06/07/2008

Course nature: La mariole a Marieulles (57) 13km le Samedi 5 Juillet 2008

titre

Ils avaient l´air mariole avec leur costume..

 

Aujourd´hui déplacement seul en Moselle pour assister a cette toute première course nature qui s´annonçait fort sympathique.

 

L´affiche conseillait à tous les coureurs de se déguiser et ce soir beaucoup de coureurs ont joué le jeu pour le plaisir de tous. Vraiment une première édition parfaitement réussie et très originale. On aurait pu craindre que cette nouvelle course ne fasse pas l´unanimité des coureurs Mosellan puisque ce week-end de début Juillet voyait offrir aux sportifs deux autres courses. L´une le vendredi soir a Metz et l´autre dimanche pour la traditionnelle Foldingue a Rombas. Bref, de quoi ravir les coureurs de moselle.

Pour une fois, j´aurais aimé être Mosellan pour l´occasion mdr.

 

Malgré tous les ingrédients d´une belle course en perspective, mon petit démon me jouait quelques vilain tours. Etait-il vraiment utile de se rendre en Moselle avec un déplacement de 160km aller pour  prendre juste quelques photos? Pas trop me direz vous surtout que je me retrouve seul puisque Linda travaille..

Et puis, le bon coté des choses a repris le dessus, il aurait été bête de rater mon ami Jean Raphaël déguisé en abeille..lol.

 

IMGP4196

Jean Raphael a bien joué le jeux.

 

Allez hop, oublions les chiffres du compteur voiture qui s´accumule et direction la Moselle en milieu de journée. Petite pause chez les parents pour faire deux pierres deux coups.

Pour couper la monotonie de l´autoroute, je prendrais les petites routes à partir de chez eux.

J´ai peut être évité les bouchons sur l´A31 qui était annoncé rouge. Et ça m´a permis de repasser dans des villages ou j´ai déjà couru : Bainville aux miroirs, Rosieres aux Salines, Dombasle, Varangéville, Velaine sous Amance, Laitre sous Amance, Verny etc..que des souvenirs bien évidemment. J´en ai couru des courses quand même depuis mes débuts! Lol

 

Le village de la course approche sous un ciel qui laisse échapper quelques gouttes de pluie. Pas génial pour moi, mais bon a prendre pour les coureurs qui devraient avoir moins chaud surtout avec leur déguisements.

 

Comme je suis descendu en avance, je commence mon repérage en voiture dans les villages avoisinants. Maintenant, il faut se rappeler au mieux du plan de la course que j´ai consulté hier. La configuration du parcours offre la possibilité de voir les coureurs a plusieurs endroits mais faut t´il encore les visionner dans la réalité. Je repère déjà quelques passages a proximité de la route visible par des flèches en plâtre ou du rubalise.

L´occasion de tester les appareils photos car la vue est agréable.

 

IMGP4171
 

IMGP4175

Première surprise fort décevante, notre vieux pépère d´appareil photo que nous utilisons depuis la création du blog, nous fait sa petite crise.. L´écran demeure tout blanc, impossible de voir ce que l´on prend en photo. Décidément, il aura bien souffert d´avoir pris la pluie lors d´une course de montagne en Alsace.

Solution de secours, le petit appareil que j´utilise rarement. C´est pas gagné donc pour les photos.

 

IMGP4183

Le village et son eglise..

Retour ensuite a Marieulles, tout petit village entre Pont a Mousson et Metz. Je tombe presque immédiatement sur la rue du stade ou et installé départ, arrivée et inscriptions.

Il faut dire l´imposante arche noire ne passe pas inaperçu.

 

IMGP4184

Je gare la voiture, et hop, je prends le vélo course pour aller faire une petite reconnaissance du parcours.

Le fléchage est bien signalé, peu de chance de se perdre. Reste seulement l´interrogation des kilomètres qui ne sont pas affichés. Mais bon, n´oublions pas que nous sommes dans une course nature..

 

Avec mon vélo de route, pas trop adapté pour ce style de terrain, j´arrive a avancé (en faisant attention) sur ce parcours. Je n´ai pas crevé..mais je le suis un peu suite a ma sortie d´hier en velo. Je me sens plus fatigué..logique puisque je m´entraîne plus a cause du genou.

 

IMGP4185

Le parcours s´enerve rapidement..

 

IMGP4186

 

PICT0343

Tracé sur chemins blanc, forestiers ou  infime trace en sous bois. Quelques petites flaques d´eau mais peu gênantes pour les coureurs.

 

La course nature porte bien son nom, ce n´est pas un trail. Les endroits empruntés ne sont pas techniques. On avance plutôt librement même si la prudence est de mise dans la partie en sous bois, plus humide et où les appuis sont cachés par la hauteur de l´herbe.

Niveau dénivelé, l´entame de la course semble la plus délicate avec quelques grimpettes entrecoupées par des descentes plus raides. La deuxième partie de la course est moins sévère.

 

Zutt, la montre a avancé me voila de retour dans le village un peu après 18h00. Je pense alors avoir loupé la course réservée aux féminines. Eh bien par chance, les organisateurs ont décidé à la dernière minute de faire un départ commun hommes et femmes mélangés.

Tout le monde partira à 18h20.

 

Le temps pour moi de dénicher l´abeille qui m´a confirmé sa présence a cette course. D´ailleurs ça sera sa dernière course de la saison après toute de même avoir fait les 10km de Metz la veille.

Ah le voila, Jean Raphaël, je l´avais pas reconnu parmi les nombreux autres déguisements.

Son costume est génial, félicitation donc a son épouse pour son travail de couture. Sans oublier les précieux conseil de notre ami Calimero.

Il me raconte sa course d´hier soir qui avait l´air, a l´entendre, d´être un moment génial.

 

IMGP4194
 

IMGP4197

 

IMGP4198

 

IMGP4199

Il est temps pour moi de reprendre la voiture car il serait trop juste de reprendre le vélo si je veux suivre les coureurs en début de course. Je me soulage donc de cette longue partie montante qui va vers Lorry assis au volant. Je me stationne au bord de la route pas très loin de l´endroit ou les coureurs passeront à deux reprises. Ensuite retour sur le vélo pour avoir accès plus facilement aux chemins.

 

Finalement, je m´en sors bien..j´arriverai a suivre Jean Raphaël a quatre endroits du parcours.

 

PICT0326

Le sommet de la longue cote du debut de parcours..

 

IMGP4187

 

PICT0327

Ca va redescendre, de quoi bien souffler..

PICT0328

 

PICT0330

 

IMGP4188

 

IMGP4189
 
IMGP4200

Premier passage :

 

IMGP4203

 

IMGP4204

 

IMGP4205

 

IMGP4206

 

IMGP4207

 

IMGP4208

 

IMGP4209

 

IMGP4210

 

IMGP4211

 

IMGP4212

 

IMGP4213

 

IMGP4214

 

IMGP4215

 

IMGP4216

 

IMGP4217

 

IMGP4218

 

IMGP4219

 

IMGP4221

 

IMGP4222

 

IMGP4223

 

IMGP4224

 

IMGP4226

 

IMGP4227

 

IMGP4228

 

IMGP4230

 

IMGP4231

 

IMGP4232

 

PICT0333

 

PICT0334

Les chemins se resserent

 

IMGP4190

 

IMGP4191

 

IMGP4181

Deuxième passage :

 

IMGP4233
 

IMGP4234

 

IMGP4235

 

IMGP4236

 

IMGP4237

 

IMGP4238

 

IMGP4239

 

IMGP4240

 

IMGP4241

 

IMGP4242

 

IMGP4243

 

IMGP4244

 

IMGP4245

 

IMGP4246

 

IMGP4247

 

IMGP4248

 

IMGP4249

 

IMGP4250

 

IMGP4251

 

IMGP4252

 

IMGP4253

 

IMGP4254

 

IMGP4255

 

IMGP4256

 

IMGP4257

 

IMGP4258

 

IMGP4259

 

IMGP4260

 

IMGP4261

 

IMGP4179

 

IMGP4178

 

IMGP4177

 

IMGP4262

 

IMGP4263

 

IMGP4264

 

IMGP4265

 

IMGP4266

 

IMGP4267

 

IMGP4268

 

IMGP4269

 

IMGP4270

 

PICT0338

 

PICT0339

 

PICT0340

 

IMGP4193

Troisième passage :

 

IMGP4271

 

IMGP4272

 

IMGP4273

 

IMGP4274

 

IMGP4275

 

IMGP4276

 

IMGP4277

 

IMGP4278

 

IMGP4279

 

IMGP4280

 

IMGP4281

 

IMGP4282

 

IMGP4283

 

IMGP4284

 

IMGP4285

 

IMGP4286

 

IMGP4287

 

IMGP4288

 

IMGP4289

 

IMGP4290

 

IMGP4291

 

IMGP4293

 

IMGP4294

 

IMGP4295

 

PICT0344

 

PICT0345

4eme passage:

 

IMGP4296

 

IMGP4299

 

IMGP4300

 

IMGP4301

 

IMGP4302

 

IMGP4303

 

IMGP4304

 

IMGP4305

 

IMGP4306

 

IMGP4307

 

IMGP4172

 

IMGP4173

Dernier passage avec retour vers l´arrivée :

 

IMGP4308
 

IMGP4309

 

IMGP4310
 

IMGP4311

 

IMGP4312

 

IMGP4313

 

IMGP4314

 

IMGP4315

 

IMGP4316

 

IMGP4317

 

IMGP4318

 

IMGP4319

 

IMGP4320

 

IMGP4322

 

IMGP4323

 

IMGP4324

 

IMGP4325

 

IMGP4326

 

IMGP4327

 

IMGP4328

 

IMGP4329

 

IMGP4330

 

IMGP4331

 

IMGP4332

 

IMGP4333

 

IMGP4234

 

IMGP4335

 

IMGP4336

 

IMGP4337

 

IMGP4338

 

IMGP4339

 

IMGP4340

 

IMGP4341

 

IMGP4342

 

IMGP4343

 

IMGP4344

 

IMGP4345

 

IMGP4346

 

IMGP4348

 

IMGP4349

 

IMGP4350

 

IMGP4351

 

IMGP4352

 

IMGP4353

 

IMGP4355

 

IMGP4356

 

IMGP4357

 

IMGP4358

 

IMGP4360

 

IMGP4361

 

IMGP4362

 

IMGP4363

 

IMGP4364

 

IMGP4365

 

IMGP4366

 

IMGP4367

 

IMGP4369

 

IMGP4370

 

IMGP4371

 

IMGP4372

 

IMGP4373

 

IMGP4374

 

IMGP4375

 

IMGP4376

 

IMGP4377

 

IMGP4378

 

IMGP4379

 

IMGP4380

 

IMGP4381

 

IMGP4382

 

IMGP4383

 

IMGP4384

 

IMGP4385

 

IMGP4386

 

IMGP4387

 

IMGP4388

 

IMGP4389

 

IMGP4390

 

IMGP4391

 

IMGP4392

 

IMGP4394

Course a faire sans hésitations, une autre façon de courir, plus festives..longue vie a cette charmante course nature.

 

D´un coté perso, j´ai bien aimé la vache Milka et je suis resté très admiratif du coureur qui courait en costard cravate.

 

A l´année prochaine, avec vous j´espère !

 

Bravo a tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16:48 Écrit par espace-marathon88 dans (57) Marieulles | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |