27/02/2008

Les foulees de la tour a Bainville aux miroirs (54) 8,475km le dimanche 24 fevrier 2008

titre

A la fin de ces 8.5km d’un parcours vallonné, je réaliserai une chose qui me semblait peu probable vu ma forme du moment.

 

Voilà, une fois la ligne franchie, j’aurai terminé ma troisième course de la journée (Conflans, cross de charmes et Bainville aux miroirs) ajouté a cela les 25km de samedi matin pour la reconnaissance du trail « l’echertoise ».

 

Soit au total une cinquantaine de kilomètres. Un gros week-end où ça sera la première fois que je ferais trois courses dans la même journée.

 Un petit défi personnel comme je les aime.

 

La dernière course en question sert de support au trophée sport Loisir et a lieu cette semaine à Bainville aux miroirs en Meurthe et moselle.

Les foulées de la tour comme se nomme la course n’a plus trop de secret pour moi. Encore une course que j’ai fait un bon nombre de fois.

 

Nous arrivons dans ce petit village qui a la particularité d’avoir un vestige d’une tour vers 14h30. Mes parents sont déjà là pour venir me regarder courir. Ils m’ont facilité la tache en allant chercher mon dossard auparavant.

 

PICT0001
 

PICT0002

 
PICT0003

Inscription pour 6 euros mais pas de lot souvenir a la fin, juste une pomme.

 

La météo donne un avant goût du printemps, grand soleil et 16 degrés. Ce qui laisse présager une forte affluence sur cette course.

 

Je reprends la voiture en direction de Leubeville où passeront les coureurs tout à l’heure. Je laisserai ma voiture là-bas permettant à Linda de prendre des photos un peu différentes de celle de l’année dernière. Je redescendrai en suite en marchant jusqu’au départ (environ 2km).

Pas question de courir, je garde mes dernières forces pour tout à l’heure.

 

En bas, je retrouve la voiture de mes parents où je profite pour m’y asseoir et me reposer en attendant l’heure du départ.

 

La première course du week-end est toujours la plus agréable car mon corps est reposé et que la forme est au top, ensuite chaque course qui suit engendre pour ma part des tiraillements dans les genoux et bien sur une fatigue qui s’amplifie.

 

Au bout du 2ème, 3ème, quatrième effort, ma course ne peux plus être évidemment une partie de plaisir où l’on peut jouer de ses sensations et de sa fraîcheur C’est plutôt une forme de résistance qui me force à travailler mon mental dans le but que mes longs trails passent mieux.

 

Il y a aussi dans tout cela, un orgueil que l’on range au placard. Le fait d’arriver loin de ma place habituelle ne me dérange pas du tout, je dirais même que c’est une occasion de voir la course sous des angles différents et de faire d’autre rencontre. Je me retrouve avec la philosophie d’un trailer qui oublie le chrono et qui profite simplement du plaisir d’être là.

 

Cette après midi, j’ai décidé de partir au fin fond du peloton pour ensuite faire ma course tranquillement a mon rythme.

 

Je rencontre par ce fait, un visiteur de mon blog qui ne m’aurait sans doute pas vu si je m’étais mis tout devant.

 

15h35, le départ est donné dans la rue du village. Il y a grande foule cette après midi.

Nous partons par une petite portion de route plate de 300 mètres avant d’attaquer très vite la raide montée qui mène a la tour. La pente est assez prononcé et dure un moment. Ca provoque bien sur des ralentissements car l’endroit est étroit. Pour ceux qui jouent les premières places, il faut bien se placer des le départ.

 

Je suis parti tranquillement et remonte progressivement dans le peloton.

 

Le parcours nous emmène vers Lemenil-mitry par une petite route abordant quelques petits étangs. La route dans la première partie est plutôt assez vallonné avec quelques petites cotes.

 

Après 4km, nous regagnons Leubeville ou nous faisons une petite boucle en passant par l’arrière du village.

 

PASSAGE DES COUREURS AU KILOMETRE 4.

 

PICT0009

 

PICT0013

 

PICT0017

 

PICT0018

 

PICT0021

 

PICT0023

 

PICT0024

 

PICT0028

 

PICT0029

 

PICT0031

 

PICT0032

 

PICT0033

 

PICT0034

 

PICT0035

 

PICT0036

 

PICT0039

 

PICT0040

 

PICT0042

 

PICT0043

 

PICT0044

 

PICT0045

 

PICT0046

 

PICT0050

 

PICT0052

 

PICT0055

 

PICT0056

 

PICT0057

 

PICT0058

 

PICT0060

 

PICT0062

 

PICT0063

 

PICT0065

 

PICT0066

 

PICT0067

 

PICT0068

 

PICT0069

 

PICT0071

 

PICT0074

 

PICT0075

 

PICT0076

 

PICT0077

 

PICT0078

 

PICT0079

 

PICT0081

 

PICT0082

 

PICT0085

 

PICT0086

 

PICT0088

 

PICT0089

 

PICT0091

 

PICT0092

 

PICT0093

 

PICT0094

 

PICT0095

 

PICT0096

 

PICT0097

 

PICT0098

 

PICT0099

 

PICT0102

 

PICT0104

Une dernière cote se dresse peu après le 5eme kilomètres pour ensuite retraverser le village en direction de Bainville aux miroirs.

Pas de ravitaillement sur le parcours, il me semble pourtant avoir le souvenir d’un qui se trouvait par ici.

 PICT0108

 

PICT0109

 

PICT0111

 

PICT0112

 

PICT0113

 

PICT0114

 

PICT0115

 

PICT0116

 

PICT0118

 

PICT0119

 

PICT0122

 

PICT0123

 

PICT0125

 

PICT0126

 

PICT0127

 

PICT0130

 

PICT0131

 

PICT0132

 

PICT0134

 

PICT0135

 

PICT0136

 

PICT0137

 

PICT0138

 

PICT0139

 

PICT0141

 

PICT0142

 

PICT0144

 

PICT0145

 

PICT0146

 

PICT0147

 

PICT0148

 

PICT0152

 

PICT0153

 

PICT0154

 

PICT0155

 

PICT0156

 

PICT0158

 

PICT0159

 

PICT0160

 

PICT0161

 

PICT0164

 

PICT0165

 

PICT0166

 

PICT0167

 

PICT0169

 

PICT0170

 

PICT0173

 

PICT0174

 

PICT0175

 

PICT0176

 

PICT0177

 

PICT0178

 

PICT0180

 

PICT0181

 

PICT0182

 

PICT0183

 

PICT0184

 

PICT0185

 

PICT0186

 

PICT0187

 

PICT0189

 

PICT0190

 

PICT0192

 

PICT0193

 

PICT0195

 

PICT0196

 

PICT0198

 

PICT0199

 

PICT0200

 

PICT0201

 

PICT0202

 

PICT0203

 

PICT0204

 

PICT0205

 

PICT0206

 

PICT0209

 

PICT0211

 

PICT0212

 

PICT0213

 

PICT0214

 

PICT0217

 

PICT0218

 

PICT0221

 

PICT0223

 

PICT0224

 

PICT0225

 

PICT0227

 

PICT0231

 

PICT0232

 

PICT0233

 

PICT0236

 

PICT0240

 

PICT0241

 

PICT0242

 

PICT0243

 

PICT0245

 

PICT0246

 

PICT0250

 

PICT0251

 

PICT0252

 

PICT0253

 

PICT0254

 

PICT0259

 

PICT0260

 

PICT0263

 

PICT0264

 

PICT0267

 

PICT0270

 

PICT0272

 

PICT0273

 

PICT0275

 

PICT0276

 

PICT0278

 

PICT0280

 

PICT0281

 

PICT0283

 

PICT0284

 

PICT0287

 

PICT0289

 

PICT0290

 

PICT0292

 

PICT0296

 

PICT0297

 

PICT0298

 

PICT0300

 

PICT0301

 

PICT0302

 

PICT0308

 

PICT0311

 

Une route en faux plat s’éloigne dans le paysage pour nous mener à une longue descente.

Retour dans Bainville par une ultime descente, reste alors une forme d’aller retour dans le village. Partie un peu décourageante car nous voyons déjà en face ceux qui en terminent.

 

J’en ai terminé et j’en suis content. Maintenant un peu de repos est le bienvenu pour attaquer de nouvelles aventures la semaine prochaine.

06:29 Écrit par espace-marathon88 dans (54) bainville | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

50kms en 4 courses, effectivement une bien belle préparation pour unfutur trail!
Il y a plein de jolies demoiselles sur cette course, c'est où déjà?Le printemps est de retour!!

Écrit par : calimero | 27/02/2008

Mais qui est donc ce Caliméro qui a remarqué avant moi qu'il y avait plein de joilies coureuses sur cette courses ? En tout cas il a bien raison, et la course leur va bien.
A part ces compliments, chapeau à toi Mickael pour tes trois courses dans la journées.

Écrit par : Martin | 27/02/2008

Attention ! Bulletin météo ! Le ciel se couvre pour la fin de semaine; ...les pelotons seront moins joyeux le week end prochain ! '' Nez en moins '' lol; je suis certain que super Mick' va réaliser de beaux exploits comme ceux réalisés ce week end.
Bainville est sans doute la plus difficile et la plus technique des courses du Trophé Sport Loisir. Bravo à toi pour ta perf.; ainsi qu'aux autres membres !

Écrit par : Jean Raphael | 27/02/2008

super!!! C'est toujours un réel plaisir de visiter ton site. On y retrouve de belles photos. On refait la course...
A bientôt..

Écrit par : philippot | 01/03/2008

Les commentaires sont fermés.