23/03/2008

La corrida de laitre sous Amance (54) 16km le samedi 22 mars 2008

titre

Une longue histoire..

 

Voilà déjà la neuvième année que je me rends à Laitre sous Amance le week-end de paques pour participer a cette corrida bien conviviale. Une belle fidélité pour une course qui le mérite amplement.

 

Laitre sous Amance est un tout petit village (400 habitants) perché en hauteur pas très loin de Nancy. Chaque année à l’occasion de la corrida, le village se plie en quatre pour offrir aux coureurs un excellent après midi de sport. Le cadre s’y prête bien par ailleurs a travers ces routes et chemins de campagne vallonnés.

 

Une des premières courses de Meurthe et Moselle qui marque le retour du printemps. Les pommiers et les arbustes sont alors en fleurs, les champs de colza revêtent leur parure jaune doré. Tout les éléments sont là pour rendre le parcours très agréable.

 

Cette année ça sera légèrement différent puisque le week-end de paques est plutôt avancé par rapport aux années précédentes. Presque un  petit mois de différence.. Et malgré que nous soyons officiellement au printemps, le temps sera bien hivernal.

Oui hivernal, c’est bien la première fois que j’effectuerais cette course par ces conditions climatiques en 9 ans.

 

Des souvenirs depuis 2000, il en reste évidement plein surtout lorsque la course fait partie de vos préférées. Les résultats ont été aussi très honorables, jusqu’à une belle 6ème place obtenu au scratch en 2003 (ma plus belle saison). Il y a aussi une certaine amertume pour le circuit d’origine de 15km avec ces belles cotes dans le village voisin. Parcours très vallonné qui me convenait à 100%.

 

archive 009

Archive, avec la victoire ici de Franck Margelia. Les vainqueurs sont souvent inedits ici à laitre sous amance.

 

Cette année, quelques ombres auraient pu contrarier ma présence, tout d’abord  à cause de ces conditions hivernales qui s’abattent depuis vendredi dans la région et le délai rapproché avec le trail du petit ballon dimanche dernier.

 

Au réveil, premier coup d’œil par la fenêtre et premier embarras. La neige est entrain de tomber à gros flocon et par-dessus tout elle tient assez vite au sol.

 

laitre sous amance 016

Vue par ma fenetre...

 

Je suis alors inquiet et me demande si je vais pouvoir prendre la route ce matin. Malgré que je n’habite pas à une altitude très élevée, notre route passe obligatoirement par un col, le col de la Demoiselle.

 

J’y vais, je n’y vais pas, la est la question, sachant qu’hier sur ce même tronçon la circulation a été perturbée a cause des chutes de neige pendant trois bonnes heures.

Petit coup de fil pour espérer de bien meilleures nouvelles chez mes parents qui se trouve à 80km de là, tout prés de la Meurthe et Moselle. Il y a neigé aussi chez eux ce matin mais la tendance est à l’éclaircie. Et la neige fond assez vite..

 

Allez, je tente de descendre malgré que la neige continue a tomber. Je prends un risque mais l’envie de courir est plus forte.

Les premiers kilomètres sont très vite difficile, la route est bien blanche, difficile de cerner les traces des passages précédents. Ca ce conclue par un petit 40km/h sur la voie express pendant une bonne trentaine de kilomètre.

 

Pas le moyen d’aller plus vite car une seule voie est accessible. Le paysage est magnifique avec peut être 10 centimètres de neige par endroit mais ça rends la conduite inquiétante. J’ai pas envie d’esquinter la voiture pour aller juste courir..

 

Il faudra attendre Pouxeux pour voir les conditions de route s’améliorer. Dut au fait que l’altitude a redescendu.

 

Nous arriverons sans encombre a destination en faisant une bonne pause chez mes parents. La neige s’est effacée pour laisser apparaître l’herbe bien verte.

Plus d’inquiétude à avoir, la course aura bien lieu..

 

Après le repas du midi, nous reprenons la route avec mes parents en destination de Laitre sous Amance. Soixante kilomètres et nous serons arrivées.

 

laitre sous amance 018

Père et fils..

 

Chose faite vers 13h30 en parvenant à retrouver notre petite place de l’année dernière. Dans ce village où il n’est pas toujours facile de se trouver une place pour se garer.

 

Finalement, ici, plus une trace de neige à l’horizon..Ca fait drôle la différence avec ce matin.

Le ciel est à l’éclaircie mais les températures restent bien frisquettes malgré tout.

 

Direction les inscriptions dressé sous des chapiteaux dans une rue du village. Inscriptions pour 5 euros sans supplément sur place. Tout petit prix pour un 16km qui voit offrir à la fin aux participants un tee-shirt, une boisson et un sandwich.

 

laitre sous amance 022
 

laitre sous amance 023

 

laitre sous amance 024

Au programme de l’après midi, des courses pour les jeunes, un 8km et l’épreuve principale le 16km.

Départ des adultes a 15h00.

 

laitre sous amance 021
 

laitre sous amance 025

 

laitre sous amance 027

Retour à la voiture pour attendre l’heure du départ. J’ai choisi de m’élancer sur le 16km comme les huit fois précédentes. Reste à savoir comment j’aurais récupéré du trail du petit ballon dimanche dernier.

 

Ici, je retrouve de nombreux amis comme Frederic Decker, en pleine forme puisqu’il vient de battre son record sur semi marathon la semaine dernière a Metz. Une chose est sur, il sera devant moi aujourd’hui!

 

Cyril Villaume est là pour le 16km, un ancien copain qui devrait faire parti des favoris logique. Mais il y a aussi notre ami Jérôme Pernossi, et Thomas Poirel le Mosellan vainqueur par exemple du 28km de château salins. Bref, la lutte devrait être belle à l’avant.

 

laitre sous amance 028

Cyrille et Alexandre en veste rouge du team endurance shop..

 

Il ne manquait plus qu’Alexandre Balson mais il ne coura pas aujourd’hui pour un petit soucis de récupération après le trail de carbonis dans le region Lyonnaise la semaine dernière où il a bien figuré. Mais il sera là pour suivre la course.

 

Sans oublier notre ami Martin Jambois venu décrasser ici après son marathon du petit ballon dimanche dernier.

 

laitre sous amance 030

 

Petit footing léger pour voir comment vont les jambes, petit ombre au tableau, ça me tire un peu sur la cheville gauche. J’espère que ça ne me gênera pas trop durant la course.

 

15h00, les coureurs s’alignent sur la ligne de départ. Nous sommes mélangés avec les coureurs du huit kilomètres. Autant dire que ça va partir très vite et ce n’est pas la bonne descente du premier kilomètre qui va arranger les choses.

 

C’est parti pour un parcours de 16km assez vallonné à travers route de campagne et chemins. Je m’élance en essayant de courir a une bonne allure mais en pensant tout de même au 45km de la semaine dernière.

 

Après une longue descente dans le village, nous prenons une route légèrement vallonnée en direction de Fleurfontaine. Je rejoins un autre ami coureur, Stéphane Royer avec qui j’effectue quelques kilomètres. Le temps de se parler un peu avant qu’il s’éloigne a nouveau.

 

La séparation des deux courses s’opère tout juste avant le 2eme kilomètres. Les 8km tourne par un petit chemin à droite a hauteur d’un ancien sillon à Grain. Quant à nous, nous continuons tout droit mais nous repasserons par là vers le neuvième kilomètre.

L’occasion de faire un petit coucou à Linda postée là pour les photos.

 

laitre sous amance 001
 

laitre sous amance 003

 

laitre sous amance 005

 

laitre sous amance 008

Le vainqueur du 8km

 

laitre sous amance 010

 

laitre sous amance 013

Cyrille déjà en tete sur le 16km

 

laitre sous amance 029

 

laitre sous amance 031

 

laitre sous amance 032

Thomas Poirel

 

laitre sous amance 033

 

laitre sous amance 035

 

laitre sous amance 036

 

laitre sous amance 037

Jerome Pernossi en rouge..

 

laitre sous amance 038

 

laitre sous amance 039

 

laitre sous amance 041

 

laitre sous amance 042

Frederic Decker

 

laitre sous amance 043

 

laitre sous amance 045

 

laitre sous amance 047

 

laitre sous amance 048

 

laitre sous amance 049

Moi et Stephane Royer

 

laitre sous amance 050

 

laitre sous amance 051

 

laitre sous amance 052

 

laitre sous amance 053

 

laitre sous amance 054

 

laitre sous amance 057

 

laitre sous amance 058

 

laitre sous amance 059

Martin Jambois

 

laitre sous amance 063

 

laitre sous amance 064

 

laitre sous amance 065

 

laitre sous amance 067

 

laitre sous amance 069

 

laitre sous amance 070

 

laitre sous amance 071

 

laitre sous amance 072

Pierre tankosic

 

laitre sous amance 073

 

laitre sous amance 074

 

laitre sous amance 075

 

laitre sous amance 077

La première cote se dessine avec son petit nom placé sur le bord de la route. Ca monte bien mais ce n’est que le début de ce qui nous attends. Place ensuite à une longue route qui s’éloigne au loin.

 

Nous arriverons alors au troisième kilomètre, au pied d’une nouvelle montée. Assez longue et qui me rappelle très vite de mes efforts de la semaine dernière. A son sommet, nous quittons le bitume pour un chemin agricole. Nul doute à avoir, le terrain est bien trempé avec le temps de ces derniers jours.

 

Quelques kilomètres plus loin, direction un chemin forestier avec de bonne portions en ligne droite. C’est encore vallonné. Ce n’est pas mon endroit préféré.

 

D’ailleurs à partir de là, je suis moins bien et j’ai de nouveau des fourmis dans mon pied gauche. J’ai du encore trop serré ma chaussure.. Et je n’aurais pas du choisir celle là car je les mets que trop rarement.

 

Les sensations sont alors mauvaises, le pied devient tout dur, comme s’il ne vivait plus. Je ne souhaite pas m’arrêter pour me déchausser mais j’espère que ça va passer au fil des minutes.

 

On ressort de la foret vers le 7eme kilomètre pour une route en légère montée menant à la Spa.

On retombe ensuite sur une route que nous avions empruntée à l’aller. Le vent souffle, les écarts sont fait. Pas moyen de s’abriter derrière un coureur.  Mais pour se motiver, nous avons le droit aux encouragements d’un bon groupe de marcheurs.

 

Peu après le neuvième kilomètre, je retrouve le sillon à grain et Linda qui profite que nous passons deux fois par ici. Les fourmis sont toujours là, c’est agaçant.

 

laitre sous amance 080

 

laitre sous amance 082

 

laitre sous amance 084

 

laitre sous amance 085

 

laitre sous amance 087

 

laitre sous amance 094

 

laitre sous amance 095

 

laitre sous amance 096

Alexandre Balson en spectateur..

 

laitre sous amance 097

 

laitre sous amance 099

 

laitre sous amance 100

 

laitre sous amance 102

 

laitre sous amance 103

 

laitre sous amance 105

 

laitre sous amance 107

 

laitre sous amance 108

 

laitre sous amance 110

 

laitre sous amance 111

 

laitre sous amance 113

 

laitre sous amance 116

 

laitre sous amance 117

 

laitre sous amance 119

 

laitre sous amance 121

 

laitre sous amance 122

 

laitre sous amance 127

 

laitre sous amance 132

On prend alors le chemin de terre passant à travers champs pour en ressortir plus loin pour une brève partie sur route. J’essaye de jeter un œil à mon gps pour voir où j’en suis mais ce dernier n’a pas fonctionné. J’avais oublié de vider la mémoire qui était trop pleine.

 

La configuration du parcours me permet de revoir Linda aux kilomètres 11.

 laitre sous amance 134

 

laitre sous amance 136

 

laitre sous amance 138

 

laitre sous amance 139

 

laitre sous amance 142

 

laitre sous amance 144

 

laitre sous amance 145

 

laitre sous amance 149

 

laitre sous amance 150

 

laitre sous amance 152

Daniel Freis a visiblement bien recuperé du semi de Metz

 

laitre sous amance 153

Didier Jean Pierre

 

laitre sous amance 154

 

laitre sous amance 155

 

laitre sous amance 156

Martin dans l'art d'eviter les flaques...

 

laitre sous amance 157

 

laitre sous amance 158

Ensuite nous filons sur un chemin agricole très trempé. La pente s’eleve aussi a nouveau.

Pour essayer d’éloigner mes fourniments dans mon pied, je tente de passer le pied dans les flaques d’eau. Lors d’une précédente course ça avait bizarrement marché.

Là peu de succès, je continue avec cette gène qui me ralentit bien sur. Des coureurs reviennent de l’arrière sans que je puisse réagir.

 

Cette partie est délicate pour trouver de bon appui, c’est vraiment boueux.

 

Il faudra attendre le treizième kilomètre pour revoir le macadam et espérer aller un peu plus vite. Mais il n’en n’est rien car une sévère pente se dresse au kilomètre 13.5. C’est dur, les jambes tirent un peu.

 

A la sortie du village, aux kilomètres 14, mon pied redevient vivant. Plus de fourmis. Pfff pas trop tôt, ça fait du bien non de dieu !

 

Reste alors deux kilomètres de course mais pas des plus facile. Ca monte encore assez bien. Je rejoins un ou deux coureurs signe que ça va un peu mieux. Mais, c’est hélas bien trop tard.

 

Retour à Laitre sous Amance en constante montée. Deux petits virages et me voilà dans la dernière ligne droite.

Je franchi la ligne sans réelle idée du temps, aux alentours de 1h10. Ça reste correct pour moi après le petit ballon.

 

Martin viendra peu de temps derrière moi, lui aussi satisfait de sa récupération. Il n’était pas surprenant de le voir aux cotés de la première féminine mdr..

 

La victoire reviendra au bien méritent Cyrille Villaume souvent présent sur les marches des podiums et enfin là victorieux. Bravo !

 

laitre sous amance 159
 

laitre sous amance 160

Belle seconde place de notre ami Thomas Poirel..

 

laitre sous amance 161
 

laitre sous amance 162

 

laitre sous amance 163

 

laitre sous amance 164

 

laitre sous amance 165

 

laitre sous amance 166

 

laitre sous amance 168

 

laitre sous amance 169

 

laitre sous amance 170

 

laitre sous amance 172

 

laitre sous amance 173

 

laitre sous amance 175

 

laitre sous amance 176

 

laitre sous amance 178

 

laitre sous amance 180

 

laitre sous amance 181

 

laitre sous amance 182

 

laitre sous amance 186

 

laitre sous amance 188

 

laitre sous amance 190

Martin à l'aise autant pendant la course qu'aprés la course mdr..

 

laitre sous amance 191

 

decoration

Retour à Fougerolles plus facile que ce matin sur des routes enfin déneigées.. Demain repos, et peut être à Maron si la neige me permets de descendre à nouveau.


Resultats 2008 (vu sur le site du rc vandoeuvre)

LAITRE SOUS AMANCE

22 MARS 2008

 

16 km

 

1. Villaume (Moyen) 5510; 2. Poirel (Rodeack) 57'00; 3. Briais (Dieuze) 58'00 ‑ 4. Grandemange (Villers); 5. Morelet (AST Nancy) 58'20; 6, Pernossi (ASPTT nancy) ; 7. Maurel (Ligny); 8. Guise (Essey) 59'45 ; 9. Maire (ASPTT Nancy) ; 10. Schroeder (Yutz) ; 11. Marchand (53e régiment transmission) ; 12. Bertinet (Lerouville) ; 13. Becker (Serrières) ; 14. Garnier (Villers) ; 15. Pichelin (La Loupe) ; 16. Chatelier (Bouxières‑aux‑ Dames) ; 17. Arnoux (RC Vandoeuvre); 18. Rouyer (Chauvencourt) ; 19. Groshenry (TSL); 20, J.M. Dehaye (FFH) 1 h 05' ; 21. R. Dehaye (Nancy); 22. Ritz (Nancy); 23. Bertuzzi (nancy); 24. Martin (Varangéville) ; 25, Royer (Blainville/I'Eau) ; 26. Rollier (Team Cuba) ; 27. Sanson (Strasbourg) ; 28. Bracq (Fléville) ; 29. Faucheur (OSP) ; 30, Denis (Hampont) ; 31. Poirel (Nancy) ; 32. Marian (Faulx) 1 h 10' ; 31 Boulhaut (Maxéville) ; 34. Moustaid (Jarville) ; 35. Gravier (Villers) ; 36. Va­lantin (Eulmont) ; 37. Holzschneiders (Sexey‑aux‑Forges) ; 38. Nicolas (St­ Etienne) ; 39. Henry (Fougerolles) ; 40. Heinrich (Ligny) ; 41. Flament (Vil­lers) ; 42, Genot (Gex) ; 43. Bastogne (Tri Laneuveville) ; 44. Fiorucci (Houdemont) ; 45. Clodong (RC Vandoeuvre) ; 46. Villeval (RC Vandoeuvre) ; 47. Jambois (Hériménil) ; 48. Freis (St‑Nicolas) 1 h 12’15 ; 49. Maire (Varangéville) ; 50. Leclercq (Pulligny); 51. Bordat (Lay‑St‑Christophe) ; 52. Simonaire (Nancy); 53. Didier (Montenoy); 54. Rozalski (St‑Nicolas, (1ère féminine) 1 h 13'40; 55. Hobam (Champigneulles); 56. Franzin (COS Villers) ; 57. Roux (Seichamps) 1h 16' ; 58. Joly (Sarreguemines); 59. Henry (Heillecourt); 60, Morel (Team Joub) ; 61. Favier (Champenoux) ; 62. Vachon (Brin/Seille) ; 63. Clop (Vandoeuvre) ; 64. Oger (RC Vandoeuvre) ; 65. Wild (St‑Max) ; 66. Lorrain (Bouxières) 1h 17'20 ; 67. Klein (Goerlingen),; 68. Fix (Brouderdarff) ; 69. Karst (Belleau) ; 70, Cable (AST Nancy) ; 71. Dronneau (Villers) ; 72. Tanko­sic (RC Vandoeuvre) ; 73. Raoul (Frouard) ; 74. Vezin (St‑Max) 75. Schneider (AST Nancy) ; 76, Pinchard (Nancy) ; 77. Kuhn (ACO Blénod) 78. Davy Vo­reppe) 79. Ferveur (Essey) 1 h 21'20 ; 80. Plassais (Seichamps) ; 81. Hugo (Leyr) 82. Vefond (Vandoeuvre) ; 83. Collin (Eulmont) 84. Lacroix (Sei­champs) ; 85. Boulet (Nancy) ; 86. Meyer (Malzéville) 87. Niederlander (Pont‑à‑Mousson) ; 88. Ferveur (Essey) 1 h 25'00 ; 89. Simon (Essey) ; 90. Schmidt (Ruell) ; 91. Warin (nancy) ; 92. Darne (RCV) ; 93. Chaufournais (Bouxières) ; 94. A. Przyczynski (St‑Nicolas) ; E. Przyczynski (St‑Nicolas) ; 96. Vaxelaire (St‑Nicolas) ; 97. Morillon (Metz) ; 98. Nicolas (Amance) ; 99. Laurent (Champenoux); 100. Morel (St‑Pierremont) ; 1 01.Voinier (Velaine) ; 102, Niederlander (Pont‑à‑Mousson) ; 103. A. Nussbaum (Bitschwiller) 104. C. Nussbaum (Bitschwillen ) ; 105. Belpalme (Sorneville),

 

8 km

 

1. Chery (Port/s/Seille) 26'40; 2. Floczek (Lacroix) 29'00; 3. Compain (Cheminots Metz) 2915; 4. Jauffrer mancy) 30'00; 5. Falentin (Ludres); 6. N. Blanchet (Gd‑Couronné) 31'15; 7. V. Le Marhadour (Nancy) 31'30; 8. Me­remm (Ludres) 32'15; 9. Georgeot (Richardménil); 10. Leonet (Champi­gneulles); 11. Schreck (Réméréville); 12. F Blanchet (Essey); 13. Hoffmann (Faulx) 36'10 ; 14. D. Le Marhadour (Nancy) ; 15. Benedetti (Einville) 16. Fereire (Laxou) ; 17. Frey (Nancy) 37'30 ; 18. Desloges (Jezainville) 19. Marchal (Biscarosse) 38'00 ; 20. Piucco (ASPTT Nancy) 38'05 ; 21. Lalle­ment (Roncq) ; 22. Rigaud (Sarreguemines) 39'00 ; 23. Michel (Belleau);

24. Bellott (Villers‑lès‑Nancy) 40'50 ; 25. Degrelle (Velaine/Amance) ; 26,Thouvenin (Belleau) ; 27. Simonin (Laitre) ; 28. Roques (Laître) ; 29. Krier (Bouxières‑aux‑Chênes) ; 30. Denis (Hampont) 47'26; 31, Trunzo‑Schmidt (Rueil) 50'00 ; 32, Grandhomme (Laxou) ; 33, Denonne (nancy) ; 34. Falen­tin (Ludres) ; 35. N. Parisot (Dieulouard) ; 36. B. Parisot (Dieulouard).

 

 

500 m Ecole d'athlétisme

 

1. Gaboury (St‑Max); 2. Denis (Hampont, 1 e fille); 3. Berneau (Bulligny); 4. Dehaie (Nancy); 5. Rougeron (Laxou); &Thirion (Bulligny); 7. Decrulle (Ro­sières); 8. Bellott Mllers‑lès‑Nancy); 9. Chateaux (Laitre); 10. Genot (G x).

 

1000 m Poussins

 

1. Denis (Hampont); 2. Rouyer (Chauvoncourt); 3. Beauquel (St‑Max); 4. Merlin (Làitre); 5. Rougeron (Laxou); 6, Richard (Laxou); 7. Reignier (Làitre); 8. Warin (Amance).

 

2000 m Benjamins et Minimes

 

1. Rouyer (Chauvoncourt); 2. Dehaye (nancy); 3. Belloft (Villers); 4. Barbier (Thezey‑St‑Martin); 5. Crunchant (Eloyes); 6. A. Kalmes (Amance); 7. Maillard (Nancy); 8. Ferry (Laitre); 9, J. Kalmes (Amance); 10. Baclain (Laitre); 11. Ba (Nancy).

 

 

 

00:45 Écrit par espace-marathon88 dans (54) laitre amance | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |