01/03/2008

L´hivernale a Marbehan (Belgique) 9km le vendredi 29 fevrier 2008

titre
Une époque révolue…

 

Parmi les quelques courses Belges que j ai couru, la corrida de Marbehan était celle sans doute qui m´avait le plus séduite. Petite course nocturne dans une ambiance magnifique et d´une organisation irréprochable avec une popularité assez intéressante.

Malgré tous ces bons cotés, la course avait été interrompue une année.

 

Ce soir, c´est donc le grand retour de l´Hivernale dans le calendrier Belge. Bien sur en apprenant ça, je l´avais soigneusement inscrite dans mon calendrier provisionnelle de mes courses 2008.

 

C´est donc avec une certaine impatience que nous nous rendons ce soir a Marbehan, non loin de Tintigny.

 

Le seul petit bémol vient du ciel, la pluie tombe depuis cette après midi et laisse peu de chance d´entrapercevoir une accalmie.

 

Après une bonne matinée de travail, le décompte commence. Le temps nous est compté même si le départ de la course n´est prévu que pour 20h00. Un trajet tout de même conséquent à prévoir d´environ 300km tout en faisant une petite halte dans ma famille.

 

Arrivé a bon port a 18h45 dans ce petit village ou je suis déjà venu courir a quelques reprises. J´y avais même gagné la corrida du chenets, il y a deux ans..Enfin c´est loin tout cela..

 

Sur place, on s´aperçois très vite des changements par rapport a la précédente édition. Ce n´est plus exactement a la même place, les voitures n´ont pas envahie la rue principale..le ressenti n´est plus le même des notre arrivée.

 

Il y a néanmoins de la bonne musique qui résonne au loin sur le terrain de sport.

Les inscriptions seront tenues dans le stade de foot.

Dossard pour trois petits euros avec un ticket boisson et un autre destiné a la tombola d´après course.

 1

2

3

4

5

La première surprise vient du nombre de coureurs présent ce soir, ça ne se bouscule pas au portillon, la salle fait triste mine.. Nous n’aurons hélas pas les 300 concurrents de l´édition 2006. Fort dommage, mais la météo n´est pas vraiment là pour arranger les choses.

 

D´ailleurs la salle en question est bien plus petite et les bénévoles beaucoup moins nombreux. Le changement d´organisateur se fait réellement sentir.

 10

Plus de petite puce a accroché au lacet, plus de tableau affichant sa position et son chrono au fil des tours, plus de feu d´artifice pour lancer le départ, plus de moment magique tout simplement.

 

Néanmoins, on gardera sur cette édition l´esprit fête en instaurant toujours le concours du meilleur déguisement.

 

Sur place, j´y retrouve quelques connaissances comme René Lhotte, Jean Paul Pomes l´organisateur du trail l´Echertoise du 15 mars, Michel Edom que je n´avais plus vu depuis l´allure libre de Willancourt, Laurent Martin, Alain Patachencko le très bon vétéran, ou encore l´homme en forme, Jean Marie Delebois.

Sans oublier les locaux, Sandrine et Francois ici chez eux.

9

En compagnie de Michel Edom 

A 19hoo, s´élancera le 4,5km ou l´influence sera très reduite..que 17 partants selon les commentaires.

6

7

8

1hoo plus tard, c´est à notre tour pour un 9km sous forme de quatre boucles. Nous sommes légèrement plus, une trentaine de courageux a bravé la pluie et le vent dans une atmosphère bien rafraîchie.

 PICT0015

 Tout le monde reste au chaud en attendant le depart

Le coup de sifflet est donné aux abords du stade. Une boucle essentiellement sur bitume mise à part une petite portion de chemin de terre couvert de flaque d´eau.

 11

12

13

14

PICT0020

Je m´élance dans le but de faire de mon mieux avec la forme du moment. Je suis parti avec le gps pour contrôler la distance exacte (a l´arrivée, j´arrive a 9,035km), puis a la main ma petite lampe frontale pour m´aider éventuellement dans les parties bien sombres.

 20

19

18

17

16

15

PICT0034

PICT0035

 Jean Paul Pomes

PICT0037

La pluie ne cesse de tomber et redouble d´intensité par moment. Un temps pourri pour courir mais aussi pour la courageuse Linda qui s´occupe tant bien que mal des photos dans des conditions vraiment pas terribles.

 22

23

24

25

26

PICT0043

PICT0051

PICT0052

Pas de grosse difficulté sur la parcours si ce n´est que ça tourne assez souvent.

 

Mon dossard trempé se détache et s´envol sans que je m´en aperçoive..je tacherai vainement de le retrouver lors du prochain tout mais sans succès. Ce n´est pas bien grave car beaucoup ont subi le même sort.

 27

28

29

30

31

32

33

Comme d´habitude, les sensations après la mi course ne sont plus aussi flatteuse qu´au début. Je me fait reprendre par deux trois coureurs sans que je puisse réagir.

 35

36

37

38

41

42

43

44

45

Je termine cette corrida trempé de la tête au pied, pressé de rentrer a l´intérieur pour être au chaud.

 

Elie Dhaeze remportera cette épreuve devant Jean Marie Delebois et Francois Watelet.

 46

48

47

 Francois Watelet, bon troisieme

49

 Elie Dhaeze, le vainqueur

39

La tombola me verra remettre un verre Orval.

 40

 Laurent Martin..

Qu´on se le dise, cette corrida a perdu de son charme mais le principale est qu´elle a repris du service.

 

J´y reviendrai..

07:55 Écrit par espace-marathon88 dans (BELmarbehan | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Quand tu as décidé de faire une course, tu l'a fait quoi qu'il arrive!! Même pas de pitié pour Linda!!
Elle aussi, elle est motivée pour faire toutes ces photos.

Écrit par : calimero | 05/03/2008

Les commentaires sont fermés.