08/12/2007

La course de verny (57) 13km le samedi 8 decembre 2007

tit

 

Le week-end s’annone particulièrement long au niveau des courses. La journée de samedi et de Dimanche devrait être entièrement consacré à la course à pied. Et petite particularité, mon ami Martin Jambois m’accompagnera sur les 4 courses que j’avais prévu.

 

A la chasse aux kilomètres dans le but d’arriver à 1500 km pour le 31 Décembre, il n’a guère autre choix s’il veut arriver à son défi, car les courses se raréfient un peu en cette fin d’année.

 

Et pour combler ces 98km qu’il lui manque à son compteur, il est presque indispensable de faire ces 4 courses.

 

En faveur du Téléthon, plusieurs courses sont organisées ce Samedi. Nous en profitons pour débuter notre week-end par la course pédestre de Verny en Moselle en dessous de Metz..

 

Une course que je connais déjà pour l’avoir faite en 2006. A savoir que cette course ne prétendra pas a un classement final. Donc pas de dossard, mais une participation de 5 euros en faveur du Téléthon.

 

L’instauration d’un classement, je pense attirait quand même un peu plus de coureurs donc de don.

 

Direction alors ce samedi matin, le petit village de Verny et tout particulièrement sa déchetterie où est organisée la course. Pas forcement évident à trouver lorsque l’on vient pour la première fois. Bref, il faut sortir du village direction Metz pour tourner a droite un kilomètres plus loin.

 

00

 

Pas trop de facilité pour se garer pour les moins en avance, il faudra alors se stationner sur le bas coté de la route bien gras à cause récentes pluies.

 

Les engagements sont pris sous un petit chapiteau.. Un petit carton à remplir à 5 euros pour attacher ensuite sur un ballon. L’ensemble des messages prendra leur envol lors du lâché de ballon après la course.

 

03

 

04

 

05

 

Des bouquets de fleurs sont vendus pour faire un peu plus de bénéfice.

 

On retrouve Martin, notre seul ami coureur parmi les 80 partants environ du jour.

 

01

 

02

 

09

 

Comme la course n’aboutira pas à un classement, je décide de courir avec Martin. Le but n’est pas de s’épuiser lors de la première course car il y en restera 3 autres.. Néanmoins, on ne veut pas faire la course sur une allure d’escargot.

 

07

 

On se fixe de boucler ce 13km en moins d’une heure, allure ni trop rapide ni trop lente, le juste milieu pour mieux appréhender la suite.

 

08

 

Le temps est frisquet mais par chance sans pluie. 10h00, on se rassemble devant la ligne de départ avec trois distances au choix, 2,7 et13km.

 

06

 

12

 

Un parcours sous forme d’un aller retour sur une voie verte ressemblant plus à un chemin forestier.

 

10

 

C’est parti, pour une longue et interminable longue ligne droite dans la foret. Très vite, nous sommes amenés à éviter les grosses flaques d’eau bien présente sur le parcours.

 

11

 

13

 

14

 

On s’en va moi et Martin sur l’allure prévu en laissant les autres coureurs qui font plus ou moins la course.

 

15

 

Pour ma part, comme l’an passé le parcours ne me séduit pas énormément. Heureusement que je suis en compagnie de Martin, les kilomètres semblent  de ce fait moins long.

 

16

 

17

 

18

 

19

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

 

26

 

Des coups de feu résonnent dans la foret marquant la présence de chasseurs. Ce n’est pas trop rassurant car on sait qu’une balle peut vite être perdu. On peut pas laisser les belles petites bêtes tranquille un dimanche mdr.

 

Nous franchissons les panneaux indiquant l’endroit où il faut faire demi tour pour effectuer sa distance choisie. Apparemment, la majorité des coureurs ont choisi le parcours le plus long.

 

Malgré les coups de feu, quelques coureurs se mettent à chanter peut être pour marquer leur présence au chasseurs.

 

Le terrain continue sa valse de flaque d’eau si bien une nous serons bien sale aujourd’hui.

 

Les panneaux 13km arrive, il est temps de faire demi tour. Certains s’arrêtent pour faire une pause pipi ou pour prendre une photo.

 

Moi et Martin continuons sur notre allure. A mi parcours,  nous sommes alors sur les bases de notre objectif.

 

Sur le chemin du retour comme sur la fin de l’aller nous croisons les premiers coureurs. Un autre coureur s’amuse à indiquer leur position. Sympa.

 

Au détour d’une grosse flaque, Martin se fait mal à la cheville .Grosse frayeur pour lui. On diminue provisoirement notre allure pour que la douleur s’estompe.

 

Quelques kilomètres plus loin, ça ira mieux et nous retrouverons notre rythme de croisière.

Le retour est un peu plus difficile avec de nombreux faux plats.

 

Retour au point de départ en 58min55. Objectif conclu place à la prochaine course.

 

Quelques passages dans les derniers hectometre de la course:

 

27

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

 

41

 

42

 

43

 

44

 

45

 

46

 

47

 

48

 

49

 

50

 

51

 

52

 

53

 

54

Laurent Viant

 

55

 

56

 

57

 

58

 

59

 

60

 

61

 

62

 

63

 

64

 

65

 

A l’arrivée, possibilité de se ravitailler en vin chaud, en eau ou en solide.

 

Direction maintenant la Meurthe et Moselle et la course de Richardmenil prévu a 14h30.

 

 

 

 

 

 

 

 

22:18 Écrit par espace-marathon88 dans (57) verny | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Tu avais sorti les chaussures à la Djibril Cissé pour cette course du coeur?
Bravo une fois de plus!

Écrit par : calimero | 09/12/2007

mais ou s'arreteront ils ??? bravo , les gars !!! si ça , c'est pas l'amour de la course a pied !!! quel week end d'enfer !!! quelle santé !!! et puis , toutes ces photos !!! bravo à tout les trois !!!!
hervé

Écrit par : thierry | 10/12/2007

Les commentaires sont fermés.