05/02/2008

Le cross de Brabois à Vandoeuvre (54) 7.72km le dimanche 3 Fevrier 2008

 

titre....

Un petit tour sur l’hippodrome.

 

Allez dernier rendez vous sportif du week-end, il est temps d’ailleurs vu ma petite forme du moment. Enchaîner plusieurs courses est bien plus éprouvant que l’année dernière.

 

Mais comment manquer ce cross organisé sur l’hippodrome de Nancy-Brabois. Moi qui par le passé avais une petite passion pour les courses hippiques et qui n’avait jamais mis encore les pieds sur un hippodrome.

 

158
 

159

L’occasion de pouvoir courir dans ce cadre est trop belle pour être manquée. Oublions la fatigue laissée par le cross de Marville et le trail de Villerupt de ce matin et place a ce cross très convoité.

 

Par contre, les courses se déroulant en tout début d’après-midi, nous aurons juste le temps après avoir manger un petit peu de rejoindre Brabois.

 

A notre arrivée, le départ est à 10 minutes d’être donné. Je ne suis pas changé et toujours pas en possession de mon dossard. C’est dans la précipitation que va  donc s’effectuer les quelques minutes restantes avant notre départ. J’allais même oublié de mettre mes chaussures de trail..C’est pour dire..

 

001

Chronometrage par puce..

Dossard gratuit mais nous pouvons faire le don d’un euros en profit de l’Aremig (Association pour la Recherche et les Etudes dans les Maladies Infantiles Graves).

 

162

 

157

Lieu du retrait des dossards..

 

Le programme de l’après midi regroupait un galop pour les entreprises, de nombreuse courses pour les catégories jeunes, un cross court réservé aux féminines et pour finir le cross long chez les hommes sur une distance de 7.720km.

 

A noter que le cross est bien pourvu en prime, 400 euros au vainqueur puis prime dégressive jusqu’au 20 premiers. Chez les féminines ça sera 200 euros pour la victorieuse, puis prime jusqu'à la dixième. Ce qui explique en partie la présence de très bons coureurs.

Le cross étant ouvert à tous, même au non licencié, ce petit détail permettra d’attirer pas loin de 200 partants sur l’épreuve phare.

 

Chronométrage par puce, bref l’organisation est parfaite.

 

Je cherche parmi la foule Martin Jambois qui avait prévu de venir courir. Sans succès, il ne semble pas être là..

 

14h30, le coup de feu est donné sur ce parcours en formes de boucle. Le terrain est enneigée mais rendu meuble par le soleil qui règne en ce début d’après midi.

 

Départ extrêmement lent embetté par mon Gps qui n’a pas eu le temps de se régler. Tant pis, je ferais sans, en même temps la distance doit être exacte.

 

01
 

02

 

03

 

04

 

05

 

06

 

07

 

08

 

09

Je découvre le parcours parmi la fin du peloton sans avoir retrouvé par miracles de bonnes sensations. La boucle est relativement plate mise a part de brèves petite bosse. Quelques obstacles sont à franchir (Tronc d’arbre). Les sols sont variés tantôt sur pelouse enneigée, tantôt sur un sol stabilisé.

 

10
 

11

 

12

 

13

 

14

 

15
 

16

 

17

 

18

 

19

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

 

26

 

27
 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

Certains secteurs sont boueux et d’autres sont plus durs, néanmoins  ça passe bien avec une paire de chaussure de trail quand on vient ici sans jouer les premières places.

 

40
 

41.

 

42

 

43

 

44

 

45

 

46

 

47

 

48

 

49

 

50

 

51

 

52

 

53

 

54

 

55

 

56

 

57

 

58

 

59

 

60

 

61

 

62

Le premier tour se termine, je repars pour un second.. D’ailleurs, je me retrouve sans avoir idée du nombre de tour que nous devons effectuer, 3, 4, ou 5. La boucle me semble assez longue alors je penche plutôt vers 3 ou 4, en espérant secrètement que nous en ferons que trois car je suis déjà bien fatigué.

 63

Le vainqueur, George Burrier

 

64

Mamoudhi, second

 

65

Omar Errachidi, 3ème..

 

66

Benjamin Choquert, 4ème..

 

67

Emmanuel Perrard, 6ème..

 

68

 

69

 

70

 

71

 

72

 

73

 

74

 

75

Cyrille Villaume, 22ème

 

76

 

77

Xavier Daponte, 26ème

 

78

 

79

 

80

Jean Pierre Gomez, 30ème

 

81

 

82

Jerome Pernossi

 

83

Alexandre balson

 

84

 

85

 

86

 

87

 

88

Eric Bernot

 

89

 

90

Frederic Becker

 

91

 

92

 

93

Finalement lorsque le premier me prendra un tour, je comprendrais que c’est uniquement trois boucles. Il file tranquillement sans être inquiété vers la longue ligne droite menant à l’arrivée accompagné par un cheval.

 94

 

95

 

96

 

97

 

Il me reste un tour, il y a encore une cinquantaine de coureurs derrière moi mais la grande partie est bien sur devant.

 

98
 

99.

 

100

 

101

 

102

 

103

 

104

 

105

 

106

Ahcen Chougui

 

107

 

108

 

109

 

110

 

111

 

112

 

113

 

115

 

116

 

117

 

118

 

119

 

120

 

121

 

122

 

123

 

124

 

125

 

126

 

127

 

128

 

129

 

130

 

131

 

132

 

133

 

134

 

135

 

136

 

137

 

138

 

139

 

140.

 

141

Michel Pelaingre

 

142

 

143

 

144

 

145

 

146

 

147

 

148

 

149

 

150

 

151

Bruno Rota

 

152

 

153

 

154

Je termine pour la première fois ce cross de Brabois, j’y reviendrai certainement.

 

Quelques rencontre d’après course viendront clore cette après midi notamment celle de Francky du forum d’Olivier Azema.

 

156

De gauche a droite, Fred.K, espace_marathon88 et Francky

 

161

Petit coucou a Michel Pelaingre..

 

160

Allez, il faut retourner en Haute Soane, fin du week-end..

 

00:13 Écrit par espace-marathon88 dans (54) cross Brabois | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |