26/11/2007

Le cross super U à vagney (88) 8.57km le dimanche 25 novembre 2007

turpange et vagney 2007 083

 

Chose dite, chose faite, nous voilà après la course de Wittelsheim de ce matin en direction des Vosges pour disputer l’ouverture des cross de la région. C’est Vagney qui ouvrira la nouvelle saison.

 

Nous quittons l’Alsace sous un ciel de plus en plus couvert, et au bout de quelques minutes de trajet, les premiers flocons commencent à tomber.

Soudainement en quelques kilomètres, le paysage se transforme véritablement. Les prés blanchissent au fil des minutes.

 

C’est un peu inquiétant car nous n’avons pas encore franchi le col de Bussang. L’altitude opère sa magie hivernale, la neige est de plus en plus présente et vers le sommet, elle commence à tenir sur le bord de la route.

 

.1

 

A ce moment là, on est bien content d’être partis aussitôt après la course, car la route blanchie très rapidement sur le sommet.

 

On redescend du coté des Vosges où il neige toujours mais nous sommes de moins en moins haut alors la route est moins périlleuse.

 

Nous arrivons à Vagney, direction le lieu dit de Cremanvillers où se déroule le cross. Aucun problème pour trouver puisque c’est au même endroit que pour le cross du championnat de lorraine qui se déroulait début Janvier.

 

.2

 

D’ailleurs, ça me fait drôle de recourir ici sur le même parcours. Finalement, c’est presqu’un copier coller car je me présente encore aujourd’hui avec une course dans les jambes. Ce qui laisse envisager la même souffrance qu’en Janvier.

 

.3

 

Je suis tout de même content d’être ici, car j’ai appris la connaissance de cette course seulement samedi en lisant le journal.

 

Je ne suis pas un spécialiste du cross mais j’ai envie d’en refaire un peu en ce moment. Vagney n’est pas très loin de chez moi, c’était une occasion en or pour occuper son Dimanche après midi.

 

Cette après midi, il y aura beaucoup moins de soucis pour se stationner au abord du cross car nous sommes vraiment moins nombreux qu’en Janvier. Un constat logique avec la concurrence de la course de Nancy le matin même.

 

Malgré cela pour les plus malin quelques primes sont données à Vagney où il serait difficile d’aller les chercher pour eux à Nancy car le niveau est très relevé.

 

A notre arrivée à Vagney, il neige plus mais le ciel est bien couvert et avec seulement un petit degré au thermomètre.

Au sol, il y a quelques traces blanches de neige mais beaucoup moins de ce que l’on a pu voir durant notre trajet.

 

On sort de la voiture, direction le retrait des dossards. Je ressens comme une ampoule sous mon pied, les résultats des fourmis que j’ai ressenties le matin. La course s’annonce une fois de plus difficile mais avec la motivation je me dis que j’arriverai toujours au bout.

 

.5

 

A moins d’une heure de mon départ à 14h15, les courses des jeunes se déroulent l’une après l’autre.

 

Petit surprise, la course des cadets s’élance avec seulement 2 partants. Ca doit être bizarre de courir de la sorte. L’explication sera que certains se sont réservés pour le championnat Unss de Mercredi prochain.

 

Les inscriptions sont tenues dans une toute petite pièce qui se trouve dans une maison privée.

Dossard gratuit, c’est bien finalement les cross!!

 

La course phare de l’après midi réunira les concurrents sur un parcours sous forme de boucle. Nous partirons en même temps que les dames et les juniors effectuant  4.8km quant à nous il s’agit d’un 8.57km.

 

.4

 

Ce départ groupé permettra de voir un peloton un peu plus dense en début de course.

 

Bon après un léger footing pour tester la tenue de mes chaussures de trail sur ce sol herbeux, ça ce confirme, je vais galerer car mon genoux me tire un peu et l’ampoule se fait sentir.

 

Dans cet état, le but est de terminer la course et de prendre un peu de plaisir dans se joli cadre de verdure.

 

Peu avant le départ, je croise Albane, une coureuse bien connue en Meurthe et Moselle notamment. Elle me félicite pour mon blog, ça fait plaisir.

 

Sur la ligne de départ, une grande majorité de coureurs licenciés. Les coureurs « amateurs » sont durs à trouver.

 

Le coup de feu est donné, c’est parti pour une petite boucle et 4 grandes boucles sur un terrain assez trempé.

 

.6

 

.8

 

.9

 

.10

 

.11

 

.12

 

.13

 

.14

 

.15

 

Je me retrouve bien évidemment en fin de peloton. La première petite boucle se fait  en compagnie de quelques féminines ainsi que deux des grandes boucles. De cette manière, j’arrive toujours à garder le contact avec quelques coureurs rendant ma course moins solitaire.

 

La première boucle est relativement plate mise un part une petite bosse dans un champs et une descente pour regagner la zone de départ.

.16

 

.17

 

.18

 

.19

 

.20

 

.21

 

.22

 

.23

 

.24

Cedric Francois

 

.25

 

.26

 

.27

 

.28

 

La grande boucle est plus difficile avec une belle bosse qui s’opère par palier. Le terrain me semble moins gras qu’en janvier mais cela est sans doute du au passage moins nombreux.

Même avec mes chaussures de trails j’arrive à tenir debout.

 

.29

 

.30

 

.31

 

.32

 

.33

 

.34

 

.35

 

.36

 

Les juniors et les féminine terminent leur dernier tour, reste alors pour moi deux grandes boucles à effectuer. Comme je m’en doutais, je me retrouve maintenant isolé. Il reste encore derrière moi trois coureurs peut être.

 

.37

 

.38

 

.39

 

Nous sommes dans un cross où peu de coureurs viennent ici juste pour le plaisir. Alors du coup, lorsqu’on à un niveau modeste on se retrouve vite dans les derniers.

 

.40

 

.41

 

Les deux derniers tours sont un peu plus difficiles, je me montre très prudent dans les descentes assez grasses car une paire de chaussure de trails n’est pas aussi efficace que des pointes.

 

.42

 

 

Il me reste un tour à faire, auparavant les 4 ou 5 premiers de la course m’ont mis un tour et fil vers l’arrivée. J’aperçois Frederic Durupt, qui file vers la victoire, ne suit ensuite pas très loin derrière Stephane Jechoux et le duathlete Duchene ou encore Sylvain Cossin.

 

.43

 

.44

 

.45

 

.46

 

Ma position dans le dernier tour ne changera pas. Je termine content mais un peu fatigué mon deuxième cross à Vagney.

07:50 Écrit par espace-marathon88 dans (88) vagney | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Après ton magnifique exploit les affaires reprennent avec les 1éres neiges!! Pas évident de revenir au cross surtout avec des spécialistes!!
Bravo!
P.S: Je connais un peu Bussang pour avoir séjourner dans le village vacances Poste du coin!!

Écrit par : calimero | 26/11/2007

Les commentaires sont fermés.