15/05/2010

Les foulées de Mirecourt (88) 10km le jeudi 13 Mai 2010

titre


Mirecourt à la faveur de la météo

Initialement, j’avais plutôt prévu en ce Jeudi après midi la montée du grand ballon en Alsace pour cette magnifique course de montagne que je découvrais l’an dernier..

En quittant Raddon en Haute-Saone en fin de matinée où j’étais présent pour la première édition du trail des 1000 étangs, la couleur du ciel me démotivera pour le grand ballon.. Tant les conditions météo peuvent être dantesque a 1400 mètres d’altitude. J’ai gardé en souvenir un reportage très difficile l’an dernier..

Soyons plus raisonnable, on va rejoindre les Vosges au lieu de l’alsace avec ce 10km de Mirecourt que je connais comme ma poche!

A vrai dire, ce n’est pas le choix du cœur.. Une course en boucle et en ville contre une course de montagne sur sentier.. Enfin, une course reste une course, spectacle il y aura..

Remarque cela fait un petit moment que je n’etais plus revenu dans les Vosges, c’est l’occasion de retrouver quelques amis Vosgiens!

Nous sommes a nouveau deux pour ce deuxième reportage de la journée. Moi et mon père.

220

 

221

Le déroulement de ce reportage sera beaucoup moins passionnant que celui de ce matin car nous connaissons cette course de fond en comble.

Pour tenter d’apporter un petit quelque chose de plus par rapport a mes précédents récits, je prendrais le velo avec moi. Histoire de suivre quelques coureurs a l’intérieur de la course.

Le trajet du 70 au 88 se passe bien, on a même le temps de recharger les batteries (dans les deux sens du terme lol)

14h 40, on arrive a Mirecourt, ville des luthiers. Le départ de la course des as est prévu a 15h30.

2

 

1

Quelques rencontres comme toujours. Je retrouve David Clevy, venu filmé la course etant toujours blessé!

 

222

Il m’annonce que notre ami Michel a préféré aller au grand ballon en espérant m’y voir! Eh ben, il a fait le mauvais choix lol

decoration

Encore quelques mots sympa échanger avec un homme forts du peloton, Ludovic Laurent.

7

 

6

On s’étonne beaucoup par ici de mon absence dans les Vosges, eh oui! J’aime changer et refaire toujours les mêmes courses d’année en année me démotive vraiment.

Sur la ligne de départ je pensais retrouver notre ami Bouchaid Lahrami, mais il n’est pas là.. Son remplacent, façon de parler, et Samir Baala l’alsacien!

8

 

9
Sayer dossard 25 du forum..

10
Gaelle et Stephane pour les coureurs de l'illon..

11

12

Samir Baala dossard 1, le favori logique..

C’est sympa de voir ce coureur plus connu en Alsace. Il fera un beau vainqueur qui changera les habituels vainqueurs dans les Vosges que l’on retrouve toujours a chaque fois.

Quelques membres de mon forum sont engagés, comme Sayer, Tazzman..

Stéphane, et une Gaelle représentent les coureurs de l’illon, sans oublier David et moi-même d’une autre façon.

C’est Jean Paul Spiesser, qui anime la course dans la première descente. Depart relativement rapide, ça va aller vite a boucler ces trois tours en ville.

Mon père sauvegarde quelques images juste avant le franchissement du pont.

223

 

224

225

226

227

228

229

230

231

232

233

234

235

236

237

238

Quant à moi je suis légèrement plus loin avec mon vélo pour un premier arrêt photo. Je laisse passer une partie des coureurs et je vais remonter l’avant de la course.

 

13

 

14

 

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

J’en profite pendant un tour et demi de suivre les hommes de têtes qui sont relativement groupé.

Quelques arrêts et d’autres photos toujours au guidon de mon vélo.

Samir Baala est sans nul doute possible le plus fort aujourd’hui.. Il se détache progressivement du groupe de poursuivant où on retrouve par exemple, Jechoux, Claude, Ludovic Laurent..

33

 

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

On retrouve par les photos de mon pere le passage des coureurs une seconde fois dans le premier tour ( environ 2.5km)

 

239

 

240

 

241

242

243

244

245

246

247

248

249

250

251

252

253

254

255

256

257

258

259

260

261

262

263

264

265

266

267

268

269

270

271

272

273

274

275

276

277

278

279

280

281

282

283

284

285

286

je continue a suivre l'avant course:

53

 

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

Pour le second tour, les écarts se créent. J’arrête de suivre les hommes de tête au niveau du ravito et redescend en sens inverse où les coureurs sont bien plus groupés.

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

Passage au deuxième tour via mon père ( kilomètre 6 environ)

 

288

 

289

 

290

291

292

293

294

295

296

297

298

299

300

301

302

303

304

305

306

307

308

309

310

311

312

313

314

315

316

318

319

320

321

322

323

324

325

326

327

328

329

330

331

Dans le dernier tour, les écarts a l’avant sont trop important, ça ne devient plus intéressant de les suivre en vélo.

 

113

 

114

 

115

116

117

118

119

120

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

135

Je vais m’amuser de suivre les membres du forum où les coureurs de l’illon.

 

136

 

137

138

139

140

141

142

143

144

145

146

147

148

149

150

151

152

153

154

155

156

157

158

159

160

161

162

163

164

165

166

167

168

169

170

171

172

173

174

175

176

177

178

179

180

181

182

183

184

185

186

187

188

189

190

191

192

193

194

195

196

197

198

199

200

201

202

203

204

205

206

207

208

209

210

Passage a proximité de l’arrivée ( photo Daniel)

 

332

 

333

 

334

335

336

337

338

Pour finir, je décide d’accompagner en velo, cette féminine des coureurs de l’illon.

 

211

 

212

 

213

214

215

216

217

218

Le reportage prend fin, avec toujours quelques rencontre d’après course, comme ce coureur sympathique qui m’offrira son tee-shirt.

Où encore l’occasion d’échanger un premier dialogue avec Tazzman de mon forum.

219

Du coté de la course populaire:

 

3

 

4

 

5

Bravo a tous et à bientôt dans les Vosges!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10:12 Écrit par espace-marathon88 dans (88) Mirecourt 2010 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.