rentre pas parmi cette catégorie puisque j´ai couru moins que 10 allures libre de gaume.

 

Mais peu importe, il me tenait a cœur de participer et découvrir  ce dernier rendez vous de l´année. J´avais fait la première il aurait été dommage de ne pas faire la dernière.

 

Rendez vous donc en ce samedi après midi à Virton. Ville que je commence à bien connaître puisqu´il y a plusieurs courses organisées ici durant l´année. J´ai couru donc la doyenne fin janvier, la corrida du rhetos cndb quelques mois après, l´allure libre de Virton fin octobre (2006) et aujourd´hui la dernière cartouche. 4 courses dans la même ville sur l´année, c´est tout simplement magnifique!

 

Reste que la course d´aujourd´hui me restait inconnue jusqu´ici et c´est par l´intermédiaire de Francois Watelet que je prendrais connaissance de l´existence de cette course.

 

Je pars donc à Virton avec comme unique renseignement l´heure du départ. Le lieu de la course reste le point d´interrogation de la journée.

J´arrive a Virton et me décide d´aller aux deux endroits de départ des courses que j´ai disputé dans la ville.

 

Je commence par le l´endroit où avait lieu la doyenne, à notre passage très peu d´activité, nous continuons notre route. Direction désormais le lieu de l´allure libre de Gaume du mois d´octobre, autrement dit au complexe sportif.

 

01

 

 Il est alors 14h30 et même là peu de voiture et pas beaucoup de signe qui pourrait nous faire croire que la course va se dérouler ici. Je me décide tout de même de m´arrêter ici et je laisse filer un peu les aiguilles de la montre pour voir si les coureurs vont arrivés. Ayant déjà pas mal couru en Belgique, je sais que les coureurs viennent assez tardivement donc je ne m´inquiète pas trop.

 

02

 

La montre avance, nous sommes alors a cet instant a moins d´une heure du départ de la course. Je commence a douter un peu et me demande si je me trouve bien au bon endroit.

 

Je pars au renseignement vers le club de tennis de table ou des voitures se garent. Pas de chance, les gens ne sont pas au courant! C´est toute de même bizarre alors que le départ devrait avoir lieu juste devant leur bâtiment. Je commence a m´inquiéter un peu, on me dit de me renseigner au complexe sportif.

 

J´entre dans le complexe où se dresse un peu plus loin, une grande salle avec des tables et dans le fond des coupes. Je suis dans l´endroit ou va se dérouler le repas d´après course.

Je me renseigne pour la course car je suis venu pour courir et non pas pour manger lol.

On me certifie que la course aura bien lieu à cet endroit, me voila rassuré même si je ne vois pas coureurs pour le moment.

 

03

 

04

 

Je retourne dans la voiture attendre la venue des coureurs. Il faudra attendre 15h30 pour voir quelques sportifs qui sont venus pour la même chose que moi. Bon là, plus de doute possible, il y aura bien une course ici.

 

Progressivement les choses s´éclaircissent au niveau de la course, tout d´abord j´apprends que la course ne se fera sans dossard donc sans classement. C´est pour le plaisir tout simplement.

 

Ensuite, le parcours nous est renseigné. Il se fera sous forme de 2 boucles de 5k250, soit un total de 10,5km. A faire individuellement ou en relais. 

 

Je pars me changer, le temps est légèrement pluvieux et frisquet.

 

L´heure du départ approche, je croise pas mal d´amis Belges dans ce petit peloton qui se dresse sur la ligne de départ. Enfin, il n´y avait même pas de ligne! mdr.

 

Deux coureurs se distinguent parmi le petit groupe de joggeur par leur déguisement bien amusant. Deux amis, Sébastien et René déguisés en poule et en coq. C´est sympa et relance une habitude un peu perdu sur les courses Belges.

 

05

 

06

Sebastien Brucher et René Lhotte

 

Le coup de feu est donné, sans classement, on peut se permettre de faire la course sur l´allure que l´on veut.

 

07

 

08

 

09

 

10

 

11

 

12

 

13

 

Je pars doucement a l´affront d´une longue ligne droite sur une piste cyclable dernièrement aménagée.

 

14

 

15

 

16

 

17

 

18

 

19

 

20

 

Je découvre le premier tour en étant progressivement isolé. Un bon petit groupe s´est détaché et vu les coureurs qui le composent, je ne suis pas en mesure de suivre leur allure.

 

23

La voie est libre..plus de coureurs en vue..

 

24

Un beau chat Belge

 

Après un début assez plat, nous quittons la piste pour entamer une longue montée sur bitume entrecoupée par quelques virages. On monte, on monte, voyant au loin les premiers et en contrebas les autres.

 

L´ascension est longue et s´achève par une petite descente avant de se diriger vers une prairie. Le sol devient bien évidemment bien glissant avec le temps pluvieux de ces derniers jours. Je ne prends pas de risque et entame cette partie avec la plus grande prudence.

 

Une nouvelle bosse plus courte se dresse toujours à travers champs avant de redescendre de plus belle.

 

Nous quittons la prairie par un virage a gauche et retombons sur un petit chemin bordé d´arbres. Celui-ci plus tard, nous ramène sur la piste cyclable que nous avons emprunté durant le premier kilomètre.

 

25

 

26

Le groupe de tete

 

27

 

28

 

29

La premiere feminine

 

Une Longue ligne droite assez monotone a mon goût nous ramène a l´endroit du départ, reste alors une petite descente qui file vers le complexe sportif.

 

21

 

22

 

Au milieu de la route, une poubelle se dresse, c´est l´endroit ou nous devons faire demi tour pour attaquer la seconde boucle.

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

Laurent Martin

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

 

40

 

41

 

42

 

43

 

44

 

45

 

Ma position restera quasiment la même jusqu´a la fin de la course, c´est à dire seul. Néanmoins le fait de croiser en sens inverse les autres coureurs coupe un peu cet isolement.

 

Je termine la course sans indication de temps car mon chrono n´a pas voulu s´enclencher.

 

47

 

Parcours variée et agréable dans une ambiance en tout simplicité.

 

48

 Content de voir que René ne soit plus blessé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

02:18 Écrit par espace-marathon88 dans (BEL).virton | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Une course juste pour le fun!!Que du bonheur!!

Écrit par : calimero | 11/11/2007

Les commentaires sont fermés.