22/07/2007

Le tour du mont Bart à Bart (25) 9km le dimanche 22 juillet 2007

titre

Une course que je ne veux plus manquer.

 

Ce matin, j’irai gaspiller mes dernières forces pour une course dans le Doubs (25). C’est avec un grand plaisir et une certaine impatience que nous irons retrouver le mont Bart tout proche de Montbéliard en ce dimanche de juillet.

 

La course je la connais pour y avoir participé pour ma première fois en 2005.  Cette course m’avait bien plu surtout par son cadre et surtout son arrivée en montée de 2.5km qui m’avantage bien en général.

 

L’année passée, je n’avais pas participé à cette course préférant courir en Belgique et puis plus tard j’avais quelque peu regretté mon choix. Alors aujourd’hui, je suis bien décidé et motivé pour courir ici à Bart.

 

Nous retrouvons le mont Bart ou quelques changements se sont produits depuis notre dernière venue. Le parking où nous nous garions est aménagé et orné de nombreux arbustes.

 

10

 

A l’heure où nous arrivons, à savoir vers 9h00, les organisateurs termine de mettre tout en place. Peu de coureurs sont encore là. Il n’y a pas une forte affluence d’habitude ici et c’est bien dommage car la course est très bien organisée et le parcours est sympa.

 

04

 

En attendant, en compagnie de mes parents venus m’encourager. Nous allons faire un tour pour admirer les belles vues qui s’offrent à nous depuis le sommet du mont Bart.

 

01
 

02

 

Le panorama est superbe avec des circuits pédestres qui se prêteraient bien pour un trail. L’endroit selon moi serait idéal pour ce style de course. Ici, ça ne sera que de la route mais un parcours tout de même agréable.

 

03

 

Les inscriptions seront prises à l’extérieur tout prés du fort du mont Bart. Dossard pour 8 euros avec en prime le tee-shirt de la course. Je m’étais inscrit par l’intermédiaire du site de la course.( http://www.tour-mont-bart.fr/accueil.html ). Un site bien sympathique pour une petite course régionale comme celle-ci.

 

05

 

07

 

Me voilà donc inscrit, plus qu’a attendre l’heure fatidique du départ prévu à 10hoo.

 

06

 

 Petit échauffement tranquille muni de mon appareil pour faire quelques clichés souvenir du parcours. Juste quelques portions, je n’ai pas le temps de faire le parcours en entier évidemment  car il s’agit d’une boucle de 9km.

 

08

Les derniers lacets du mont bart..

 

09

Le fort du Mont Bart

 

11

Vers le sommet, la pente devient difficile..

 

12

 

13

Une montée assez progresive..

 

14

 

 

Je ne gaspille pas mes dernières forces à faire un échauffement poussé. Ayant couru déjà vendredi et hier à la Bresse, je pense que ça serait inutile. Je viens ici avant tout pour le plaisir que pour viser un chrono.

 

Une soixantaine de coureurs se rassemblent derrière la ligne de départ. Les vainqueurs de l’année dernière ne sont pas là pour remettre leur titre en jeux. La victoire reste donc ouverte.

Et de plus, cette année les organisateurs ont décidé d’offrir un dossard pour le marathon de Lausanne au vainqueur.

 

Le coup de feu est donné sous un ciel dégagé, il fait un peu chaud par moment mais rien à voir avec les chaleurs connu ici.

 

19

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

 

26

 

27

 

28

 

Nous empruntons une petite route longeant le fort avant de s’attaquer a une longue descente sous forme de lacets. Je pars prudemment dans l’optique de garder des forces pour faire une bonne montée finale.

 

29

 

 

15

 

16

Une belle vue de chaque coté du fort..

 

17

Une longue descente s'amorce...

 

18

 

Un début de parcours où il est difficile de récupérer car les descentes et les montées s’enchaînent sans période de plat entre les deux.

 

Je laisse filer les coureurs plus à l’aise que moi dans les descentes en pensant aux parties montantes qui vont venir.

Je semble bien en ce début de parcours, dans les premières montées, je regagne du terrain et lorsque ça redescend j’essaye de garder une allure raisonnable.

 

Au bout de quelques kilomètres, nous arrivons dans le petit village de Bavans par une descente assez raide sur route. Un petit groupe de 5 coureurs prend l’avantage sur moi. Je reste derrière sans avoir l’intention de revenir toute de suite sur eux.

 

Après 4 bons kilomètre de course, enfin une partie plate dans le village puis très vite la route s’élèvera à nouveau. La traversée du village se fait sous un soleil bien présent. Il fait alors bien chaud et les ravitaillements ne sont pas de refus.

 

La première sérieuse bosse arrive toujours dans le village, je commence a revenir progressivement sur le groupe des 5. C’est bon signe pour moi car à quelques kilomètres il y aura la montée finale de 2.5km menant au fort.

 

Je reste sage alors en vue de la dernière longue montée. Le kilomètre 6.5 arrive, la difficulté principale commence alors. C’est parti pour une montée en forme de lacet qui monte progressivement jusqu’au mont bart.

 

Dés les premières pentes, en montant à mon allure sans avoir à accélérer vraiment, je distance le groupe de 5. Je monte plutôt bien sans faiblir car au fil des ces 2.5km je vais revenir doucement sur d’autres coureurs puis les dépasser.

 

Le dernier kilomètre arrive, la pente devient alors de plus en plus dure. Nous sortons des bois et découvrons en regardant au loin le sommet. Reste alors quelques virages en lacets. Je ne suis pas trop loin de revenir sur un autre coureur mais il manquera quelques mètres au final.

 

30

 

Quelques arrivées:

 

31

 

32

 

33

 

34

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

 

40

 

61

 

62

 

63

 

64

 

65

 

66

 

68

 

69

 

Je franchi la ligne d’arrivée en 15eme position au scratch pour un chrono de 36min55s.

 

70

 

Bien content de ma course et d’avoir rattrapé une dizaine de coureurs lorsque le terrain s’est élevé.

 

Bilan positif de finir si bien au bout de ma troisième course du week-end. Je termine seulement avec 7 secondes de retard par rapport à 2005 ou cette année là je n’avais seulement couru la veille à la Bresse.

 

A l’arrivée, un ravitaillement très copieux est gracieusement offert aux participants. Bière, coca, eau, orangina, abricots, pêche, chocolat, raisins, pruneaux etc.. De toutes mes courses courues, je n’ai pas le souvenir d’avoir eu droit à un ravito aussi complet.

 

72

 

71

 

La course est superbe, bien organisée, là j’y reviendrai à coup sur l’année prochaine.

 

Chose à souligner, j’ai eu le plaisir de recevoir par email les résultats de cette course tout juste après etre rentré chez moi. Merci !

 

Bravo à vous les organisateurs ! Voilà une course qui mériterait une affluence plus forte.

 

Prochain rendez vous, la semaine prochaine en principe à Limes en Belgique vendredi puis la montée de Serichamp à Plainfing Dimanche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:01 Écrit par espace-marathon88 dans (25) Bart | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |