20/04/2010

La course nature de Grandvillars (90) 12.2km le Dimanche 18 Avril 2010

407


Pour le coté decouverte..


Après l’Alsace hier soir et son 10km de Rouffach, j’ai choisi de passer mon dimanche en Franche Comté en programmant deux reportages de course encore inédite sur mon blog.

Pour commencer celle-ci que je vous présente, a savoir la course nature de Grandvillars (90).

L’après-midi sera consacrée aux foulées de la motte a Vesoul (70).

Une journée donc de découverte tout ce que j’aime! Il y avait plein d’autre courses dans le secteur où j’ai l’habitude de me rendre mais du déjà vu pour moi le reporter..

C’est alors avec une bonne envie que nous retournons une fois de plus en Franche Comté pour découvrir la quatrième édition de cette course nature.

Mon père est une nouvelle fois de la partie, un peu plus d’une heure de voiture nous emmène a Grandvillars a quelques kilomètres de la frontière suisse.

Le trajet est rapide que de la grande route ou presque…

Comme a notre habitude, nous arrivons de très bon heure ( juste avant 8hoo) dans l’optique d’étudier le parcours est mettre en place notre reportage photo.

183

 

170

Le stade de foot sert de rassemblement pour les coureurs. L’arrivée sera jugée ici même quant au départ 700 mètres plus loin près de la ligne du chemin de fer.

178

 

180

Les genoux sont bien douloureux de mes efforts de la veille, il est clair que ça sera repos pour moi aujourd’hui..

Sur place, on retrouve très vite le plan du parcours affiché et les organisateurs nous donne déjà quelques informations.

171

Comme la semaine dernière au grand Charmont, le président du club nous propose de nous emmener sur le parcours puisqu’il y va pour enlever les barrières

173

 

172

Super! Ils sont drôlement sympathique ces organisateurs de Franche Comté. Si tous mes reportages se passaient de la sorte, ça serait le pied!

A l’aide de cette reconnaissance d’avant course, notre plan d’action pour le reportage se met très vite en place.

La configuration du parcours permettra de voir plusieurs fois les coureurs, mais a condition de connaître le secteur.

Le tracé du circuit est agréable en grande partie sur chemin forestier.

177

Quelques parties sur bitume qui ne dure jamais trop longtemps. Parcours assez casse patte mais sec pour une fois.

Grand soleil pour cette quatrième édition, des bonnes conditions pour courir et y faire le reporter.

Retour a proximité des inscriptions pour y repérer quelques connaissances du forum.

176

 

174

 

175

179

Seulement deux rencontres, Le pat qui était déjà au 10km de Rouffach hier et Pat90 qui refait sa première course cette année.

10h00 approche, le temps de regagner le départ situé a 700 mètres de là. Objectif faire quelques clichés ici puis sans tarder repartir en voiture vers le 3eme kilomètres du circuit qui en compte 12.5.

Les 115 coureurs s’élancent pour une belle sortie nature:

184

 

185

186

Le pat dossard 85

1

 

2

 

187

 

188

189

190

191

192

193

194

195

196

197

198

199

200

J’arrive a temps pour revoir les coureurs au troisième kilomètres qui sortent de la foret. Un arbre est à franchir, le cadre est agréable.

Je m’avance légèrement dans le bois a la rencontre du dernier concurrent.

Voici leur passage:

 

201

 

202

 

203

204

205

206

207

208

209

210

211

212

213

214

215

216

217

218

219

220

221

222

223

224

225

226

227

228

229

230

231

232

233

234

235

236

237

238

239

240

241

242

243

244

245

246

247

248

249

250

251

252

253

254

255

256

257

258

259

260

261

262

263

264

265

266

267

268

269

270

271

En trottinant, je regagne la voiture et par un petit bout de route, je retrouve les coureurs au 5eme kilomètre. Sauf les premiers bien sur…

Quelques clichés par ici, les coureurs filent sur une portion de bitume en direction du sixième kilomètre.

272

 

273

 

274

275

276

277

278

279

280

281

282

283

284

285

286

287

288

289

290

Je n’attends pas les derniers dans le but de rejoindre les coureurs au 10ème.

Quant à mon père, il se trouvait dans la belle cote du sixième.

3

 

4

 

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

Doucement, je remonte une partie de la course en voiture. Je me gare dans une petite rue où un chemin rejoint la foret d’où vont arriver les coureurs. Je monte toujours en trottinant pour rejoindre la tete de la course. L’endroit est intéressant, vue dégagée avec en toile de fond une vue sur l’église

Je me poste là, entre le 9eme et le dixième kilomètre

Voici le passage des coureurs a plus ou moins deux kilomètres de l’arrivée.

291

 

292

 

293

294

295

296

297

298

299

300

301

302

303

304

305

306

307

308

309

310

311

312

313

314

315

316

317

318

319

320

321

322

323

324

325

326

327

328

329

330

331

332

333

334

335

336

337

338

339

340

341

342

343

344

345

346

347

348

349

350

351

352

353

354

355

356

357

358

359

360

361

362

363

364

365

366

367

368

369

370

371

372

373

374

375

376

377

378

379

380

381

382

383

384

385

386

387

388

389

390

391

392

393

394

395

396

397

398

399

400

Par l’intermédiaire de mon père, on revois les coureurs dans les derniers hectomètres.

 

82

 

83

 

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113

114

115

116

117

118

119

120

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

135

136

137

138

139

140

141

142

143

144

145

146

147

148

149

150

151

152

153

154

155

156

157

158

159

160

161

162

163

164

165

166

167

168

169

Encore des rencontres sympa après la course en attendant la remise des récompenses pas de prime ici mais de bien beaux paniers garnis!

 

401

 

402

On retrouve ici Christophe Zaffaronni de Vezelise, coureur de Meurthe et moselle par le passé, desormais il habite et court dans le 90.

403
La premiere dame

404
Le vainqueur de l'epreuve..

405

L’heure avance, il est temps pour nous de laisser Grandvillars et sa belle course derrière nous.

Direction Vesoul avec un ultime saut a la buvette pour notre repas du midi, un sandwich au jambon!

406

Direction La motte de Vesoul pour le second reportage de la journée!

J’espère vivement qu’une nouvelle édition sera reconduite l’année prochaine et que ce reportage en motivera d’autre a venir.

181

Un grand merci aux benevoles!!

182

A bientôt dans le 90!


N'hesitez pas a rejoindre mon forum:

http://courirdanslesvosges.forumpro.fr/forum.htm


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:54 Écrit par espace-marathon88 dans (90) Grandvillars | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.