22/04/2010

Les foulées de la motte a Vesoul (70) 5.2km le dimanche 18 Avril 2010

222

Pour clore mon week-end, j’avais décidé de regagner Vesoul (70) pour le retour des foulées de la motte organisée ce dimanche après midi (course des as).

 

80

Une course que j’avais repéré en début d’année en consultant le calendrier des courses hors stade en la cochant très vite dans mes futurs reportages..

En l’associant avec la course nature de Grandvillars (90) le matin, cette épreuve m’ouvrait ses bras sans problème.

Un peu plus d’une heure nous emmène a Vesoul depuis le Territoire de Belfort. Toujours des conditions météo parfaite même si quelques nuages cachent légèrement le soleil par moments.

Le but du jeu est de trouver le centre commercial Leclerc de Pusey ou se déroulera le départ et les inscriptions.

77

 

78

L’arrivée de la course des as quant a elle est prévue au sommet de la Motte a environ 5 kilomètre d’ici.

76

Dossard a 8 euros ou 10 si inscription sur place.

Des primes seront distribuées au 5 premiers hommes et femmes de 120 euros a 70.

79

Après un petit saut vers les inscriptions nous reprenons la voiture pour nous rendre au sommet de la Motte.

Le parcours est déjà balisé d’après quelques renseignements pris aux inscriptions mais en repartant on ne trouvera pas ces fameuse flèches rouges au sol.

On tourne pas mal en rond, la Motte on la voit bien, elle domine la ville mais difficile de trouver le chemin pour y accéder

On découvre enfin quelques flèches au sol, y’a plus qu’a suivre. On s’aventure sur cet étroit chemin qui semble mener au sommet en le regrettant par la suite.

Le surprise est de taille, la pente est très raide avec de nombreux lacets en épingle. Y’a à peine la place pour la voiture, si on rencontre une voiture qui redescend oulà là!

81

On se gare provisoirement ici, puis nous allons jeter un coup d’œil au sommet de la Motte, la vue est superbe!

91

 

83

 

84

82

92

L’aire d’arrivée est vraiment sympathique! Je me décide de redescendre la voiture car ça s’annonce trop la galère toute a l’heure une fois que tout les coureurs seront au dessus.

Reste a prier que l’on va pas croisé une voiture en redescendant. Et que les freins ne vont pas lacher lol.

Ouf a 5 secondes près deux voitures y montaient!

A vrai dire, le mieux reste de se garer dans le lotissement et de faire l’ascension a pied. Ce n’est guère long un kilomètre au plus.

Bon ce reportage s’annonce très rapide, la course est seulement disputée sur 5.2km. Pour voir les coureurs plusieurs fois c’est peu envisageable.

Nous sommes deux moi et mon père, on va se charger chacun d’un endroit.

Je choisi le sommet de la Motte et mon père se positionnera au second kilomètres.

Y’a des photographes partout, les organisateurs en ont placé 8 sur le parcours!!

Je laisse la voiture a mon père au deuxième kilomètres et monte en trottinant vers la Motte.

85

 

86

Les genoux sont toujours douloureux de mes efforts, la veille a Rouffach (68).

 

221

Cette course de cote m’aurait plu cependant de la courir!

Quand je reviens dans les lacets, je suis surpris par le nombre de spectateurs positionnés tout au long de l’ascension finale.

87

 

88

89

On se croirait dans l’ambiance du tour de France, c’est super, j’adore!

 

90

Quelle pente,! quand on regarde au dessus, c’est impressionnant de se dire qu’on va grimper tout ça!

Tout au dessus, on attends avec impatience la venue des coureurs! Rien n’est laissé au hasard! On a même droit au commentaire de la course depuis le sommet.

Le jeu est désormais sur les coups de 15 heures d’apercevoir les coureurs tout en bas! Il faut avoir une bonne vue mais par moments on les aperçois effectivement!

93

 

94

Si on regarde en direction du pilone rouge, on apercois les coureurs en tout petit..

Je les aperçois vers le deuxième kilomètre, je distingue ma voiture mais pas mon père. Et pourtant il est là pour y faire les quelques clichés que voici:

 

1

 

2

 

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

En moins de vingt minutes, le premier est annoncé. Si on ne le distingue encore pas très bien a cause des arbres, on entends les encouragements des spectateurs!

C’est Bruno Cheret qui passe en premier devant mon objectif avec une bonne avance sur le second.

Maintenant je vous laisse découvrir mes photos en redescendant progressivement la Motte.

95

 

96

 

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113

114

115

116

117

118

119

120

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

135

136

137

138

139

140

141

142

143

144

145

146

147

148

149

150

151

152

153

154

155

156

157

158

159

160

161

162

163

164

165

166

167

168

169

170

171

172

173

174

175

176

177

178

179

180

181

182

183

184

185

186

187

188

189

190

191

192

193

194

195

196

197

198

199

200

201

202

203

204

205

206

207

208

209

210

211

212

213

214

215

216

217

218

219

220

150 coureurs s’étaient inscrit pour cette course plutôt originale.

J’ai adoré la grimpette finale, une course courte mais éprouvante, a découvrir absolument!

Content d’être là en reporter pour le retour de cette épreuve qui s’était arrêtée depuis 2006.

Bravo a tous!

Et a bientôt dans le 70!

Sans titre 1

 


Mon forum:

http://courirdanslesvosges.forumpro.fr/forum.htm


 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:11 Écrit par espace-marathon88 dans (70) foulées de la motte | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Magnifique reportage micka !! bravo a daniel également.
Et voilà, grâce à ce reportage,je t'annonce que je participerai à cette course l'année prochaine...
Je suis encore tombé dans ton piège micka!! rire
bunkercute

Écrit par : mickael | 24/04/2010

Les commentaires sont fermés.