11/02/2008

Le wantertrail a Mersch ( Luxembourg) 37,5km le dimanche 10 fevrier 2008

 

titre

Le Wantertrail,

 

Troisième rendez vous de l’année avec cette discipline 100% nature, le trail.

 

Après le trèfle du quatre feuilles (23km) à Olne en Belgique, le trail « la givrée » 16km a Villerupt, nous voici ce matin sur le tout nouveau Wantertrail de Mersch au Luxembourg.

 

Il y a quelques semaines de cela, en réfléchissant à mon programme 2008 dont l’idée première serait de faire un grand nombre de trail, j’arpente au hasard les sites traitant du sujet. Et par chance, je découvre l’existence d’un tout nouveau trail au Luxembourg. Une découverte d’un grand interet puisque a cette date là peu de courses se battent en duel.

 

Pour faire profiter de ma découverte, j’averti Martin Jambois qui sera friand de ce genre de course dans le but de venir a bout de son projet de l’année qui serait de faire 15 courses de plus de 40km ou alors faire 1000km en ne comptabilisant uniquement les courses de + de 20km. Il approuve, il sera donc de la parti également.

 

Pour présenter brièvement ce trail, il se déroule au nord du Luxembourg dans la ville de Mersch. (7500 habitants) pas très loin de Luxembourg ville.

 

Au programme de la matinée de nombreuses courses destinées aux coureurs bien sur mais également aux adeptes du Nordic-Walking (Marche en vogue au Luxembourg).

 

Les courses :

 

9.00 heures: coureurs 10km

9.15 heures: coureurs 23,5km & 37,5km

9.30-11.00 heures: Walkers & Nordic-Walkers 10km & 23,5km

 

Plan du parcours:

decoration

Le grand parcours 37.5km sous forme d’une seule boucle.

 

Dénivelé du parcours :

decoration

Les inscriptions seront possibles en ligne sur le site de l’épreuve ou le jour de la course avec une majoration de 20%.

 

Discipline

Jusqu´au 5.02.2008

Le 10.02.2008

Big-Trail

25 Euros

30 Euros

Medium-Trail

20 Euros

24 Euros

Small-Trail

15 Euros

18 Euros

Team-Trail (par personne)

25 Euros

30 Euros

Long-Walk

20 Euros

24 Euros

Short-Walk

15 Euros

18 Euros

 

Tout se déroulera au hall omnisports  Krounebierg à Mersch. (Inscriptions, douches, vestiaires etc.)

 

Les choses à savoir :

 

  1. Limite de temps à respecter environ a 5h30 pour la plus grande distance.
  2. Se munir d’un portable en cas de problème
  3. Il est interdit de jeter des déchets non biologiques, esprit du trail !
  4. En cas d’abandon, le coureur doit se rendre jusqu’au prochain ravitaillements pour le signaler.

 

 

Pour ma part, je m’étais inscrit déjà il y a quelques  semaines par l’intermédiaire du site, j’ai choisi la distance la plus longue à savoir les 37.5km.

 

Mais à l’heure actuelle, je ne suis pas trop rassuré sur mon état de forme et je me demande si cette distance est finalement dans mes cordes pour le moment.

C’est avec un sentiment d’amertume que je me dis ça, moi qui d’habitude opte toujours pour le parcours le plus long mais là les dernières courses ne se sont pas montrées extraordinaires. Alors, il serait sans doute plus raisonnable pour moi de me rabattre sur le parcours intermédiaire le 23.5km.

Cette hésitation entre le choix de la distance sera d’actualité bien évidemment jusqu’au jour du trail.

Néanmoins ma petite sortie longue Mercredi de 2 heures pas très convaincante m’emmènera a penser à la plus sage décision.


 

Réveil ce matin sur les coups de 6h00, c´est parti pour une journée qui devrait être forte agréable avec le soleil qui est annoncé. Par contre au petit matin, il fait assez frisquet, c´est du -4 degrés qui s´affichera sur le tableau de bord de la voiture. Mais finalement, ça ne devrait pas être si mal pour courir, le sol sera sans doute assez dur, sans doute mieux qu´un terrain boueux.

 

Petit déjeuner léger comme à mon habitude, peu de choses arrivent à passer de si bonne heure.

Je m´élance une fois de plus sur ce trail sans l´avoir préparé comme il le faudrait, quitte de trop stresser remarque.

Niveau entraînement longue distance, je suis encore plus que limite, avec mon arrêt du a mon soucis de doigt, je n´ai guère pu reprendre les sortie longues. La seule remonte a l´occasion du trail du trèfle à quatre feuilles au mois de janvier (23 km) et ma sortie a l´entraînement mercredi de 2heures.

 

 

Une petite heure de route nous est nécessaire pour rejoindre la ville du trail puisque nous avons déjà fait une bonne partie de la route hier soir.

 

Nous arrivons un peu avant 8h00 à Mersch sans trop de difficulté puisque j´avais déjà emprunter ces routes pour aller faire quelques autres courses Luxembourgeoise.

 

Par contre ça ne sera pas le cas de Martin Jambois qui se sera pommer au Luxembourg si bien qu´il arrivera toute juste un quart d´heure avant le départ. Il a vraiment eu chaud sur ce coup la.

 

Départ et arrivée comme prévu au complexe sportif, l´endroit est bien choisi pour la course, la seule ombre au tableau c´est qu´il n´y a pas trop de place pour se stationner.

PICT0001
 

PICT0002 
PICT0003

Inscription dans une vaste salle. Dossard à 25 euros pour le 37,5km en étant inscris avant.

A l´arrivée une tasse a l´effigie de la course plus un plat de pâtes après la course.

 

PICT0005
 

PICT0006

 

PICT0007
 

PICT0009

 

PICT0052

les tasses souvenirs..

 

PICT0053

Les tulipes pour les femmes..

Je retrouve sur cette course quelques amis coureurs à commencer par Olivier Stembert, un grand trailer que j´ai connu par l´intermédiaire de kikourou. Son premier trail d´une saison a longue haleine ou les trails ont bien sur la première place. On devrait le retrouver prochainement au trail du petit ballon à Rouffach.

 

PICT0013

Il y a aussi notre ami Luxembourgeois Joe Birchem qui s´alignera sur le 10km. Notre dernière rencontre remontait au cross de Dudelange.

PICT0016

J´aperçois également un grand habitué de ce style de course en la personne de Claude Conrady.

 

Le seul manquant à l´appel est Adriano Gianni qui devait participer au 23km.Il ne semble pas être la, dommage..

 

L´heure du départ approche, je suis un peu anxieux et j´espère que la course se passera bien sans mes problèmes de fourmis au pied comme la dernière fois. J´aimerais aussi pouvoir courir sans avoir de crampes mais cela est une autre histoire.

 

Bon je me laisse les 10 premiers kilomètres partagés avec le 23,5km pour choisir la distance que je ferais au final, 23,5 ou 37,5km. Tout dépendra des sensations de début de course.

 

On retrouve quelques minutes avant la course Martin qui est assez en retard, plus de temps à perdre pour lui il doit aller chercher sans tarder son dossard.

 

A la vue des ravitaillements proposés tous les 5 km, on décide de partir sans ceinture gourde.

 

Tout les départs ont lieu finalement a 9h15 (10/ 23,5 et 37,5km) sous une belle arche bleue.

 

PICT0014

Pas forcement le mieux car nous sommes toujours entraînés à aller plus vite sous l´impulsion des coureurs de la plus petite distance.

 

Le coup de feu est donné, c´est parti pour cette première édition de ce Wantertrail. Nous sommes assez nombreux, c´est bien pour un coup d´essai.

 

PICT0020

 

PICT0023

 

PICT0024

 

PICT0025

 

PICT0030

 

PICT0031

 

PICT0032

 

PICT0033

 

PICT0034

 

PICT0037

 

PICT0038

 

PICT0039

 

PICT0040

 

PICT0042

 

PICT0043

 

PICT0044

 

PICT0045

 

PICT0046

 

PICT0047

 

PICT0048

 

PICT0049

 

PICT0050

 

PICT0051

Peu de temps de profiter du plat, nous attaquons directement une sérieuse cote sur macadam. On part sereinement en discutant un peu.

 

Les chemins forestiers arrivent assez vite, le sol est bien gelé, c´est parfait. On laisse place a de larges chemins forestiers pour entrer dans la foret. Peu avant les coureurs du 10km nous quittâmes en prenant par un chemin pentu.

 

On continue alors a monter a travers la foret, le sol est là plus meuble. Ca glisse un peu et le sol est piegeux à certains endroits par des branches cachés sous le tapis de feuille.

 

La première demie heure se déroule bien, pas de fourmillement dans les pieds, déjà une chose qui soulage.

 

A l´issue d´une assez longue partie montante, j´ai pris un peu d´avance sur Martin mais sans vraiment le vouloir car je sais que la meilleure solution serait de rester sur son allure qu´il s´est bien adopté pour finir comme il faut.

 

Alors que tout se passait bien, soudainement une grosse partie des coureurs devant moi s´arrête. Zut, nous voila perdu. Faut continuer ? Faire demi tour ? C´est la grosse hésitation. Personne ne sait.

Pendant ce temps la, les coureurs de l´arrière arrivent, nous sommes alors facilement une trentaine a présent. Je retrouve Martin également.

On se décide a rebrousser chemin et 200 mètres plus loin, rebelote nous voila repartis dans l´autre sens.

Un coureur tente d´appeler avec son Gsm le numéro prévu en cas de soucis mais sa quête ne semble pas en apporter plus.

Moi et Martin décidons de continuer le chemin où nous nous trouvions, en suivant deux coureurs qui semblaient plus sur du chemin.

On est suivi par un petit groupe mais l´autre partie part dans l´autre sens, qui aura eu raison ? C´est au petit bonheur..

 

Finalement, on se retrouve très vite hors de tout chemin, nous traversons la foret de long en large. Plus de Banderole, plus de pancarte, c´est mauvais signe.

Des pentes raides, des broussailles, des talus abrupts, bref on semble réellement perdu. Mais il est trop tard pour faire marche arrière.

 

Au milieu de nulle part apparaît une petite banderole autour d´un arbre, on reprends l´espace d´un instant espoir mais il n´en n´est rien, il y a plus rien ensuite.

 

Ca commence a devenir inquiétant car a ce rythme la on risque d´en faire des kilomètres en trop. Moi, qui m´étais donner une petite chance de me rabattre sur le 23,5km a la jonction du 10eme kilomètre, eh bien là c´est foutu!

 

Par chance, on retombe sur une route..On la longe en direction des quelques véhicules garés là, il y a une personne par chance. Il nous indique de prendre ce petit chemin qui retombera au 7eme kilomètres, oula pas question on vient déjà d´en faire au moins douze.

Encore un moment d´hésitation dans notre petit groupe d´une dizaine d´unités et finalement on opte pour prendre le chemin suivant.

 

Dans tout cela, le rythme est bien évidemment cassé. L´inquiétude est de savoir ou l´on va tomber. Même si on prends ça avec humour a force cela devient énervant. Faire 300km pour venir ici et se retrouver perdu au milieu des bois c´est super!

 

Apres peut être 5 kilomètres, nous retrouvons une petite pancarte qui indique le chemin.

Pas d´indication du kilomètre ou nous sommes juste une flèche.

Quand même plus serein, nous attaquons alors une sévère et longue cote sur macadam. En suivant les flèches nous retombons a un ravitaillement. On en saura peut être un peu plus.

 

On en profite pour bien se ravitailler car nous avions loupés de ce fait les premiers ravitos. Les personnes nous indiquent que nous sommes au 6eme ravitaillement soit environ a 12km de l´arrivée. Personne n´est déjà passe, nous sommes donc en avance.

 

S´il on continue sur ce chemin, nous prenons direction de la fin du parcours du 23,5km pour au final n´en n´avoir fait que 18. Pas assez pour moi ni pour Martin. Le restant du groupe décide néanmoins de se diriger vers l´arrivée.

 

On décide alors, venu pas là pour rien, de reprendre le chemin inverse en allant effectuer nos kilomètres manquant pour arriver sur la ligne avec le nombre de kilomètres prévus (37,5 Km). Pour cela on se fiera au Gps de Martin encore une fois plus fiable que le mien.

 

En retroussant chemin, on rencontre progressivement les coureurs du 23,5km qui ne semble pas s´être perdu eux. Parmi eux, on repère grâce au petit numéro un coureur du 37,5km qui se trouve sur le parcours du 23km, on l´averti et préfère faire demi tour comme nous.

 

On se retrouve alors un petit moment à trois. Les coureurs sont bien évidemment surpris de nous voir faire marche arrière et se demande s´ils sont sur le bon chemin.

 

trail 3

Photo issue du site du Wantertrail

On retombe sur un second ravitaillement où on apprend que les 37,5km devaient effectuer une petite boucle de 10km avant de repasser ici.

 

On continue dans le sens inverse pour aller faire nos kilomètres manquant, on suit attentivement les petites banderoles placées de ci de là. Au bout d´un chemin agricole nous voila fasse maintenant a une flèche qui va dans le bons sens.

On n´y comprends plus rien, c´est la confusion totale! Certains se seraient-il amusés à changer les panneaux ? Le mystère reste entier!

 

Nous continuons en empruntant une longue descente sur un chemin traversant les bois.

trail 5

Photo issue du site du Wantertrail

On croise un coureur sans doute perdu du 23,5km car ici nous sommes seuls. Nous avons aussi perdu de vu le coureur qui était avec nous précédemment.

 

Ce chemin nous emmène à Saeul ou se dresse un autre ravito. Ah, nous voila au 14,5km du grand parcours alors que nous en sommes presque a 20! Nous sommes sans doute les derniers à être passés par ici en regardant la feuille de pointage.

Il est inutile désormais de continuer dans ce sens même si pour une fois nous avions retrouvé l´endroit du passage du 37km. Il nous resterait alors plus de 23km à faire.

 

Comme prévu en ayant calculé nos kilomètres on repart d´ou nous sommes venus. Le retour est moins gai, ça monte pas mal.

 

De retour sur le chemin agricole, au loin nous apercevons des coureurs venant de droite sur une route. Ah la, ça doit être des coureurs du 37,5km.

trail 4

Photo issue du site du Wantertrail

Nous réintégrons le peloton effectivement de la longue distance, ah cela fait plaisir et ça nous relance. Nous nous étions une nouvelle fois perdu toute a l´heure.

 

On repasse par les deux ravito de toute a l´heure et on se retape également la terrible montée sur le bitume.

 

Nous sommes alors en direction de la découverte des 12 derniers kilomètres de course.

trail 9

Photo issue du site du Wantertrail

Jusqu´au trentième kilomètres tout se passera bien malgré tout pour moi, et puis ensuite ça ballotte dans le ventre.

Commence alors le coup de moins bien, je laisse partir Martin qui à ce moment la lui a retrouvé le tonus.

La fin du parcours devient alors magnifique avec des passages encore assez raides. Je me décide à marcher pour tenter d´éloigner le coup de fatigue. Moment difficile qui a du mal à partir. Une fois un peu prés remis, je reprends la course et la c´est les crampes qui prennent le relais. C´est ma veine.

 

Dans le moment où le trail prenait vraiment son caractère, petits sentiers tortueux affleurant le vide. Grottes perdues dans les bois. Ca aurait du être un régal de dévaler ces sentiers mais la toute accélération se traduit par une crampe.

Alors un peu contrarié, je descends sur une petite allure.

 

trail 8

Photo issue du site du Wantertrail

 

trail 6

Photo issue du site du Wantertrail

 

trail 7

Photo issue du site du Wantertrail

 

trail 12

Photo issue du site du Wantertrail

 

trail 13

Photo issue du site du Wantertrail

 

trail 14

Photo issue du site du Wantertrail

L´arrivée approche, j´aperçois Martin qui revient à ma rencontre après avoir franchi la ligne une bonne dizaine de minute avant moi. Il me donne un petit coup de main pour finir, c´est sympa.

 

Voila, je termine encore une fois embetté par les crampes ce nouveau trail. Mais je ne suis pas pour autant déçu, j´ai tenu les 30 premiers kilomètres sans trop de mal et je voulais faire que le 23,5km. Ca revient progressivement. Pas de douleurs sous la voûte plantaire après la course. Il y a du positif.

 

Arrivée du 10km:

 

PICT0056

 

PICT0058

 

PICT0060

 

PICT0061

 

PICT0062

 

PICT0065

 

PICT0066

 

PICT0067

 

PICT0074

 

PICT0075

 

PICT0076

 

PICT0078

Joe Birchem, egalement perdu..

 

PICT0079

 

PICT0082

Coté course, le fléchage est bien sur a revoir mais restons indulgent c´était une première.

Joli parcours même si on a du en louper une grosse partie.

 

Arrivée du 23,5 et du 37,5km ( pas forcement dans l´ordre dut au erreur de certains sur le parcours)

 

PICT0086

 

PICT0087

 

PICT0088

 

PICT0089
 

PICT0090

 

PICT0092

 

PICT0093

 

PICT0094

 

PICT0097

 

PICT0100

 

PICT0101

 

PICT0102

 

PICT0104

 

PICT0105

 

PICT0107

 

PICT0109

 

PICT0111

 

PICT0112

 

PICT0113

 

PICT0115

 

PICT0117

 

PICT0118

Olivier Stembert

 

PICT0120

 

PICT0121

 

PICT0122

 

PICT0123

 

PICT0125

 

PICT0126

 

PICT0127

 

PICT0129

 

PICT0130

 

PICT0131

 

PICT0132

 

PICT0133

 

PICT0135

 

PICT0136

 

PICT0137

 

PICT0138

 

PICT0139

 

PICT0140

 

PICT0141

 

PICT0142

 

PICT0143

 

PICT0144

 

PICT0145

 

PICT0147

 

PICT0148

 

PICT0149

 

PICT0150

 

PICT0151

 

PICT0152

 

PICT0153

 

PICT0154

 

PICT0155

 

PICT0157

 

PICT0158

 

PICT0159

 

PICT0161

 

PICT0162

 

PICT0163

 

PICT0164

 

PICT0165

 

PICT0166

 

PICT0167

 

PICT0168

 

PICT0169

 

PICT0170

 

PICT0171

Martin Jambois en bonne forme sur la fin...

 

PICT0172

 

PICT0173

 

PICT0174

 

PICT0176

 

PICT0177

 

PICT0178

 

J´y reviendrai sans doute.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22:54 Écrit par espace-marathon88 dans (LUX) Wantertrail | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Superbe reportage Mickaël. Je crois revivre la course. Et encore bravo pour la distance parcourue après ton arrêt prolongé. Finalement on a fait la distance, réglo, mais en plus on a bien perdu un quart d'heure. Et tout ça dans la bonne humeur sans en vouloir aux organisateurs; J'te l'dis: on est des crais traileurs.

Écrit par : Martin | 11/02/2008

Merci Martin,
Oui avec notre bonne volonté, nous avons quand même réussi a faire nos 37,5 km en ayant sans doute passés par des portions des trois parcours différents. Heureusement que nous avions ton gps comme guide. C´était finalement une belle ballade quand même, dommage que j´ai accusé le coup a partir du 30eme..mais avec encore quelques sorties longue ça devrait revenir.

Écrit par : espace-marathon88 | 12/02/2008

Salut,

Voilà une belle sortie!!! J'aurai aimé faire le grand tour mais dans la confusion la plus totale je n'ai fait que 15km...

Le balisage est vraiment à améliorer pour l'année prochaine!!!

A bientôt

Écrit par : Olivier | 13/02/2008

Malgré les petits tracas de course tu t'es fait super plaisir et même si tu n'es pas encore au top çà vas forcement revenir!!
Courage et n'oublie pas que tu t'es arrêté longtemps quand même!!

Écrit par : calimero | 23/02/2008

Merci pour ce super reportage, même si vous vous n´avez pas retrouvez sur le chemin. En effet je vais faire des efforts pour la prochaine année, de garantir un tracage plus facile à retrouver. Mais le parcours va être un peu différent.

Écrit par : Torsten | 27/02/2008

Les commentaires sont fermés.