20/08/2009

L'allure libre de Signeulx (Belgique) 11.4km le dimanche 16 Aout 2009

205


4ème chapitre suite et fin..

Le jour se levait paisiblement aux abords du lac de Douzy laissant apparaître une légère brume qui rendait l’atmosphère bien agréable. Il fallait profiter de cette fraîcheur matinale car la journée s’annonçait encore une fois très ensoleillé.

 

6hoo, comme par automatisme, habitude du travail, j’étais déjà réveillé! Une petite heure a attendre sagement le réveil de Martin. J’en profitais alors pour démonter ma tente et faire quelques pas dans le camping redevenu drôlement calme contrairement a cette nuit, où des campeurs sans respect avait fait le tintamarre jusqu’à 2h00 du matin.

 

De quoi mettre de très bonne humeur Martin ainsi que le campement voisin. Petit déjeuner aussi bien organisé que le repas d’hier a midi, c’est quand même pratique un petit réchaud!

 

La bonne douche bien revigorante pour tenter d’effacer les traces des trois dernières courses et le temps était déjà venu de quitter les Ardennes pour rejoindre la Belgique.

 

La dernière étape de notre rallye internationale se terminait par l’allure libre de Signeulx en Gaume pour un circuit nature de 11.4km.

 

2

Une course qui une fois de plus n’avait pas de secret pour moi. Ayant déjà couru ici l’an dernier et les vendredi soir lorsque cette allure libre faisait partie des «hors challenge»

Même si initialement c’était pas cette course là que nous avions prévu, c’est sans regrets et avec plaisir qu’on revenait découvrir le parcours légèrement modifié.

 

On savait ce matin que cette dernière escapade n’allait pas être des plus facile avec la fatigue, les jambes lourdes et le soleil omniprésent. Cette idée était renforcé lorsque les dires des coureurs annonçait encore une belle cote durant les 4 premiers kilomètres.

 

1

 

3

On retrouvait une fois sur place beaucoup de visage que nous avions croisé hier a Torgny, si ceux là allaient courir pour la seconde fois, nous étions toujours les plus fou avec notre quatrième course d’affilée!

 

Les rencontres comme toujours allaient de bon train avec beaucoup d’amis croisé (Raymond Gilson, René lhotte, l’équipe kilomètre 21, Sandrine Paquot, Vincent Tallier, Hervé, Alain Patachencko, Michel Edom et bien d’autres..)

 

4

Renée Lhotte et l'incontournable Martin

5

Paulette et jean Marc du site kilometre21

6

Vincent Tallier

7

Michel Edom, l'organisateur!

154

Notre ami Luxembourgeois rencontré il y a deux jours aux menhirs d'europe en Allemagne

156

 

157

Sandrine Paquot

158

Alain Patachencko

8

Martin, Christophe Martin, et Raymond Gilson

10hoo, il était temps de s’aligner sur la ligne de départ toujours aussi noir de monde. Dernier reportage, derniers kilomètres a parcourir, dans une petite heure notre week end sera déjà fini!!

 

9

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

16

Comme hier, c’est aux enfants de lancer les hostilités et une dizaine de secondes plus tard a nous, les deux distances (6.2 et 11.4km)

Je m’élance sagement avec pour but faire un beau reportage et retrouver Martin dans les premiers mètres de course.

 

17

 

18

 

19

 

20

On passe sous le pont, en empruntant provisoirement la route principale pour rejoindre la rue montant au cimetière.

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

La première cote se dresse, au sommet alors que d’habitude on tournait a gauche, cette année le parcours nous fait tourner a droite par un petit chemin bien pierreux.

Les petites pierres sont vite remplacés par l’herbe, le premier kilomètre nous emmener un chemin agricole qui remonte a nouveau.

 

26

 

27

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

Pris par le jeu du reportage, on s’amuse a accélérer un peu pour prendre les quelques amis en photos.

Le cadre s’y prete a merveille, grand soleil et grande étendue verte. Au loin, on aperçois la file des coureurs qui nous devancent. C’est beau a voir!

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

 

40

 

41

 

42

 

43

 

44

 

45

 

46

 

47

 

48

Retour ensuite a nouveau sur une petite route de campagne bordée par du Mais. Ce debut de course me plait sans nul doute. Seul petit bémol le soleil qui frappe fort a cet endroit, pas d’ombre!

 

49

 

50

 

51

 

52

 

53

 

54

A nouveau, on replonge sur un chemin agricole qui offre un joli serpentin de couleurs avec cette file de coureurs.

 

55

 

56

 

57

 

58

 

59

 

60

 

61

 

62

 

63

 

64

 

65

 

66

La séparation des deux parcours s’effectue au sommet d’une petite bosse sur bitume, le court continu sur la route quant a nous on revient a nouveau sur un chemin agricole.

 

67

 

68

 

69

 

70

 

71

 

72

 

73

 

74

 

75

 

76

Il dure, il dure jusqu’à hauteur du ravitaillement. C’est alors là, que nous entrons dans la foret ou nous allons pouvoir profiter d’un peu d’ombre.

Martin reprend de l’avance sans doute motivé et poussé par une nouvelle féminine. Je ne réagi pas et le laisse aller s’amuser a l’avant.

 

77

 

78

 

79

 

80

Même si je n’ai pas de gros soucis musculaire, je suis un peu en manque de jus ou de volonté a aller sur un rythme plus soutenu.

Le passage est bien sympathique, un petit soupson de trail qui ne me déplait pas.

 

81

 

82

 

83

 

84

 

85

 

86

Quelques kilomètres plus loin, Martin s’est arrêté pour prendre des photos et attendre mon retour.

 

87

 

88

 

89

 

90

 

91

 

92

On repart ensemble, puis il s’arrête a nouveau dans le but de trouver une partenaire de course.. Quant a moi, je continue tranquillement en continuant mon reportage.

 

93

 

94

 

95

 

96

 

97

 

98

 

99

 

100

 

101

 

102

 

103

A la sortie du bois, a nouveau sur la route, j’attends a mon tour son retour et Monsieur Martin débouche bien accompagné, il semble avoir trouvé son lievre!

 

104

 

105

 

106

 

107

 

108

 

109

Les cotes continuent a se dessiner, le fait de m’avoir arrêté perturbe un peu mon rythme et progressivement l’allure de la féminine et de Martin devient un poil trop vite pour moi.

 

110

 

111

 

112

 

113

 

114

 

115

A la suite d’un autre ravitaillement, une belle cote se dresse dans un champs. C’est éprouvant a cet endroit de la course (9eme kilomètres).

 

116

 

117

 

118

 

119

 

120

 

121

 

122

 

123

La descente qui en suit nous ramène sur la route pour une longue partie ensoleillé. Je me souviens alors de l’endroit ou l’an dernier j’étais venu en voiture pour prendre des photos!

 

124

 

125

 

126

 

127

 

128

Au dixième kilomètre, j’ai deux cents mètre de retard sur Martin qui avait sans nul doute ces jours si plus de tonus que moi!

 

129

 

130

 

131

 

132

 

133

 

134

 

135

 

136

 

137

Une très longue descente nous remmène a Signeulx où on traverse a nouveau la route principale bien surveillé par les bénévoles dont Régis, un ami!

 

138

 

139

Au bout de la ligne droite direction a gauche sous l’œil de Laurent un autre ami bénévole pour l’occasion. Reste le petit pont a franchir et la ligne d’arrivée se dresse.

 

140

 

141

 

142

Voilà c’est fini! Sans tarder, je m’empresse a regagner la salle pour aller boire un coup, quelle chaleur ce matin!

La course vu Par Martin Jambois

 

153

Ca commence toujours par la petite touche feminine

155

En veillant a bien faire ses lacets avant de s'elancer dans le reportage!

159

 

160

 

161

 

162

 

163

 

164

 

165

A suivre pendant qu'il est encore temps, voici un couple de coureurs très fort!

166

 

167

 

168

 

169

 

170

 

171

 

172

 

173

 

174

 

175

 

176

 

177

 

178

 

179

 

180

 

181

 

182

 

183

 

184

 

185

 

186

 

187

 

188

 

189

 

190

 

191

 

192

 

193

 

194

 

195

 

196

 

197

 

198

 

199

 

200

 

201

 

202

 

203

 

204

Avant de repartir définitivement vers chez nous, Raymond nous offre un coup à boire! Merci a toi!

 

148

 

143

 

144

 

145

 

146

 

147

 

149

Martin pour le coup d'oeil.

On en profitera également afin de reprendre quelques forces pour la route en avalant un petit sandwich bien surprenant (saucisse fumée et choucroute, tout ça dans un bout de pain lol)

Le petit café quant a lui nous était offert puisqu’on avait tout pour le préparé de notre main!

 

150

 

151

Meme le café parle de course!

Cette fois, c’est bien la fin et seul petit regret c’est de n’avoir rien trouvé pour cette après midi grr lol

 

152

Notre ultime chance: y'a pas une autre course dans le coin cette apres midi messieur?

Le temps de rentrer tranquillement, de s’échanger les photos pour repartir a Fougerolles avec tous les clichés de ces derniers jours. Chose primordiale pour la mise a jour du blog qui est ma rude et pénible mission d’après course.

 

Merci a Martin pour ce long week-end de course, pour le transport, les photos et sa passion dévorante!

 

Voilà comment se résume la passion avec un grand H, le top du top où tu en profite a 100%, découvre de nouveau horizon et multiplie les rencontres sportives.

 

reca

Quatre course occasion de faire tourner mes 4 maillots!

On pourrait faire ça tous les week-end ça serait le pied!

A bientôt pour de nouvelles aventures!…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:47 Écrit par espace-marathon88 dans (BEL) Signeulx | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Un beau quator de course parfaitement assimilé!

Écrit par : calimero | 20/08/2009

Génial... plus j'avance et plus j'ai envie de vous suivre une fois pour voir...bon le téléphone sonne énormément...je regarderai le we du 22/08 ultérieurement...pour voir, voire vous conduire, faire la popotte, bref...une petite aide logistique ! et je sais aussi faire des photos...bon, au plaisir de vous regarder...courir...ah et merci les filles sportives et si féminines, et à toi Martin, de les mettre si bien en valeur...Yveline

Écrit par : Yveline | 31/08/2009

Les commentaires sont fermés.