04/02/2008

Le trail ' la givrée' a Villerupt (54) 16km le dimanche 3 Fevrier 2008

 
titre...

Une course qui porte bien son nom…

 

Voilà une course que j’avais cochée depuis un petit moment dans mon calendrier, par goût car il s’agit d’une course nature (trail) mais aussi que c’est une toute nouvelle course.

Découvrir une nouvelle course j’adore..

 

Après une petite nuit de sommeil en essayant de récupérer du cross de Marville me voilà prêt pour aller à Villerupt. Nous sommes encore assez proche de la course, une dizaine de kilomètres, puisque nous sommes resté en Moselle pour le week-end.

 

Ce matin, c’est un réveil dans la bonne humeur car nous devrions profiter d’une agréable matinée avec un parcours sans doute magnifique avec la neige et les fortes gelées de la nuit. Mais également, par la rencontre avec mon ami Jean-Raphael Haut.

 

Première occasion de se rencontrer dans la vraie vie et je suis vraiment content de le voir puisqu’il participe activement à mon blog. On se connaissait auparavant de vue, notamment lors du trophée sport loisir il y a quelques années. Mais aujourd’hui par l’intermédiaire de ce petit blog, une amitié s’est nouée et c’est vraiment quelque chose de positif.

 

Direction donc Villerupt sous un grand froid, - 6 degrés au petit matin. La route n’est toutefois pas glissante.

 

En suivant les flèches de direction installé par les organisateurs, nous voilà sans trop de mal devant la salle Fiorini. Il est alors sur les coups de 8h10 et quelques courageux sont déjà là.

 

01
 

06

On attend un peu que le monde arrive avant de regagner le gymnase où sont mise en place les inscriptions.

 

A peine sortie de la voiture alors que nous étions tranquillement entrain de marcher sur le trottoir, un coureur grincheux au volant de sa voiture commence a rouspeter. Il veut  apparemment se garer mais ne nous laisse même pas le temps d’avancer.

La matinée commence bien, bonjour l’ambiance. Vraiment certains se prenne la tête pour pas grand-chose. Enfin..

 

A l’intérieur, nous croisons directement Jean Raphaël en compagnie de son père également coureur. Super, la rencontre est faite. Très gentiment, il m’offre même un petit présent pour mon blog. Un geste qui m’as surpris et qui m’a fait énormément plaisir.

Vraiment un coureur très sympa..

 

02

Jean Raphael et son papa..

Je retire tranquillement mon dossard, 4 euros l’inscription, c’est plus que raisonnable ! Une boisson et un sandwich à l’arrivée en prime. Les coupes quant à elles seront attribuées par tirage au sort.

 

03
 

04

05

Retour ensuite a la voiture pour se changer et effectuer un petit échauffement sur le début du circuit en vue de prendre quelques photos de ce parcours qui s’annonce de toute beauté.

 

J’arpente les deux premiers kilomètres agréablement surpris par la beauté du paysage. Chemins agricoles recouverts de neige, passage dans une sapinière bien sombre, bref un réel plaisir de courir dans cet environnement.

07

 

08

 

09

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

16

 

17

 

18

A mon retour, je croise un ami français mais qui court très régulièrement en Belgique. Alain Patachencko, un coureur au niveau très intéressant. Petite photo improvisée, car finalement lors de la course, Linda ne peux pas toujours apercevoir tout le monde. Au même instant, je retrouve Jean-Raphael.

 

19

Alain Patachencko..( photo prise par Jr haut)

 

20

Jean raphael haut (photo prise par A Patachencko)

Bon le temps est venu de rejoindre l’aire de départ. On retrouve encore quelques bons amis coureurs, Jean Marc Becker, Christophe Magnien,  ou quelques coureurs de mon club..

 

Je retrouve Jean-Raphael qui a gentiment choisi de faire le début de la course en ma compagnie. C’est sympa car actuellement son niveau est bien supérieur au mien.

 

Le coup de feu est donné pour les 160 coureurs présents. Certains ne feront qu’un tour soit 8km et les autres deux tours pour un total de 16km.

 

21
 

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

C’est parti sur une partie sur macadam pas très longue de manière à rejoindre les premiers chemins.

Les chemins sont bien évidemment verglacés, la prudence est de mise surtout pour les chevilles.

 

Les premiers kilomètres se passent bien et sont très agréable par la beauté du parcours. Je reste en compagnie de Jean-Raphael durant quelques kilomètres. Certains secteurs sont totalement recouverts de neige, on se croirait presque dans un paysage de montagne avec la neige sur les arbres.

 

Niveau difficulté, quelques montées assez pentues mais ça reste raisonnable comparer a certains trails que j’ai couru. Je qualifierai plus la course comme une course nature car les chemins sont plutôt larges et pas très technique.

 

Certes quelques descentes sont rendues difficile par le gel et ça glisse pas mal. Content alors d’avoir chausser les chaussures de trail.

 

Vers le cinquième kilomètres, je commence a lâcher prise de la foulée de Jean-Raphael, c’était une chose plus que évidente car en ce moment ma forme n’est pas au plus haut.

 

La deuxième partie de la boucle est plus difficile, les pentes sont bien présentes. On rejoint ensuite une partie du parcours de santé. La fin de la boucle revoit le retour sur la route pour rejoindre l’aire de départ.

 

34
 

35

36

37

38

39

Christophe Magnien

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113

114

115

116

117

118

119

120

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

Pour ma part, le second tour devient plus difficile. Je n’ai certes pas de fourmis dans les pieds comme lors de certaines de mes dernières courses mais mon allure se réduit progressivement.

La forme n’est toujours pas revenue et je doute qu’elle revienne assez vite et la fatigue de la course d’hier est malgré tout présente. Tant pis, le plaisir de courir reste intact malgré les mauvaises sensations.

 

Lors du second tour, je me verrai remonter par quelques coureurs.. Je ne me force pas pour lutter maintenant l’idée est de garder les dernières forces pour le cross de Brabois l’après midi.

 

 Quelques arrivées:

 

135
 

136

137

138

139

140

141

142

143

144

145

146

147

148

149

150

Voilà une course de plus à mon actif..

 

Pour conclure, une première édition bien réussie sur un parcours de toute beauté. A découvrir et a refaire l’année prochaine.

 

Sans trop tarder, nous quittons la course pour pouvoir manger un peu avant de filer à Nancy.

 

Un dernier petit mot pour remercier Jean Raphaël, un coureur que je ne regrette pas d’avoir connu.

00:59 Écrit par espace-marathon88 dans (54) Villerupt | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Une course magnifique comme tu en as le secret!
Ce fût une belle première, bravo!

Écrit par : calimero | 04/02/2008

Une fois de plus un plaisr de revoir la courses grâce à vous deux , je n'oublie pas Linda, et tes commentaires toujours aussi justes. J'espère que tu vas vite récupérer ta forme légendaire même si pour une fois cela m'a permi de finir sur tes talons moi qui normalement suis bien loin derrière toi. Je vais garder la photo de notre arrivée pour la montrer à mes petits enfants quand je serai vieux..et regardez !!! c'est la fois ou j'ai fini avec le fameux Mickael

Écrit par : RV | 04/02/2008

La Givrée Dejà un grand bravo aux organisateurs pour cette première édition. J'ai vraiment adoré, un paysage magnifique et une belle ambiance.
Merci à toi pour ces commentaires, et les photos, c'était vraiment sympa de faire ta connaissance. Mon papa est content d'être sur internet ! ;-) A très bientôt.

Écrit par : Jean Raphaël | 04/02/2008

Merci Merci pour ce petit reportage, heureusement qu'il y a encore des gens passioné.
Tres belle course quand même la meteo a tous sublimé

A bientot

Écrit par : le sanglier | 08/02/2008

Les commentaires sont fermés.