18/05/2009

La corrida des sables a Tontelange (Belgique) 5 ou 11km le vendredi 15 mai 2009

 

titre

Ce vendredi soir, moi et mon bien adoré lapin nain,(Panpan) nous nous étions fixé de rejoindre la Belgique pour la traditionnelle corrida des sables a Tontelange.

 

DSC07393

Enfin ce n'était pas tout a fait ça puisque au départ j'avais opte de rejoindre Bellefontaine, en Belgique toujours et non le Bellefontaine ou réside notre ami soldat dans les Vosges pour une autre allure libre organisée au même jour et a la même heure.

 

Finalement, ca sera sur le trajet que je me déciderai de faire cette corrida des sables que j'avais couru pour la dernière fois en 2007. Bellefontaine remontait seulement a l'année dernière, on tachera d'y retourner l'année prochaine.

 

Deux courses le même jour dans un secteur proche, c'est toujours un choix difficile et laisse bien souvent un petit regret pour celle que l'on a laissé de coté.

On optant pour la corrida des sables, je m'impose quelques kilomètres en plus, oh deja combien affolant pour venir se perdre en Belgique. Tout proche des 300 bornes aller. La route est aussi plus compliquée. Alors pourquoi venir me direz vous? Eh bien, cette course a l'originalité d'offrir aux coureurs la possibilité de courir dans une carrière de sable.

Pour avoir deja couru ici, je vous dirais que c'est unique et ca laisse un souvenir particulier.

 

Bref, malgré une hésitation certaine pour ces deux courses, je me retrouve enfin en Belgique.

 

Ma dernière venue remontait a un petit moment déjà. Eh oui, la Belgique s'est pas la porte d'à coté et il est préférable de rester un poil raisonnable pour le bienfait de la voiture.

 

Si m'y revoilà ce soir, c'est en parti, car je devais me rendre en Moselle ce week-end pour rechercher Linda. Quitte a se déplacer, une petite course en prime était plus rentable lol.

Après ma dernière matinée de travail de la semaine, passée sous la pluie, bien desagreable pour le jardinier que je suis, la journée s'accélère.

Je confectionne le petit endroit de panpan dans la voiture qui fera le trajet avec moi, pas question de le laisser seul pendant deux jours, ca m'attriste lol.

 

panpan

Oui, le retour a Fougerolles est prévu que pour samedi soir, après le trail de Chaligny (54)

Trois cent bornes de route, ca s'avale pas comme cela et ca occupe une bonne partie de l'apres midi.

 

Pour couper la monotonie du trajet et aussi pour penser a la famille, petite pause chez mes parents et 86 bornes de fait. Le plus dur restera a faire mais ça permets de se réveiller un peu. Pour panpan, l'arrêt du moteur est un signe de soulagement provisoire.

Je laisse alors mes parents en leur donnant rendez vous demain pour le trail des lézards fugueurs (30km) et attaque la partie la plus longue qui me mènera en Belgique.

 

Par expérience, je ne prends pas l'a31 et préfère le réseau secondaire plus fluide ce jour la. Plus long mais pas forcement plus de kilomètres.

 

La route se passe bien mise a part quelques camions de paille hyper chargés. Panpan s'en leche les babines lol.

 

DSC07365 

Le bleu arrive au loin, mais ce n'est pas la couleur du ciel, c'est juste les panneaux bien significatif de notre entrée en terre belges. Le ciel, lui est bien tristounet, pas le moindre sourire mais plutôt

quelques larmes

 DSC07366

Au tiers de la route, en regardant la carte routière avec interet, je prends la résolution d'aller a la corrida des sables au lieu de l'allure libre de Bellefontaine.

On entame alors la portion de route Belges ou je repasse dans de petits village ou j'ai déjà couru. ( Ethe et son allure libre ou encore la grognarde, sa course du vendredi soir. Ou encore st leger, et son semi marathon cofilux. Etc... Bref, pleins de souvenirs au passage. Meme pour Panpan qui etait venu pour la première fois a st leger lors de son premier déplacement en Belgique fin décembre.

 

Tontelange se laisse bien désiré, et la route pour s'y rendre n'est pas simple, je m' y perds comme il y a deux ans, je tourne en rond au désespoir de panpan qui aimerait bien qu'on arrive.

Il faut dire, certains endroit de la Belgique sont plutôt très mal indiqués, un panneau et après c'est au petit bonheur la chance de choisir la bonne route.

 

Je commencerais presque a regretter la course de Bellefontaine qui était bien plus facile a s'y rendre.

 

Enfin nous y voila, dans ce petit village de tontelange au dessus d'Arlon. Je reconnais partiellement les lieux mais suit aidé par le fléchage qui se mets en place a mon arrivée.

 

Ca sera un week-end d'animations ici, artiste de rue, concerts et en préambule pour lancer les hostilités, cette fameuse corrida des sables.

 

Inscription tenue dans un immense chapiteau dressé juste a coté de quelques manèges. L'endroit est sympa, mais les manèges sont encore éteints. Par le passé, j'ai dans le souvenir des belles lumières féerique de la fête pendant la course. La, c'est un peu tristounet.

 

DSC07387

 

DSC07386
 

DSC07385

 

DSC07394

Ce soir, je n'aurais pas l'occasion de rencontrer des membres de mon forum courirdanslesvosges qui ne compte pour l'instant qu'un membre Belge.

Je vous attends alors et serait très ravi de compter quelques belges sur mon forum.

 

Cependant, je croiserai quelques connaissances. Je pensais a vrai dire, croiser plus d'amis mais ils avaient peut être choisi Bellefontaine.

Je retrouve alors Jean Paul Pomes, l'organisateur du trail de Nobressart que j'avais couru en compagnie de Martin au mois de Mars.

Un trailer qui nous revient de la bouillonante, trail de 50 kilomètres extrêmement difficile.

 

Ce soir, de mon coté aucune intention de courir cette épreuve même si le parcours m'aurait bien plu. Je me réserve pour ma course du lendemain, le trail des lézards fugueurs (30km) en Meurthe et Moselle. De plus étant venu seul sans Linda, en courant, des photos n'auraient pas ete possible.

 

C'est donc sans sensation de manque, que je me plonge dans le rôle du reporter. Ca me va bien, j'aime encore bien sur certaine course. L'objectif pour moi et de me rendre en plus du départ, a la carrière de sable qui représente tout le sens de la course. Pour cela, une petite reconnaissance en voiture s'opère avant mon arrivée. Je retrouve la carrière sans mal mais constate avec surprise que le début du parcours a changé. Fini le passage sympathique dans le bois en passant devant le cimetière. La le parcours semble plus agricole que forestiers.

En tout les cas, le parcours sera extrêmement trempé, je le constate assez vite en me rendant dans la carrière. Les pieds s'enfoncent dans le sable, ça serait presque des sables mouvants mdr.

 

DSC07371

 

DSC07377
 

DSC07369

 

DSC07374

 

DSC07384

 

DSC07382

Panpan prend l´air belge..

Je regagne le départ qui est annoncé a 19hoo environ. Je m'avance un peu sur les premiers kilomètres du parcours en attendant le passage des coureurs. Début sur route, avec les pieds encore au sec, très vite on tourne a gauche par un petit sentier bien sombre traversant un sous bois. La première cote s'effectue alors, mais ca ne dure pas excessivement longtemps.

 

DSC07388

 

DSC07395
 

DSC07397

Au sommet, de nouveau une partie de bitume avant de tourner cette fois par la droite devant une maison en construction. Les chemins débutent et le sol est bien évidemment très gras avec les récentes pluies.

 

DSC07398

 

DSC07399

 

DSC07400

 

DSC07401

Le passage au abords des prés n'est pas agréable, l'eau passe a travers les chaussures et la vue sur ce tas de fumier ne rends pas les choses très appréciable.

 

DSC07402

Je fais la rencontre, avec de belles vaches brunes bien excitées par le bruit de mon appareil photos. J'ai même peur un moment que dans leur moment de fugue elles arrivent a sauter par le barbelé.

 

DSC07406
 

DSC07410

 

DSC07403

 

DSC07404

Je décide de rester dans ce secteur pour les premières photos des coureurs, il ne faut pas trop que je m´éloigne dans le but de faire le chemin en sens inverse pour rejoindre la voiture en vue de la carrière.

 

Passage des coureurs en début de course :

 

DSC07412

 

DSC07413

 

DSC07416

 

DSC07418

 

DSC07419

 

DSC07421

 

DSC07422

 

DSC07423

 

DSC07425

 

DSC07426

 

DSC07427

 

DSC07428

 

DSC07429

 

DSC07431

 

DSC07432

 

DSC07433

 

DSC07435

 

DSC07436

 

DSC07437

 

DSC07438

 

DSC07440

 

DSC07441

 

DSC07443

 

DSC07445

 

DSC07446

 

DSC07447

 

DSC07451

 

DSC07452

 

DSC07453

 

DSC07454

 

DSC07455

 

DSC07456

 

DSC07457

 

DSC07458

 

DSC07459

 

DSC07460

 

DSC07461

 

DSC07462

 

DSC07463

 

DSC07464

 

DSC07465

 

DSC07466

 

DSC07467

 

DSC07468

 

DSC07469

 

DSC07470

 

DSC07472

 

DSC07473

 

DSC07474

 

DSC07475

 

DSC07476

 

DSC07477

Elie Dhaeze fait office de favori suivi de près par Laurent Mathias. Un bon petit peloton passe devant mon objectif aussi bien le 6 et le 11km mélangé. Les photos sont délicates a prendre, les bords sont très meubles, en me serrant sur le coté je m´enfonce horriblement dans la boue.

Quelques légères goutte commencent doucement a tomber.

 

Suite a ce premier passage, je rebrousse mon chemin en courant afin de rejoindre la voiture garé dans le village. J´assiste aux arrivées des enfants mais je m´arrête pas, il serait dommage de louper le passage de la carrière. Je vais une fois arriver, le reste du chemin en voiture.

Je retrouve la carrière avec une bonne marge d´avance avant l´arrivée des premiers coureurs.

 

En tout cas, ce passage dans les tas de sable est superbe. Depuis ma dernière venue, ils ont changé le sens de la boucle dans la carrière, mais ça finira toute de même par une pente quelque soit le sens.

Ce secteur est également très gras, falques d´eau et sable bien meuble. Autant dire que j´aurais du venir en botte !

 

DSC07368

 

DSC07370

Les coureurs de la petite distance ouvrent le spectacle. Je ne connais guère de monde..ou quelque uns de vue.

 

DSC07478

 

DSC07481
 

DSC07484

 

DSC07487

 

DSC07490

 

DSC07491

 

DSC07492

 

DSC07493

 

DSC07495

 

DSC07498

 

DSC07500

 

DSC07501

 

DSC07502

 

DSC07504

 

DSC07505

 

DSC07506

 

DSC07508

 

DSC07510

 

DSC07515

 

DSC07516

 

DSC07517

 

DSC07518

 

DSC07520

 

DSC07522

 

DSC07523

 

DSC07525

 

DSC07527

 

DSC07530

 

DSC07532

 

DSC07533

 

DSC07534

 

DSC07535

 

DSC07536

 

DSC07537

 

DSC07538

 

DSC07539

 

DSC07542

 

DSC07543

 

DSC07544

 

DSC07545
 

DSC07548

La pluie commence a tomber lorsque le 11km franchi le passage de la carrière. Ca se complique pour moi avec pour moi aucun parapluie pour protéger l´appareil. Je commence a etre trempé de la tête au pied, arf c´est vraiment pas agréable.

 

Elie Dhaeze est désormais seul en tête avec une bonne avance sur Laurent Mathias.

 

DSC07549

 

DSC07551

 

DSC07554

 

DSC07555

 

DSC07558

 

DSC07559

 

DSC07560

les derniers du 6km finisse en meme temps que le 11km

 

DSC07562

 

DSC07563

 

DSC07565

 

DSC07566

 

DSC07568

 

DSC07570

Laurent Mathias second du 11km

 

DSC07571

 

DSC07572

 

DSC07575

 

DSC07576

 

DSC07578

 

DSC07580

 

DSC07581

 

DSC07582

 

DSC07585

 

DSC07586

 

DSC07588

 

DSC07589

 

DSC07591

le troisieme du 11km

 

DSC07592

 

DSC07594

 

DSC07595

 

DSC07596

 

DSC07597

 

DSC07599

 

DSC07600

 

DSC07601

 

DSC07602

 

DSC07603

 

DSC07604

 

DSC07606

 

DSC07607

 

DSC07609

 

DSC07612

 

DSC07613

 

DSC07615

 

DSC07618

Jean Paul Pomes

 

DSC07620

 

DSC07621

 

DSC07623

 

DSC07627

 

DSC07629

 

DSC07631

 

DSC07632

 

DSC07633

 

DSC07635

 

DSC07636
 

DSC07637

 
DSC07640
 

DSC07641

 

DSC07642

 

DSC07644

 

DSC07645

 

DSC07646

 

DSC07647

 

DSC07648

 

DSC07649

 

DSC07650

 

DSC07652

 

DSC07654

 

DSC07655

 

DSC07656

 

DSC07657

 

DSC07659

 

DSC07661

 

DSC07662

 

DSC07663

 

DSC07666

 

DSC07668

 

DSC07670

 

DSC07671

 

DSC07672

 

DSC07674

 

DSC07675

 

DSC07676

 

DSC07678

 

DSC07679

 

DSC07682

J´attends malgré les conditions de reporter difficile le dernier ou presque a franchir la carrière. Mon travail se termine la et je décide de reprendre la route vers la frontière Luxembourgeoise ou je dois rejoindre Linda. Panpan pourra alors profiter d´une nuit au calme sans le bruit du moteur.

Bonne soirée sportive, belle course, petite affluence mais difficile avec la concurrence de Bellefontaine.

 

A bientôt en Belgique et bravo a tous pour votre course..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:13 Écrit par espace-marathon88 dans (BEL) Tontelange | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

et bie ! une belle course que tu nous fait connaitre là

ça me rapelle les vacances tout ce sable :p

sympa la petite allusion à bellefontaine, mais ici, y'a pas encore de course ... pas encore du moin ^^

bon courage pour la suite :p



Écrit par : soldat | 18/05/2009

originale la course,encore un gros travail de ta part,ca me rappelle le nord,la belgique j'y aller egalement mais en balade sur la cote!
encore bravo mickael pour ton reportage.

Écrit par : bibendum | 18/05/2009

C'est vrai que c'est original comme épreuve!

Écrit par : calimero | 20/05/2009

merci Salut,
je suis tontelangeois.
un grand merci pour ce beau reportage photo de notre corrida. c'est super de voir cela.
en espérant vous revoir l'année prochaine

Écrit par : joseph kessler | 12/06/2009

Yop,
Excellent ce reportage!
Ca me donne envie de refaire un tour ce we ;-)
Enfin..manquera la tontelinette...
Merci et à l'année prochaine !
Christophe

Écrit par : Christophe | 12/06/2009

Les commentaires sont fermés.