30/06/2010

les 24h00 de Puttelange (57) du samedi 26 juin 15h00 au dimanche 27 juin 15hoo

titre


La plus belle course de ma vie sportive…

Pour ce dernier week-end de Juin, j’avais décidé tant de bien que de mal de ne faire qu’une et unique course.. La seule, mais la plus folle de toute.. Les 24 Heures de Puttelange aux lacs en Moselle (57).

Oui, faire! C’est bien le mot,en tant que coureur et non en reporter.!

Non, je suis encore capable de courir!!, et ce week-end, je vais le prouver a moi-même en me lançant dans cette grandiose aventure.. courir 24h00..

Tout cela était évidemment pas prévu, ni préparé.. Sur un coup de tête. C’est bien souvent dans cette configuration que je réussis le plus mes courses.

Comment m’est venue cette folle idée?

Première course horaire découverte avec Martin Jambois a l’occasion des 6heures de Thenorgues (08) le 30 Mai.. Ce style de course m’avais plutôt plu avec mes 57.2km parcouru, ma plus grande distance couru ce jour là..

decoration

La suite et la progression passera par la marche Nancy Epinal, que je partagerai a nouveau avec Martin une semaine après le 6 heures. L’objectif était de la faire en mode course et marche.. Au total 77km en 11 heures.. Une seconde étape plus convaincante.. on était plus loin des 100km, n’Est-ce pas Martin?

decoration

Et puis, je n’oublierai pas de parler de la fabuleuse aventure de mon ami Seb qui s’était lancé il y a deux semaines a son premier 24hoo lors du championnat de France.

decoration

J’avais pu suivre son exploit (vice champion de France) par l’intermédiaire de mon forum.. Admiratif de sa volonté et de sa performance.. De la folie, une tonne de courage!! Intérieurement, je m’en demandais si j’en serais capable.. Les 6 heures me semblait déjà un peu longue..

decoration

Mes derniers entrainements remontaient a l'hiver dernier ( periode où j'ai moins d'heures de boulot)..A ce moment là, je n'aurais jamais pensé que 6 moi plus tard je me lancerais dans un 24hoo!!

Et l’événement déclencheur d’une probable participation a un 24heures se dessinera toujours grâce a mon forum. J’y découvre alors un post qui me passionne où j’ai la chance d’échanger avec l’organisateur lui-même.

Une épreuve de long fond en Lorraine, c’est l’occasion rêvé d’essayer.. où d’aller suivre si je me débine..

J’ai encore en gros deux semaines pour en cogiter, réfléchir si j’irai ou non.. Chasser la mauvaise voix qui te dit que ce n’est pas pour toi, mais seulement pour les coureurs expérimentés et préparés! C’est vrai d’ailleurs!

Et ne retenir que la petite voix, qui te dit: Vas’y Micka!! Fonce, qui ne tente rien n’a rien!

Je resterai alors très indécis ces deux précédents week-end me privant de quelques trails comme celui de Puvenelle (54) où encore celui de Gérardmer (88). Prix a payer, si je veux encore croire au 24hoo, rester sage est primordiale! La dernière course sera les 10 de la forestière du Trehemont en Moselle le 13 Juin.

Après tant de privation, je ne pouvais plus croire que j’allais y renoncer.. Et même en me disant qu’il y avait ce même jour une course a 10km de chez moi!!!

Et puis le retour de la chaleur, 29 degrés annoncés!

Allez zut de zut Vendredi au soir, je me décide d’y aller!!!!

Direction Samedi la Moselle pour ces 200km qui m’emmèneront dans cette petite ville de Puttelange au lacs.

Je fais le voyage seul, personne pour m’accompagner.. ni mes parents, ni même Martin..

Encore une chose a penser, le retour! Qu’il va être difficile de rentrer après la course..

13h15, j’arrive a Puttelange sous le grand soleil.

1

Après quelques bavardages, j’ose rentrer ma voiture sur le circuit.. celui-ci mesure exactement 661 mètres, je trouve un place sympa proche de la sortie si par hasard l’envie me donnait l’envie de repartir avant dimanche 15h00 .

Très vite, je retrouve des amis coureurs de mon forum venu pour le faire en individuel ou en équipe de 6.

Rv, Patricia, isa et jp, Sandrine, marie, Hermagot, Nathalie, Bacchus, norberteucher, dede54

Je commence par découvrir le campement de quelques coureurs dans la pelouse prêté par un voisin.

2

Ils sont bien ici, a l’ombre des arbres avec les tentes et tout le reste.. Voilà comment concilier detente et week-end sportif.

Désormais direction le retrait des dossard, la pression monte!

6

 

3

On demande en quelques mots aux coureurs, leurs grandes courses effectuées jusqu’ici.. histoire d’en causer plus tard au micro.. Plusieurs fois centboarnard, plusieurs 24hoo et encore des trucs plus dingue!

Zutt, c’est là que je me dis qu’Est-ce que je fous là !! Avec ma misérable marche Nancy Epinal .

Heureusement, celui qui m’inscrit a oublié de me demander.. je n’aurais pas su quoi répondre.. Mes petites 126 courses en un an pour sauver les meubles .

40 euros le dossard dont les bénéfices seront reversés a l’association pour Quentin.

On reçoit un petit sac bien rempli, chaussette, serviette, bon de réduction, livre etc.

4

Y’a plus qu’a attendre sagement 15hoo, l’heure de départ. En attendant, pas d’efforts inutiles, marcher le moins possible et tant qu’a faire se détendre dans la voiture..

7

Nathalie et jgo du forum courir en moselle..

5

L'endroit du ravito que nous finirons par connaitre par coeur au bout de quelques tours..

La préparation est minime, une casquette pour éviter l’insolation, tee-shirt surmonté du maillot dossard pour éviter les coup de soleil sur les bras. Crème anti frottement pour éviter si possible certains désagréments.. Et puis téléphone portable pour rassurer la maman qui va s’inquiéter!..

15h00, le départ est donné sous la belle arche blanche. Nous sommes 44 a s’élancer en individuels plus quelques équipes de 6.

8

 

9
l'asgvo, club du 57, alignait deux equipes sur ce 24hoo. Belle representation!

10
Hermagot lui aussi en equipe, venait en eclaireur, avant de s'elancer bientot sur un 24hoo en mode individuel

11
L'equipe "circumlorraine" et les acteurs de ce projet passionnant: faire le tour de la lorraine en courant au mois de juillet en famille.

12

13

14

C’est parti sous cette phrase qui fait peur: A demain 15h00!!!! Oh non de diou, n’y pensons pas! Ne me dites rien! J’ai pas envie de voir où j’en suis..

J’ai tout de même déclenché mon gps qui a une autonomie de 20 heures..

Le premier tour est le meilleur, la découverte du circuit! Ces 661 mètres que nous allons multiplier par un grand nombre de tour.

15

 

16

17

18

19

20

 Ce n’est pas le tracé de Thenorgues, une cote de 100 metres moins raide, mais a la longue ont va la haïr !! Niveau descente, c’est léger.. Et le reste du plat.. Sur le macadam noir qui réfléchi bien la chaleur.

21

 

22

23

24

25

26

27

28

Je m’élance sans grande ambition, c’est mon premier! Je ne sais pas si j’irai jusqu’au bout.. Cinquante voire 100km serait déjà une satisfaction! Sous cette chaleur, rien n’est sur.. Le soleil n’a jamais été mon meilleur allié.

 

29

La première demie heure, je m’élance avec l’appareil photo autour du cou, j’ai la mission d’y faire tout de même un reportage, pour garder des souvenirs de cette course hors norme.

30

 

31

32

33

34

35

Je compte le prendre environ tout les heures par période d’une vingtaine de minute. J’ai tout prévu même le flash pour la nuit.

 

36

 

37

 

38

39

40

Partir tranquillement est le mot d’ordre, il fera plus frais durant la nuit. Cependant au bout de la première heure, en regardant mon gps, je suis déjà a 9.5km/h. Va falloir se calmer, je suis dans l’allure des hommes costaud en tenant ce rythme 24hoo.

Deuxième et troisième heure, j’ai diminué légèrement en tournant a 9km/h..

41

 

42

43

44

45

L’autre mot d’ordre est de ne pas se laisser influencer par les coureurs qui font la course en équipe. Ils galopent! Zut! On avance pas nous!

Le coin ravitaillement disponible a chaque tour est très complet et varié aussi bien en solide qu’en liquide! Constamment renouveler au fil des heures par les courageux bénévoles.

Bassines d’eau et éponges sont très vite utile pour nous les coureurs. Je m’asperge régulièrement devenant vite trempé de la tête au pied. Mais de cette manière, je supporte la chaleur.

46

 

47

48

49

50

51

52

53

Quelques nuages de beau temps diminue parfois le sensation de chaleur. On bénéficie également de certaines partie a l’ombre.

19hoo, il serait temps de manger en tant normal, barbecue par ce temps! Hum lol mais là va falloir s’en priver. Je me contente de quartier d’orange puis de fromage ou de tranche de salami. Sucre et surtout sel pour éviter les crampes.

54

 

55

56

57

58

59

60

Les prochaines heures s’annoncent de plus en plus agréable, les degrés baissent.

 

61

 

62

 

63

64

65

66

67

68

69

Avant la tombée de la nuit, je ne saurais plus dire quand.. Je ressens un petit coup de moins bien.. Il parait que je suis blanc.. C’est pas impossible. Petite pause de 10 minutes sur le muret près de ma voiture. Bidon et bassine que j’avais prévu demeure très utile. Que ça fait du bien de mettre ses pieds dans l’eau froide!

 

70

 

71

 

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

82

83

Le plus dure, c’est de repartir! Je commence a souffrir sous la plante des pieds. Je tente de changer de chaussure, un petit tour, zut ça va pas, allez on remets la même!

 

84

 

85

 

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113

114

115

116

117

118

119

120

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

135

136

137

138

139

140

141

142

143

144

145

146

147

148

149

150

151

152

153

154

155

156

157

158

159

160

161

162

163

164

165

La nuit tombe, un peu comme a la marche Nancy Epinal avec l'orage, ce changement de temps ( la tombée de la nuit) me requinque!

C’est reparti comme a l’an quarante lol jusqu’au prochain rappel a l’ordre.

166

 

167

168

169

170

171

172

173

174

175

176

L’objectif est d’engendrer le plus de kilomètres durant la nuit et de m’approcher de la barre des 100km.

Je ne vais pas dormir comme certain.. Car je pense que la partie entre 9h00 et 15hoo va être terrible avec le retour de la chaleur. D’ailleurs, pas vraiment envie de dormir..

177

 

178

179

180

181

182

183

184

185

186

187

Après minuit, le calme devient plus présent dans les rues, nous sommes moins nombreux, certains doivent faire une petite sieste. La musique résonne tout en douceur. Les animations sont finies sous les chapiteaux.

 

188

 

189

Le panneau où etait affiché la situation de la course et des kilometres de chacun en fonction des heures.

190
Un ami Vosgien et un habitué de ce 24hoo de Puttelange..

191

192

193

194

195

196

197

198

199

200

Ils restent bien sur les pointeurs, quel courage de nous regarder passer! Les bénévoles aux ravitaillement et les secouristes parfois bien utile après tant d’heure de course..

 

201

 

202

 

203

204

205

206

207

208

209

210

Je gère plutôt très bien la nuit, sans dormir et sans arrêt, je me rapproche sensiblement des 100km a mon gps. celui-ci m’indique d’ailleurs 4km de plus qu’au tableau d’affichage! Arf, m’a-t-on oublié des tours ou Est-ce le gps a été faussé..?

 

211

 

212

 

213

214

215

216

217

218

219

220

Je n’oublierai de souligner aussi tout les coureurs qui m’ont encouragé, m’ont accompagné sur un tour, de jour comme de nuit. C’est aussi grâce a ça que l’on trouve la force de continuer!

 

221

 

222

 

223

224

225

226

227

228

229

230

231

Que la nuit fut courte!! Arf! Le jour se lève déjà.. Synonyme que la chaleur va revenir..

Un nouvel arrêt s’impose pour mes problème aux pieds, ça me fait mal sous la voûte plantaire. Encore un bain de pied puis des pansements qui ont du mal a tenir. Chaussettes sèches et je repars bien difficilement pendant deux tours.. Ensuite, on se réhabitue a la douleur..

J’en profite pour m’accorder une pause spaghetti disponible toute la nuit.. Mais seulement quelques coups de fourchette, ça ne veut pas passer.

On continu, il est peut etre 7hoo du matin? quand je passe officiellement la barre symbolique des 100km.. Moment où je m’accorde un véritable première pause d’environ ¾ d’heures.

232

 

233

234
Norbert Teuchert, l'organisateur de la course.

235

236

237

238

239

240

Je ne sais pas si j’aurais du m’arrêter si longtemps, la reprise est très éprouvante puisqu’en plus des problème au pied, je suis maintenant gercé sévèrement aux entres jambes.

Terrible, impossible de profiter du «tonus» de la pause! Je marche bien difficilement et ne peux pas mettre mon envie de courir en place..

Arret chez les secouristes qui me préconise de la biafine.. Rien ne fait, les gerçures sont là impossible de les soulager. J’essaye bien d’autres méthodes en m’arrêtant a nouveau au passage près de ma voiture. Pansements, changement de short, rien ne fait.. C’est même encore pire!! Aie aille aie!!

Deux solutions s’en arrêter là et attendre 15hoo où prendre son courage a deux mains et supporter cette gène bien douloureuse.

J’opte pour la seconde solution, peut pas m’arreter alors que je me sens bien musculairement.. Je pourrais courir encore un peu.. mais là marche obligatoire, et c’est pas rapide pendant plusieurs tours 3km/h peut être..

241

 

242

243

244

245

246

247

248

249

250

Pendant ma souffrance visible par les autres concurrents, je récupère des conseils par les habitués de ces efforts longs. Des conseils qui seront bien utile lors d’un prochain 24hoo. Merci a vous les gars. Certains ont même du abandonner, mais je me le refuse!

Au courage, et comme pour les pieds au bout de plusieurs tours, on s’habitue a la souffrance. Je remarche sur un rythme plus rapide. Pour courir, je crois que c’est fini! Quand même bete, j’en avais encore l’envie sur certaine portions..

251

 

252

253

254

255

256

257

258

259

260

261

262

263

264

Il faut positiver, même en marchant, si je parviens a tenir les 7 heures qu’il me reste, ça ferait 35km au dessus de la barre des 100km. Déjà un bon bilan..

 

265

 

266

 

267

268

269

270

271

272

273

274

275

276

277

278

279

280

Mais il ne faut pas croire marcher, c’est usant a la longue! Courir par petite période fait du bien..

Le soleil frappe de plus en plus et l’ombre s’efface.. que ça va être dur ces dernières heures!.

Je m’asperge d’eau de plus en plus.. En évitant de manger ou boire a chaque tour pour éviter les problèmes de début de course où j’avais le ventre un peu ballonné.

281

 

282

283

284
Ce coureur est fou! un parcours a rester sans voix!

285
Le malheureux, voulant dormir un peu, il s'est reveillé degouté 8 heures plus tard..

286

287

288

289

290

291

292

293

294
Tentative de reccord du monde en handi rameur

295
Mezziani, le parrain de la course venu faire quelques tours.

296

297

298

299

300

Allez plus que 4 heures!! 3 heures!!! Qu’Est-ce qu’on aimerait avoir les jambes aussi fraîche que les relayeurs qui avalent la boucle a toute vitesse! Ce n’est pas le cas, ça avance mais doucement..

 

301

 

302

 

303

304

305

306

307

308

309

310

311

312

313

314

315

316

317

318

319

320

2 heures, ça vient bon, on pense déjà a la fin et au bonheur que cela va représenter. Mais restons calme, deux heures peuvent être bien longue dans certaines situations..

 

321

 

322

 

323

324

325

326

327

328

329

330

331

332

333

334

335

336

337

338

339

340

 

341

342

343

344

345

346

347

348

349

350

351

352

353

354

355

A 1h15 de la fin, drôle de ressenti, l’impression qu’une partie de moi et ailleurs mais l’autre est toujours là, conscient des tours et des kilomètres.. Je devrais approcher les 200 tours.

 

356

 

357

 

358

359

360

361

362

363
Alors le dossard 43, on peut lui dire un grand bravo, premier 24hoo a 18 ans seulement! Son pere sera là pour le soutenir.

364

365

366

367

Cette sensation bizarre doit être le résultat de la fatigue et de ce soleil qui frappe de plus en plus.

La dernière demie heure arrive, je ne compte plus en minute mais en tours. Plus que quelques tours et je serais finisher de ce 24hoo!

368

 

369

370

On m’annonce le 200eme tour, oui! Mais ça fait combien de kilomètres? 132km ah super!!! Allez encore le temps de faire l’ultime tour!

Le 201eme tour sera le dernier soit environ 132.86 km.!!

C’est a partir de là, que tout va devenir plus difficile.. La fatigue bercé par les mouvements se réveillent maintenant avec l’arrêt de la course..

Je préfère ne pas refaire le dernier tour avec les acteurs de ce 24hoo et le petit quentin. Je préfère retrouver mes esprits et réfléchir comment je vais faire pour reprendre le volant.

371

 

372

Je me change en partie dans la voiture qui s’est transformée en four. Marie et Patrice m’invitent a aller boire un coup pour me féliciter. Merci! Un peu dur de remarcher! On devrait pas s’arrêter lol.

Brûlure au pied, gerçures, tout se réveillent a nouveau!

Un Fanta bien frais, ça fait le plus grand bien.. mais qu’Est-ce qui fait chaud! Je m’en rendais pas compte en courant.. c’est dingue!

373

 

374

375

376

Je tente vainement d’attendre la remise des prix, mais la musique m’endort.. Il faut que je parte sinon je n’arriverais plus a rentrer chez moi ce soir.. Dommage.. mais j’ai bien fait..

Je peux repartir pour avaler ces 130km afin d’arriver dans un premier temps chez mes parents. Je n’ai pas dormi, ça se ressent. Je crois que je m’aurais assoupi sans la clim et sans cette terrible douleur a la cheville qui est survenu après la course!

Chaque changement de vitesse est bien douloureux, merde et merde!!, comment je vais aller bosser demain!

L’arrêt chez mes parents est l’apothéose! Je dois gravir quelques marches en plein soleil pour arriver a la porte d’entrée.. j’y parviens mais a quel prix! Voilà que je tourne de l’œil, je m’allonge direct dans le couloir pour retrouver mes esprits 3 minutes plus tard.. Terrible ce moment là.. un cauchemar ou presque..

Je pensais repartir ce soir a Fougerolles avec mes parents qui me proposaient de m’y conduire.. Mais impossible, trop mal a la cheville, je n’arrive même plus a rester debout!..

Direction le lit et gros dodo!!!, l’envie de manger n’était pas encore là..

Réveillé 5hoo, habitude du boulot.. La cheville est nettement moins douloureuse, youpi je remarche!! Pas trop de douleur musculaire, je peux envisager le retour seul sur Fougerolles et aller au boulot ce matin.. Tranquillement, sans trop forcer, sous l’accord de mes patrons très compréhensible. D’ailleurs, il me laisseront l’après midi pour me reposer.

A ce jour, la récupération se passe bien, la douleur a la cheville s’eloigne, seul des traces de fatigue restent surtout par ces grandes chaleurs..

J’en ressors très heureux de cette premiere expérience sur 24h00, content d’avoir eu le cran de m’y lancer sans préparation sans entraînement.. Le bilan des kilomètres effectué est bon pour une premiere fois avec ce sentiment qu’il me reste une marge de progression.

Surpris de n’avoir pas eu le temps longs, le ras le bol de ce tour répétitif, mais aussi d’avoir supporter la chaleur et les douleurs aux endroits les plus délicats.

De ne pas avoir pensé a l’abandon.

Me voilà Circadien! parait il que c’est comme ça que l’on appelle les coureurs de 24hoo. J’aurais appris beaucoup de chose ce week-end, croisé des coureurs hors norme.. Et mesuré le courage, la volonté, la ténacité de tous ces acteurs de ce 24hoo. Un moment inoubliable..

Je résigne pour 2011 et peut être même avant..

Bravo a tous ces bons champions present au 24heures de Puttelange et a bientôt..


decoration

A visiter le blog de la circumlorraine, qui nous raconte leur course par equipe.

Cliquez sur l'image!


Resultats des 24 H de puttelange 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RESULTATS DES 24 HEURES DE PUTTELANGE « POUR QUENTIN » 2010


INDIVIDUELS

1    Yves KASPARIAN        S1        169,22 km
2    Yvon HERTZOG        V1        164,59
3    RV                V1        154,01
4    Jean Claude CZAJA        V3        154,01
5    Gilles THOMAS        V2        144,10
6    Henry MICKAEL        S1        132,86
7    Albino LAI            V2        126,91
8    Patricia MITTELBRONN    VF2        121,62
9    Claude FAMIN        V2        121,62
10    Patrice BOISSONNET    V1        120,96
11    Salvatore FUCA        V2        119,35
12    Eric TUERLINGS         V2        117,68        Hollande
13    Florian LACKO        S1        110,39
14    Michael BUECHNER    V1        110,39
15    Vincent FLEURETTE    V1        105,76
16    Jean Claude HUSSON    V3        105,76
17    Eric LEROUX        S1        102,46
18    Boris HERTZOG        E1        102,46
19    Martine HARQUET        FV3        101,79
20    Jorg MATTHES        V3        101,13
21    Remy MOYON        V1        101,13
22    Jean Paul JUNG        V3        100,47
23    Michel GIUDICE        V1        93,86
24    Michel JACQUES        V1        85,27
25    Dominique HEYERT        V1        81,30
26    Eric REVERDITO        S1        78,66
27    Bernard HAMMANN    V1        78,66        Puttelange aux Lacs
28    Isabelle BELLIER        FS1        74,03
29    Jerome JACQUES        S1        72,79
30    Bernard CUNIN        V2        67,42
31    Roselyne PIETTE        VF2        60,15        Belgique    à la marche
32    Jean Francois RAITH        V1        55,50
33    Celine HEYERT         SF1        40,32

34     Bruno BENEDETTI        V1        4,62        Notre webmaster ( terrassé par un coup de chaleur)



                        EQUIPES


1    CO BLENOD                                286,21 km

2    1 ER REGIMENT DE COMPTABLES                283,57

3    PIMKIES                                274,32

4    Les TROLLS                                266,38

5    CMSEA                                254,49

6    Les LOULOUS                            248,54

7    AFAEI                                    239,94

8    CTG                                    227,38

9    Les amis de la CIRCUMLORRAINE                222,75

10    JOG LOISIRS                                196,98

11    ASC BNP PARIBAS groupe de METZ                190,37

12    Pour QUENTIN, on fonce                        173,84

13    Cie de FRANCK                            105,76

14    College EBLE                                21,81



                    INVITE D HONNEUR


Mon filleul BENOIT qui bat son record de 2009 avec 36 km soit 17 km de mieux


                    HANDI BIKE


Jean claude RABY qui bat son record de 2009 avec 202,97 km


                    HANDI RAMEUR


RECORD DU MONDE ETABLI pour Franck FESTOR avec 141 km parcourus, homologation en cours  voir l'article

 


Sans titre 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:55 Écrit par espace-marathon88 dans (57) 24hoo de Puttelange 2010 | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Quel exploit et aventure formidable ! Bravo et merci de nous l'avoir fait vivre !

Écrit par : Rémi | 30/06/2010

Bravo, Mickaël Je te renouvelle mes félicitations, Mickaël et te remercie également pour ce nouveau et magniqfique reportage !
Combien seront-ils (serons-nous ?) de nouveaux circadiens, chez et pour Quentin, en 2011 ?!
Il faudra revenir pour le savoir... et surtout pour le vivre à nouveau :-)
A très bientôt ;-)
Christophe

Écrit par : Hermagot | 01/07/2010

Mickaël, " la colére de dieu" Bravo pour ton super exploit,reportage et course fantastique,là je dis respect...

Écrit par : ludo | 04/07/2010

bravo mickael, c'est un fabuleux exploit !
J'ai dévoré ton récit.
Toutefois, c'était pas raisonnable de reprendre la route seul....
Bunkercute

Écrit par : mickael | 05/07/2010

Chapeau bas Monsieur Mickael,

Tu es un grand furieux ! Faire un 24h sur un coup de tête. Par une telle chaleur en plus...
Je ne peux être qu'admiratif. Un grand bravo;

Écrit par : Franckysenior | 05/07/2010

mais t pas un peu barge !!! mdr
chapeau et toutes mes felcitations !!
Ca donne vraiment envie de se lancer de reels challenges, quels qu'ils soient !
bravo à toi et à tous les participants !

Écrit par : tino | 05/07/2010

Il y avait bien longtemps que je n'étais pas venu voir tes aventures et je m'en excuse:-((
J'ai loupé ton EXPLOIT MAJEUR qui fait de toi un extra-terrestre pour moi en plus de tout ce que tu avais déjà fait avant!
J'ai suivi les 24h du Pontet en 2009 (enfin une petite partie) et je me suis juré de ne jamais en être car celà me paraissait tellement aberrant de faire le même tour tant de fois, mais quand je vois ton récit et surtout ton courage je dis simplement RESPECT!!
Sympa ton nouveau blog que je met de suite en favoris!!

Écrit par : calimero | 12/09/2010

je me suis inscrit ,je suis admiratif,je lie chaque récit et je me suis dit pourquoi pas toi !..j ai un copain qui a fait les 100 bornes et 24h.
maintenant c est mon tour et j ai la trouille.Alors mickael,au 25 juin a Puttelange.

Écrit par : josé | 15/06/2011

Les commentaires sont fermés.