02/01/2008

L'abecedaire de notre defi des 1500km en courses pendant une année

abcedaire

Notre avis sur ce defi 2007
En brun l'avis de Martin, en noir mon avis..
alpha_002

A comme Abandon.
Aucun cette année malgré les 69 compétitions. Mais abandonner dans une compétition demande plus de force que de poursuivre. Au moment où le corps prend le dessus tendu vers la ligne d’arrivée, la raison doit pouvoir prendre le relais et s’imposer malgré tout. Finalement c’est une question de sagesse.

A1

Ici lors du marathon de ferrette(68) l'idée d'abandonner ne devait plus etre trés loin..
Comme Abandon, durant ce long défi pour atteindre les 1500km en compétition durant 2007, Aucune fois le mot abandon viendra ralentir notre progression. Même si sur certains gros trails, la fatigue était bien présente et que les crampes étaient parfois un sévère handicap, j’ai toujours trouvé la force et le mental pour finir ces épreuves exigeantes. Seulement, 2 abandons dans ma vie de coureur les années auparavant lors du marathon du ballon d’Alsace et lors des 6 jours de toul.

A2

Meme sort pour moi, mais malgré les crampes j'ai terminé la course..

dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_004

comme BelgiquePlusieurs courses cette année. Fouches, la Translorraine, et les Pierres du Diable. Finalement ce n’est pas si loin, pas de péage et on peut faire le plein au Luxembourg pour moins cher. En plus des paysages magnifiques, les inscriptions y sont moins chères et il y règne une ambiance propre à la Belgique.

A4

Premiere allure libre de gaume pour martin ici à Sampont

Comme Belgique, pour parvenir à cet objectif, il n’y aura pas autre choix que de se déplacer, dans un rayon très vaste comme la Belgique ou le Luxembourg. Permettant ainsi de pouvoir  courir de temps en temps le Vendredi soir, le Samedi et le Dimanche. Sans cet effort de déplacement, l’objectif aurait sans doute tomber à l’eau..

Mes courses préférées en Belgique resteront celle organisée le vendredi soir. On retrouve souvent en Belgique des courses nature mi route mi chemins. Bref, le déplacement en vaut le coup.

A5

De bons souvenirs comme ici à Suxy, deplacement avec une partie de mon club

dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_006

 comme ChallengeSeuls deux traileurs ont participé à la totalité des épreuves du challenge des trails de l’Est dont… moi. Ma douzième place au général me va tout à fait. Quelques épreuves qu’il fallait faire au moins une fois comme le trail de Géradmer (53 km, le plus dur) ou celui de Minot (57 km le plus long).

A6

martin bouclant le 9 eme et dernier trail des challenge des trails de l'est de la france, super exploit sachant que c'est le seul a avoir bouclé les 9 trails dans la version longue.
Comme course, pour ma part, l’année 2007 se terminera avec un record à la clef, je suis parvenu à boucler 123 courses cette année. Une moyenne de 13 Km par course. J’aurais voulu arriver à 125, mais une opération au doigt est venue clore mon année un peu plus tôt que prévu.

A7

Petite rectification,124 courses courues en 2007

dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_008

 comme défiUne fois ça va. Plus de 1500 kilomètres parcourus cette année comme prévu. Mais si un autre défi devait être relevé ce ne serait pas au nombre de kilomètres, ni de compétitions d’ailleurs. Peut-être parcourir plus de 15 fois en un an une distance au moins égale à celle du  marathon, en compétition ou non. Eh oui, courir 42 kilomètres seul ou en peloton, sur route ou en sous bois, c’est toujours quelque chose de particulier.
Comme défi, le point de départ de ce drôle de défi est venu d’une bonne amitié avec Martin, ce dernier avait pour objectif de battre mon record de kilomètres 2006 fixé à 1316km.

Puis au fil des semaines, nous nous sommes fixé de franchir un cap supérieur en nous imposant cette fameuse barre des 1500 km. Pour ma part, j’y suis parvenu avec un mois d’avance, fin novembre. Une chance, car ma blessure au doigt aurait pu ruiner mes espoirs.

Quel sera celui de 2008? A réfléchir…

A8

dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_010

 comme EtapesLes 6 jours de Toul sont bien connus. Un sprint quotidien entre 8 et 20 km. La course par étapes de la Translorraine c’est 150 km en 4 jours. Là aussi il faut gérer. Et quand la forme est au rendez_vous, c’est un régal.

A9

Martin ici a Bulligny, etape la plus longue des 6 jours de toul (20km)
Comme étape, rien de telle que ce genre de course pour engendrer un bon nombre de kilomètres en peu de jour. L’exemple concret avec les six jours de Toul. 80km en six jours.

A10

Andilly, contre la montre individuel et 2 eme etape des 6 jours de toul

dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_012

 
 comme FormePas celle que je tiens en ce moment, mais celle du début d’année où je tenais un bon 14 km/h en compétition bien que j’enchaînais déjà pas mal de courses les unes derrières les autres, agrémentées ici ou là d’un trail suivi aussitôt d’un 9 km. Le plus dur c’est de croire qu’on va la retrouver. Normalement oui, mais pour ça, il faut être un peu plus sage et moins gourmand de km.

A11

La grande forme en ce debut d'année pour martin ici a bainville aux miroirs aprés avoir couru le matin meme a Nouilly.(16km)
Comme finish, ces derniers étaient en général relativement calmes, en cumulant 2,3 ou 4 courses par week-end, les ressources n’existaient plus pour se lancer dans des sprints élogieux.

A12

Ici lors du 10km de saint Dié
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_014comme GagnerEh oui, cela m’est arrivé. 1er en V2 à la revermontagne, trail de 48 km. A l’arrivée pourtant, je passe 2ème . En fait, le véritable deuxième s’est retrouvé classé 1er , suite à une erreur de transcription dans les  temps. Il s’est retrouvé avec une heure de moins dans son chrono. Mais les traileurs sont de vrais sportifs et il a demandé que cela soit corrigé……ce que n’ont pas fait les organisateurs. Dommage ! Encore que…….

A13


Comme galère, les moments difficiles étaient bien évidemment de la partie. Une vrai galère comme lors du marathon du jura alsacien a Ferrette où je fus envahi de crampes. A tel point que j’aurai bien du mal à regagner la voiture après la course...

A14

Toujours lors du marathon du jura alsacien
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_016
comme horaireOu comme course horaire, un 6 heures par exemple, c'est-à-dire courir sur une boucle comprise entre deux et trois kilomètres pendant 6 heures. A l’arrivée pour ce qui me concerne, 63 et 64 kilomètres parcourus séparés par 10 années. Je me souhaite de faire à peu près pareil dans 10  ans. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, on y ressent beaucoup de plaisir, pour peu que le parcours soit agréable. J’avais cette année prévu un 12 heures, mais la forme n’étant pas au rendez-vous j’y ai renoncé.
Comme Handicap, ce genre de défi nous apporte un handicap supplémentaire par rapport aux autres coureurs. Nous arrivons sur certaines courses déjà bien entamé ne nous permettant pas de rester à notre place habituel dans le peloton.

A15

Loin de ma place habituel ici à Viterne..
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_018 comme IdéaleLa course idéale, c'est-à-dire la plus belle, celle que l’on a couru en respectant tous ses temps de passage, celle que l’on a pas encore courue, mais qui figure en bonne place dans le calendrier à venir ? Difficile à dire. Les ingrédients sont multiples et peuvent se combiner entre eux. Le dénivellé, la météo, la longueur, la forme, le jour, la nuit,  etc..

A16

Marathon du ballon d'alsace, une course superbe..
Comme incroyable, le jour du trail des cadoles en Bourgogne. Au détour d’un petit chemin agricole, un essaim de frelon s’attaque au coureurs nous devançant. Grande frayeur et image effroyable, par chance moi et Martin évitons cette mésaventure en contournant le chemin. 1/3 des coureurs fut piqués minimum 5 fois ce jour là.A17
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_020 comme JamaisA priori, jamais je ne ferai une course de plus de 100 km, mais c’est aussitôt pour dire que quand même un 100 km ne se refuse pas. Ils ne sont pas si nombreux toutefois, et même si on y ajoute les 12 heures on n’en trouve pas beaucoup. Bref, c’est bien tentant tout ça ! Au moins une fois, rien qu’une fois et si c’est pas cette année ce sera l’année prochaine, au plus tard.

A18

C'est effroyable ces trés longue distance..mdr..
Comme jamais, une seule devise jamais s’arrêter..
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_022
 comme kilomètres
3500 cette année dont 1520 en compétition. Cherchez l’erreur !

A19


Comme kilomètre, la barre sera franchie et légèrement dépassée. Au final, j’aurais bouclé 1608 km. Encore une fois, sans cet arrêt forcé en fin d’année, quelques kilometres aurait eté rajoutés.Mais l’objectif est atteint !A20
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_024  comme longueur.La course la plus longue cette année, celle de Minot en côte d’or. 57 km dont les derniers qui doivent faire le double. Et la plus courte, la course « entreprise » de 4 km à Heillecourt. J’ai manqué de peu de faire la montée du Pouillot contre la montre avec ses 3km et quelques. Promis, en 2008

A21

Le trail le plus long pour Martin, à Minot (21) 57km
Comme longue, La course la plus longue étant pour moi le trail des roches à Saint-dié avec ses 43 km. Martin fut quant à lui plus courageux en passant la barre des 57km.

A22

Le trail des roches à saint Dié
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_026 comme Marathon.Le vrai, le 42,195 sans une seule bosse, ultra plat avec chaque km bien indiqué, qu’il faut passer dans un temps calculé à l’avance pour pouvoir réaliser le chrono prévu. Celui qu’on essaye d’aborder dans les meilleures conditions, celui où forcément on va se donner un peu plus que sur un trail de la même distance, car il s’agit bien là de la compétition, la vraie. Il va s’agir de partir vite, mais pas trop, de tenir et de tout donner sur la fin, sans faiblir. Enfin, c’est un peu ma vision du marathon aujourd’hui depuis que je participe à différents trails où là l’esprit est tout autre.

A23

Au depart de ferrette Martin et moi..
Comme Marathon, la distance qui ne me réussi pas particulièrement et où les souvenirs sont plutôt mauvais dû notamment a mes soucis de crampes.
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_028N comme niveauTout ça, c’est bien relatif. Entre ceux qui ne courent pas mais qui, s’ils s’y mettaient seraient bien meilleurs que moi, et ceux qui courent en sélectionnant une vingtaine de courses dans l’année, il y a de quoi se questionner. Ce qui est sur c’est que mon niveau baisse, ce qui est sur aussi, c’est que je n’aurai pas pu il y a vingt ans courir 1520 km en 69 courses en un an. Alors le niveau ………Ce qui me semble primordial, c’est davantage les sensations ressentiespendant la course que ce soit en compétition ou non, à 10 ou à 15 km/h.
Comme Nocturne, parmi toutes les belles courses de cette année, les nocturnes étaient des moments toujours uniques. Dans ce titre là, je peux citer le trail des lumières, la course de la belle étoile etc..

A24

Ici Moi et Adriano Gianni lors du trail des lumieres a Nancy
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_030comme Oxygène A votre avis, pourquoi ??

A25


Comme Opération, la seule ombre au tableau de cette belle année 2007.

A26

dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_032

 comme ProjetPour 2008 quelques courses nature atour de 40 km, un 10  km en moins de 40 minutes un semi en moins de 1H30, un marathon en moins de 3H20. C’est rien de le dire mais ça va demander de courir autrement que cette année. Après, en 2009, je pourrais courir plus tranquille sans me soucier du chrono.
Comme Performance, ma meilleure perf sera 1h28 au semi de Clouange et 39min 04 au 10km de saint-dié.A27
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_034  comme QuestionsCelles qu’on se pose avant d’aller faire une compétition, voire un trail de nuit, en hiver. Celles qu’on se pose avant d’aller s’entraîner. J’y vais mais où ?Celles qu’on ne se pose pas mais qu’on devrait du genre, « Est-ce bien raisonnable ? »

A28


Comme Quatre, le nombre de courses maximum effectué dans le délais le plus court. A savoir 2 courses le samedi et 2 courses le dimanche. (Verny 13km, Richardmenil 10.4km, Buhl 10km, hericourt 10km). Un moment partagé avec Martin
A29 A30 A31 A32
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_036 comme ReposEt je pense en avoir besoin. Depuis quelques temps une contracture m’empêche d’être aussi à l’aise que je le voudrais. Mes temps s’en ressentent aussi. Les massages ne suffisent pas. Je pense qu’une coupure d’un mois au moins serait nécessaire, en tout cas sans compétition. Mais comme toujours, arrive le moment trop rapide où on veut vérifier que tout est remis dans l’ordre. Et puis non ! Bref, sans doute les 1500 km de compétitions y sont pour quelque chose, parce qu’évidemment quand on dit compétition, ça signifie  que tout cela a été couru à un rythme accéléré, voire soutenu.
Comme récupération,  absente quasiment sur la totalité de l’année. Depuis début Janvier chaque week-end fut rempli par une ou plusieurs courses. La récupération viendra soudainement à cause de mon problème au doigt. Un repos qui ne me fera pas de mal.dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_038 comme SemiEt qui dit semi dit chrono. Sur que je ne ferai plus de semi en  moins d’1H22 mais moins d’1H30 pour 2008 me satisferait tout à fait. Je n’en étais pas loin cette année et sans les 43 du trail de Saint Dié le 8 mai, les 33 de celui de Besançon le 13, et bien je pense que le 17 à Nancy, ça aurait pu passer.

A34

Semi de Dombasle 2007, en ayant couru tout les deux le 10 km auparavant le matin meme

Comme souvenir, ils sont nombreux .On peut citer le marathon du ballon d’alsace, les six jours de Toul. Et toutes les courses partagées avec des amis coureurs.

A35

Le circuit du taenchel là aussi un moment inouliable

dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_040comme Trail.Belle invention vraiment. Se lancer à l’assaut de plus de 40 kilomètres, avec 1000 à 2000 mètres de dénivellé, en pleine nature, à travers bois, à travers champs, au milieu des forêts, sauter ici un ruisseau, là un rocher, ne pas craindre de marcher quand la pente est trop rude, laisser son chrono au fond du sac, se dire qu’il y en a de toutes façons pour un certain temps.Le temps ne se rattrape dans la descente trop raide ? Tant pis, évitons seulement de basculer dans le ravin et servons nous de la corde tendue entre deux arbres par les organisateurs. Tout à l’heure une échelle nous aidera à passer un obstacle qui, sans elle, resterait infranchissable.

A36

Martin au trail des roches a saint dié
Comme trail, sans doute les moments les plus magiques et où le fait de franchir la ligne d’arrivée évoquent de grandes émotions. Cette année, j’en aurais fait plus qu’en 2006 et l’envie d’en refaire vient de plus en plus grande…

A37

Les cretes vosgiennes 33km sur les sentiers du gr5
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_042comme UltraToujours plus. Pourquoi pas ? Après 50, pourquoi pas 60, ou 80 ou 120 ou 150. Pour ma part, je me sens mieux entre 40 et 50. C’est déjà long, mais pas trop, il y a de quoi se faire plaisir sans trop risquer d’entamer les forces qui seront utiles pour le trail qui se court deux semaines. D’autant que finalement un trail n’est pas aussi agressif qu’un marathon, loin de là. L’idée c’est de partir à une allure d’entraînement et de finir aussi bien, sans s’être blessé, sans s’être fait cette sale entorse tant redoutée par les traileurs.

A40


Comme urgence,  c’est dans l’urgence que nous nous somme rendus à la corrida de Buhl, arrivant a 5 minutes du départ de la course.

A38

Arrivé a Buhl a 5 minutes du coup de pistolet..
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_044
 comme Vitesse
Celle que l’on perd à courir trop long et trop longtemps. Faut-il choisir ? En tout cas, un entraînement spécifique devrait me faire une dernière fois passer sous les 40 minutes aux 10 kilomètres. Un 40mn 45 s aura été mon meilleur chrono sur la distance cette année.
Comme vitesse,  un peu en manque de vitesse avec ces nombreuses courses couruesA41
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_046comme WagonEtre dans le bon wagon, dans ce groupe de 7 à 8 coureurs qui vous protègent du vent qui souffle de face, tenir l’allure avec eux, ne pas se laisser décramponner, prendre les relais, rester ensemble, les uns aidant les autres, allonger les kilomètres, s’encourager, ne pas lâcher, ne pas se faire lâcher, terminer ensemble comme cela doit se faire, sans chercher à grignoter une ou deux places au moment d’arriver et puis se féliciter simplement, mutuellement en attendant la prochaine occasion.

A42

Les foulées de longuyon
Comme Week-end, chaque week-end commence très tôt et nécessite une bonne organisation. Peu de temps pour se reposer de sa semaine de travail entre le fait de courir et rédiger ma course sur mon blog.
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_048comme Xéranthème.Ou comme cette plante herbacée aux fleurs pourpres, violacées ou blanches. Aurais-je pu seulement la voir à 14 à l’heure dans les sentiers traversés de racines qui font craindre la chute ? Qui n’est jamais tombé à cette vitesse ne peut pas savoir l’émotion que cela procure.Je me souviens être tombé pendant la course des crêtes dans la partie finale. Je sens encore en en parlant la caresse du rocher sur ma pommette gauche. Vraiment une caresse, c’est pour ça que je peux encore m’en souvenir. En fait, je crois qu’il s’en est fallu de peu, d’un cheveu même que je ne me fracasse la tempe.

A44


Comme Xhoffraix, Lieu du trail des Hautes-fagnes en Belgique. Un trail dans un cadre magnifique au milieu des tourbières. De beaux souvenirs que j’ai  pu vivre par l’intermédiaire de Francois et Sandrine qui m’ont emmené gentiment jusque là-bas.A43
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_050comme YétisJamais vu. Le diable oui comme à Wéris, le père Noël ici et là,  Saint-Nicolas, le père Fouettard aussi, mais le Yétis non jamais.

A45


Comme youppie, très heureux d’avoir pu partager et de réaliser ce défi avec Martin. A46
dyn001_original_640_25_gif_2558230_53c5e398a0bc001b5a8591add791c983
alpha_052
 comme Zéro
Et les compteurs qu’on va remettre à Zéro au 1er janvier. Pour combien de km cette année ? Aucune idée et je ne veux pas le savoir. C’est sur en tout cas que je vais comparer  avec cette année et qu’il y a des courses que j’aurai bien du mal à laisser passer.

A48


Comme zoom, hommage à Linda pour ces belles photos tout au long de l’année et son dévouement pour me suivre sur chacune de mes courses.
 
 
  
 
 
 
  

 
 
 
 
 

                           
 
 
 
 
 

13:28 Écrit par espace-marathon88 dans °°Zoom sur 2007 | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

ENORME!!!Ce CR a été pour moi un grand moment de bonheur à vous lire!
Vous avez été hors normes à relever ce défi, vous l'êtes encore plus à l'avoir réussi!
Que d'émotion et de joies durant cette année et quel bonheur pour vous aussi d'avoir partager ensemble ces grands moments!
Il me semble qu'il est obligatoire de mettre ce document sur Kikourou, non?Rien que pour faire partager tout çà avec tous les kikous qui t'apprécient vraiment

Écrit par : calimero | 02/01/2008

Bravo Salut ! Quelle page...''E'' comme ''enorme'' (pour rebondir sur le commentaire de caliméro)...ou encore ''B'' comme ''bravo'' à vous deux; on peut rajouter le ''H'' pour vous gratifié ''d'héros''...mais je crois ne pas me tromper en mettant un ''A'' comme ''amitié'' car avec ton copain Martin vous avez été ''solidaire'' avec un grand ''S'' !

Écrit par : Jean raphaël | 02/01/2008

Hééé ben moi je te dis félicitation mikeul keul parce que c un truc de fou se que tu fé... toute ces course en compétition é tout...
je préfer pa savoir se que se sera en 2008 parce que tu va me fair peur... lol
Je te remerci aussi toi é linda pour toutes les splendide photo ke vous prenné des course....

bonnnne annnnnnnnééééé é bonne santééé :)

Jùjù

Écrit par : Jùjùù | 03/01/2008

Chapeau bas à tous les deux pour ce magnifique défi. Merci à la photographe pour toutes ces photos.
Bonne année et surtout bonne santé à vous et bientôt sur les courses de la région.

Écrit par : Jean-Michel | 03/01/2008

H comme HENOORMEUUXXX !!!!! Félicitation à vous deux !!! Pour vos perfs sportives de tous les we mais aussi pour la gestion de ce blog déjà culte dans le microcosme de la cap (sans oublier Linda biensûr pour la logistique).
Comme Julien...Je suis impatient de connaitre vos nouveaux défis (délires ???) pour 2008.
A bientôt aux dossards...

Écrit par : Christophe | 03/01/2008

Bonjour à tous,
Meilleurs voeux et bonne année sportive 2008,
Oui, un véritable plaisir de lire cet abécédaire, et grand bravo à vous deux pour l'exploit (énorme) réalisé. Je me demandais justement combien de courses cela pouvait faire 1.500km en une seule saison. Même si je poste par toujours, je passe régulièrement voir les photos et les CR des différentes courses. Donc, grand bravo et grand merci à tous les protagonistes de ce blog.
A bientôt j'espère, bonne reprise.
Mika

Écrit par : Mika08 | 06/01/2008

Salut Michael !

Superbe récapitulatif de cette belle année 2008 pour toi !
He ton blog est au top !!!
Continues comme ça !
@ +

Écrit par : zakkarri | 06/01/2008

Meilleurs voeux Salut Mikaël
Meilleurs voeux à toi et à Linda
Encore bravo pour cette année très riche et bon rétablissement
Au plaisir de se revoir sur une course en 2008
Salut

Écrit par : Arnaud | 07/01/2008

Les commentaires sont fermés.