10/11/2008

Les courses dna de Colmar (68) 10km le dimanche 9 novembre 2008

 

titre

Une matinée qui voulait mal commencer..

 

Notre long week-end de courses continuait donc ce dimanche matin par les 10km de Colmar en Alsace. Pour rappel, nous étions hier a la « dernière cartouche » en Belgique et Vendredi soir a la « fackel laf » au Luxembourg.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Ce déplacement en Alsace était un peu abusé en partant du Luxembourg le dimanche matin..

A vrai dire, la course de Willancourt en Belgique était la meilleure solution pour moi pour me rendre a Bicqueley prés de Toul l´après midi..

 

Alors pourquoi avoir choisi l´Alsace ce matin ? Tout d´abord pour faire plaisir à mon club « des coureurs de l´illon » et ensuite pour rencontrer quelques personnes bien actives sur le blog. A savoir trois membres (représenté en bleu sur le tchat) ; Jack 2775, Remes, et Manu.

J´aime encore bien me diriger sur les courses où je peux retrouver des amis qui participent au blog régulièrement.

Bon sur le plan perso, la course de Colmar me semble bien puisqu´il s´agit d´un 10km propice aux bons chronos et qu´en ce moment j´essaye de retrouver des sensations sur cette distance.

Et pour finir, je n´ai jamais encore couru a Colmar..

 

Bref, pour se rendre à Colmar, il faudra donc faire preuve de courage et de bonne volonté pour se lever a 4 h 00 du matin..

 

Le réveil toutefois un peu difficile se passe dans la bonne humeur avec comme guise de réveil musculaire, recharger les affaires dans la voiture.

A cette heure la, difficile d´avaler un petit quelques chose, je me force toute de même a manger deux biscuits et de boire un bon café pour ne pas s´endormir sur l´autoroute.

 

On quitte la frontière Luxembourgeoise sous un ciel bien maussade, vent bien marqué et averses de pluie. Cool ça va être genial de courir par ce temps !

 

Première petite frayeur sur l´autoroute en voyant au loin une grosse armada de gyrophare. Un terrible accident a eu lieu a hauteur de Custine dans l´autre voie, on a de la chance vu l´ampleur du bouchon que ça a engendré. La, il est certain qu´on aurait pu oublier la course.

Tout cela a bien évidemment refroidi l´atmosphère car dans cet accident une voiture n´y pouvait rien a cause de la bêtise d´un autre conducteur qui avait pris l´autoroute en contre sens.

 

On retrouve mes parents chez eux a mi distance environ. Ils vont venir avec nous à Colmar et nous prendrons leur voiture. Histoire de gagner un trajet car la course de Bicqueley et totalement dans le sens opposé. Encore en gros deux heures de trajet depuis là, mais rendu plus facile avec le levé du jour.

 

Au fil du trajet vers l´Alsace, le temps devient plus calme et par miracle il ne pleut plus ! Quelle chance !

La route va se compliquer sérieusement une fois arrivée dans Colmar. Je ne connais point cette grande ville

Quelques pancartes DNA sont présentes d´ici de là, mais pas suffisamment pour trouver le lieu de la course du premier coup.

 

Après avoir tourné un rond, nous trouvons enfin un parking réservé au coureur. Je ne sais pas a vrai dire où je suis puisque ici tout est dispersé, arrivée, départ et inscriptions.

 

Au fait, je me trouve ici a proximité des inscriptions. C´est bien ! Une première chose de trouver.

Je me gare une première fois, sort un peu me dégourdir les jambes et décide de changer de place.

Grosse erreur car je n´arrive plus a mettre la main sur ma licence que j´avais précédemment en main.

Arf, plus moyen de la trouver, le stress commence..je retourne la voiture dans tout les sens mais sans succès. Je regarde sur le parking si des fois elle aurait tombée en sortant de la voiture mais rien non plus.

Pendant ma recherche bien angoissante, je croise Remi (ou Remes sur le blog) accompagné de sa nièce. Il en est a sa deuxième participation et m´a fourni beaucoup de détail sur cette course les jours précédents. (Merci au passage) Il m´aidera meme a chercher ma licence..sympa..

 

Je retrouve aussi sur ce parking Arnaud Jacquot des coureurs de l´illon. Venu chercher ici peut être un nouveau record sur la distance. Il m´aidera aussi dans ma recherche, mais toujours rien.. Je décide d´aller aux inscriptions, je ne vais peut être pas courir, il reste encore la course de l´après midi pour remplacer ou alors la faire sans dossard.

 

Aux inscriptions, c´est la foule, la petite salle est comblée. La participation va être énorme ! Bien évidemment par un tel succès il faut s´armer de patience pour retirer son dossard.

 

DSC07792
 

DSC07799

Je reviens à la voiture et fouille une dernière fois et là miracle ! Ma licence était cachée entre les deux sièges. Ouf !! Je retourne en vitesse aux inscriptions car avec tout cela l´heure a avancée.

 

DSC07798

Dans ces moments très stressant pour moi, j´ai perdu de vu Arnaud et Remi et pas moyen d´apercevoir manu « des coureurs de l´illon ». Je suis déçu évidemment, j´aurai bien fait une petite photo collective.

 

Une nouvelle fois, une mauvaise surprise en me préparant, j´ai oublié de prendre mes chaussures qui sont restées dans ma voiture. C´est ma veine, me voila avec aux pieds des chaussures qui me plaisent pas. Grrr ! la matinée va mal..

 

Bizarrement, je ne sens plus trop ma course.. mais je file tout de même au départ

 

500 mètres à faire pour trouver la ligne de départ prés du champ de mars. A mon arrivée, c´est la cohue, tout le monde où presque est déjà en place. Je me retrouve coincé en fin de peloton

J´aperçois l´avant du peloton par l´intermédiaire d´une glace qui aide les voitures.

 

10h00, le coup de feu est donne pour trois boucles à effectuer en ville. Aucune difficulté particulière, le parcours est assez roulant.. le profil ressemble un peu a celui du 10km de Nancy et niveau cadre, au 10km de Ribeauvillé ancienne version.

 

Un peu retardé au départ par la foule, je tente vainement de rattraper mon retard, mais je me fais avoir car j´ai trop accéléré.. Le tour est sympathique dans un cadre typiquement Alsacien. Que de  bonheur d´arpenter les rues en pavés bordés de boutiques aux odeurs appétissantes.

Les encouragements du public nous emportent dans le mouvement, l´ambiance est superbe.

 

Je regarde vaguement mon chrono au fil des indications kilométriques, je passe le deuxième kilomètre en 7min50, trop vite..

Je retrouve avec un peu chance Linda et mon père me trouvant du bon coté de la rue.

 Passage des coureurs au premier tour:

 

DSC07802

 

DSC07803

 

DSC07806

 

DSC07808

 

DSC07810

 

DSC07814

Arnaud Jacquot ( Jack 2775)

 

DSC07817

 

DSC07819

 

DSC07821

 

DSC07824

 

DSC07825

 

DSC07827

 

DSC07828

 

DSC07829

 

DSC07830

 

DSC07831

 

DSC07832

 

DSC07834

 

DSC07835

 

DSC07837

 

DSC07838

 

DSC07840

 

DSC07841

 

DSC07842

Dossard 117, emmanuel (manu)

 

DSC07843

 

DSC07844

 

DSC07845

 

DSC07847

 

DSC07849

 

DSC07850

 

DSC07851

 

DSC07852

 

DSC07855

 

DSC07856

 

DSC07858

 

DSC07859

 

DSC07861

 

DSC07862

 

DSC07863

 

DSC07864

 

DSC07865

 

DSC07866

 

DSC07867

 

DSC07868

 

DSC07869

 

DSC07870

 

DSC07871

 

DSC07872

 

DSC07874

 

DSC07875

 

DSC07876

 

DSC07877

 

DSC07878

 

DSC07879

 

DSC07880

 

DSC07881

 

DSC07882

 

DSC07883

 

DSC07884

 

DSC07885

 

DSC07886

 

DSC07887

 

DSC07888

 

DSC07889

 

DSC07890

 

DSC07891

 

DSC07892

 

DSC07893

 

DSC07894

 

DSC07895

 

DSC07896

 

DSC07897

 

DSC07898

 

DSC07899

 

DSC07900

J´attaque le second tour en modérant mon allure car je sens bien que je suis parti trop vite. Mais le mal est déjà fait…je ne regarde plus ma montre et essaye de tenir tant bien que mal.

Passage des coureurs dans le second tour:

 

DSC07906

 

DSC07908

 

DSC07909

 

DSC07911

 

DSC07913

 

DSC07915

 

DSC07916

 

DSC07917

 

DSC07919

 

DSC07921

 

DSC07922

 

DSC07923

 

DSC07924

 

DSC07925

 

DSC07926

 

DSC07928

 

DSC07930

 

DSC07931

 

DSC07932

 

DSC07933

 

DSC07934

 

DSC07935

 

DSC07936

 

DSC07937

 

DSC07939

 

DSC07940

 

DSC07941

 

DSC07942

 

DSC07943

 

DSC07944

 

DSC07946

 

DSC07947

 

DSC07948

 

DSC07949

 

DSC07951

 

DSC07952

 

DSC07953

 

DSC07954

 

DSC07955

 

DSC07956

 

DSC07958

 

DSC07959

 

DSC07960

 

DSC07962

 

DSC07963

 

DSC07964

 

DSC07965

 

DSC07966

 

DSC07969

 

DSC07970

 

DSC07971

 

DSC07972

 

DSC07973

 

DSC07975

 

DSC07976

 

DSC07977

 

DSC07979

 

DSC07980

 

DSC07982

 

DSC07983

 

DSC07984

 

DSC07985

 

DSC07986

 

DSC07987

 

DSC07989

 

DSC07991

 

DSC07992

 

DSC07993

 

DSC07995

 

DSC07996

 

DSC07997

 

DSC07998

 

DSC07999

 

DSC08000

 

DSC08001

 

DSC08003

 

DSC08004

 

DSC08005

 

DSC08006

 

DSC08007

 

DSC08008

 

DSC08010

 

DSC08012

 

DSC08013

 

DSC08014

 

DSC08015

 

DSC08016

 

DSC08017

 

DSC08019

 

DSC08020

 

DSC08021

 

DSC08022

 

DSC08023

 

DSC08024

 

DSC08025

 

DSC08026

 

DSC08027

 

DSC08028

 

DSC08029

 

DSC08030

 

DSC08031

 

DSC08032

 

DSC08033

 

DSC08034

 

DSC08035

 

DSC08036

 

DSC08037

 

DSC08038

 

DSC08039

 

DSC08040

 

DSC08041

 

DSC08042

 

DSC08043

 

DSC08044

 

DSC08045

 

DSC08046

 

DSC08047

 

DSC08048

 

DSC08049

 

DSC08050

 

DSC08051

 

DSC08052

 

DSC08053

 

DSC08054

Dans le troisième tour, mon allure a bien rétrogradée a la vue de mon chrono a l´arrivée, 43min35s..

Dernier tour pour les coureurs:

 

DSC08056

 

DSC08057

 

DSC08058

 

DSC08059

 

DSC08060

 

DSC08061

 

DSC08063

 

DSC08064

 

DSC08067

 

DSC08068

 

DSC08069

 

DSC08071

 

DSC08072

 

DSC08073

 

DSC08074

 

DSC08075

 

DSC08077

 

DSC08078

 

DSC08079

 

DSC08081

 

DSC08082

 

DSC08083

 

DSC08084

 

DSC08086

 

DSC08087

 

DSC08088

 

DSC08089

 

DSC08090

 

DSC08091

 

DSC08092

 

DSC08093

 

DSC08094

 

DSC08096

 

DSC08097

 

DSC08098

 

DSC08099

 

DSC08100

 

DSC08101

 

DSC08102

 

DSC08103

 

DSC08104

 

DSC08108

 

DSC08109

 

DSC08110

 

DSC08111

 

DSC08112

 

DSC08113

 

DSC08115

 

DSC08116

 

DSC08117

 

DSC08118

 

DSC08120

 

DSC08121

 

DSC08123

 

DSC08124

 

DSC08125

 

DSC08126

 

DSC08128

Dossard 525, Remi (remes)

 

DSC08129

 

DSC08130

 

DSC08132

 

DSC08133

 

DSC08134

 

DSC08136

 

DSC08137

 

DSC08138

 

DSC08139

 

DSC08141

 

DSC08142

 

DSC08145

 

DSC08147

 

DSC08148

 

DSC08149

 

DSC08150

 

DSC08152

 

DSC08153

 

DSC08154

 

DSC08155

 

DSC08156

 

DSC08157

 

DSC08158

 

DSC08159

 

DSC08160

 

DSC08162

 

DSC08163

 

DSC08165

 

DSC08166

 

DSC08168

 

DSC08171

 

DSC08173

 

DSC08174

 

DSC08176

 

DSC08177

 

DSC08178

 

DSC08179

 

DSC08180

 

DSC08182

 

DSC08183

 

DSC08186

 

DSC08187

 

DSC08189

 

DSC08191

 

DSC08192

 

DSC08193

 

DSC08195

 

DSC08197

 

DSC08198

 

DSC08200

 

DSC08201

 

DSC08203

 

DSC08204

 

DSC08205

 

DSC08207

 

DSC08208

 

DSC08209

 

DSC08210

 

DSC08211

 

DSC08212

 

DSC08213

 

DSC08215

 

DSC08216

 

DSC08218

 

DSC08220

 

DSC08222

 

DSC08223

 

DSC08224

 

DSC08225

 

DSC08226

 

DSC08227

 

DSC08228

 

DSC08230

 

DSC08231

 

DSC08233

 

DSC08234

 

DSC08235

 

DSC08236

 

DSC08237

 

DSC08240

 

DSC08242

Quelques photos du 5km:

 

DSC08244

 

DSC08261

 

DSC08266

 

DSC08285

Même si cela était prévisible avec mes petites mésaventures, je sors de cette course bien déçu!

Je me demande parfois pourquoi j´ai repris l´entraînement..

 

Je me donne une nouvelle chance la semaine prochaine à Vittel ou je devrais arriver sur la course dans de meilleures conditions.

 

Pour les coureurs de l´Illon, de bonnes performances, Manu futur membre bat son record au 10km en signant un joli 39min30s.

Et Arnaud Jacquot résigne un nouveau temps de référence sur 10km lui permettant de finir 18eme au scratch en 34 min05s.

 

Remi quant a lui sort de sa course satisfait même s´il escomptait faire un peu mieux..mais il nous fera ça, j´en suis sur, la semaine prochaine a l´occasion de la Watzenau (67)

 

Prochain rendez vous pour moi et les coureurs de l´illon au 10km de Vittel dimanche 16 Novembre..

 

En attendant, restait un reportage a boucler, aux foulées de la bouvade a Bicqueley (54) l´après midi.. A voir sur le blog dans les prochains jours..

 

A bientôt

 

Bravo a vous tous, et n´hésitez pas a laisser un petit commentaire pour raconter votre impression de la course..


Resultats sur le site www.performance67.com/


 
 

 

 

 

16:23 Écrit par espace-marathon88 dans (68) Colmar | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Bravo au coureurs de l'illon et bravo à toi pour ton courage...il faut persevérer ainsi.
Mais quel monde pour cette course et quel stress' avant la course.
Tu iras mieux à Vittel !

Écrit par : Jean Raphaël | 11/11/2008

Belles photos ! On a l'impression que les coureurs se précipitent sur la photographe qui semble être en plein milieu du peloton. Bravo !

Écrit par : Martin | 11/11/2008

Encore un beau reportage. Il est dommage que nous ne nous soyons pas vu davantage.
Bon courage pour les prochaines courses, ça finira bien par revenir.

Écrit par : Remes | 11/11/2008

Là çà ne rigolait pas comme hier!
Le niveau était élevé et tu t'es fait entraîner et tu l'a logiquement payé à la fin!
C'est pas grave, tu vas bien et c'est le principal!

Écrit par : calimero | 11/11/2008

10 km Colmar Bonjour,
Il y a toute une série de photos qui ne se télécharge pas. (à partir de la 8014). Pouvez-vous me dire si j'aparais sur l'une d'entre elles (dossard 177) et me la transmettre ?
Mille mercis
Murielle

Écrit par : RICHARD Murielle | 12/11/2008

Malheureusement je n'ai pas eu le temps de te parler. A une prochaine fois j'epère.
Bon courage

Écrit par : Schnacka-jean-michel Speybroek | 12/11/2008

Bravo pour la qualité de ton blog que j'ai également découvert après la course de Colmar...d'ailleurs j'ai utilisé une de tes photos (j'espère que ça ne pose pas de problème!!!)...

Écrit par : Olivier Rapp | 13/11/2008

alain magnifique les photos merci au photographe

Écrit par : alain | 15/11/2008

super le reportage de colmar !!

Écrit par : martial | 09/12/2008

Les commentaires sont fermés.