22/03/2010

Le trail du petit ballon a Rouffach (68) premiere partie le dimanche 21 Mars 2010

 

285


Le petit ballon fidele a sa reputation..


Ce week-end offrait une multitude de courses dans le grand secteur où j’ai l’habitude de me rendre. On pourra même dire qu’il y en avait de trop le même jour si bien que le choix n’a pas été si facile.

Treize courses auraient pu faire office d’un reportage pour le blog espace-marathon88.

Mais en cette fin de semaine, c’est le coureur qui a choisi sa course et non le reporter. J’avais vraiment envie de courir et pour cela il me fallait un trail, long de préférence.

J’ai donc opté pour le trail du petit ballon a Rouffach (68) 47.6km et 1800 m d+.

262

 

261

Le nouveau trail d’Urimenil dans les Vosges était trop court pour moi (23km), autre que le petit ballon, j’avais songé un temps au trail du val de loue et ses 37km a Quingey (25). Une bonne alternative puisque j’ai déjà deux trails dans les jambes en deux semaine, un de 46km en Belgique et le second de 30km la semaine auparavant.

Se lancer sur le petit ballon était sans doute un peu déraisonnable mais l’avantage de ce trail était que je le connaissais (couru en 2006 et 2008) Mes parents aussi par ailleurs, plus simple pour eux de suivre la course sur différents points du parcours. Le reportage semblait alors intéressant a faire..

Et puis, un grand nombre de membres du forum avez prevu d’y aller, occasion de faire des rencontres sympathique.

Mes parents sont bien content par mon choix de course et ont décidé de venir chez moi ce week-end pour me suivre lors de cette aventure trail.

On s’offre même une petit reconnaissance Samedi après midi, afin de définir les différents post pour les photos. Le photographe demain sera mon père et moi au cœur de la course.

100 012

Mon pere lors de la reconnaissance de la veille de la course..

Le fait d’aller sur le terrain la veille de la course fait monter la pression! Je ne suis pas a 100% en confiance quant a ma réussite sur ce trail.. Déjà deux trails auparavant mais surtout une semaine au boulot fort éprouvante ( Le jardinier a du bêcher tous les jours le potager au boulot!)

Je me donne même la possibilité de ne faire qu’une partie du trail..

La nuit aura été courte.. Debout a 4h15 du matin ce Dimanche. Deux petites heures de trajet depuis chez moi ( Fougerolles 70) et un départ prévu a 9h00. Pas autre choix que de se lever de bonne heure!

Mon petit déjeuner reste simple, juste une part de gatosport.

On arrive a Rouffach vers 7h15 après un petit saut a la chapelle du Schaunberg ou nous passeront tout a l’heure. On avait pas repéré cet endroit hier.

On trouve une place tout près de l’arrivée, c’est parfait. Tout est fléché a partir de là, sauf les inscriptions, on se dirige alors a l’endroit des inscriptions en 2008.

C’est bien là!

267

Les rencontres ne tardent pas a s’enchaîner.

Au point de vu du forum courirdanslesvosges, très bonne représentation!

Nicolas, Bony, Cyra, Schnacka, cuisse de mouche, grego, espace-marathon88,Manu Julien Francois, Clemence, paruhi_6, randoaski, remi, David Curien, isaetjp, sandrine, runners01,forunner, Mat, dewifinch, Loupi, Phill le boulet, montant, Martin

J’en croise un certain nombre, mais pas tous, pas facile, grosse affluence pour cette manifestation, 1200 coureurs sont attendus sur les différentes courses!

Et puis il y a ceux que je croise qui ne sont toujours pas sur le forum (pas bien lol!)

Je retrouve Bony avant d’aller aux inscriptions, coureur sympathique du forum. Le pauvre était inscrit sur le trail mais blessé, il a du renoncer. Il est venu en spectateur, courageux!

Pascal me propose de prendre son dossard qui était perdu. Je lui rachète, il aura récupère le montant du dossard. Et moi, ça m’évitera de présenter mon certif lol.

268

Bony a droite, veste rouge..

Je vais courir sous son nom, j’espère que je vais pas trop le déshonorer.

Je monte toute de même aux inscriptions par curiosité. Les coureurs reçoivent une bouteille de vin en autre.

269

 

270

 

271

272

273

Nicolas de l’Alsace en courant est là, avec un petit endroit dédié a son site. Ça promets de belle photo sur son site.

 

275

Plus tard, je croise Remi, Manu ou encore Randoaski.

274

Remi et Randoaski..

A bavarder, le temps passe vite, il faut retourner a la voiture pour se préparer.

Sur le chemin, je revois le Kikoureur «astra wally» bonne conversation

276

 

277

Cyra qui fera le canicross

278

Cuisse de mouche qui fera le circuit des grands crus

Hop a la voiture, Je ne sais pas comment trop m’habiller.. Il fait très doux mais a 1260 metres d’altitude on va perdre des degrés!

J’opte pour le tee-shirt manche longue toute de même. Pas de veste, j’ai pas envie d’avoir trop chaud!

Une ceinture gourde avec un petit gel a l’interieur. Au pied, j’ai décidé de prendre les Mizuno que j’ai acheté Vendredi.. C’est un risque a prendre puisque je ne l’ai pas essayé a l’entraînement. Elles sont bien crantées, je tente le coup.

Et bien sur, je n’oublie pas mon petit appareil photo numérique pour prendre des photos sur le parcours.

Au départ nous sommes environ 500 trailers venus de tout les horizons! Il y’a même des coureurs célestes de Belgique.

1

 

2

Montant en orange, phil le boulet en noir et jaune et remi en rouge

3

Julien Francois dossard 2 pour sa septieme participation!

4

Paruhi_6 du forum et notre premiere rencontre!

5

Moi meme, espace-marathon88

6

7
Sandrine au centre.. qui va courir le circuit des grands crus.

8

Photo trouble mais je la mets quand meme..ici manu et randoaski

Un peu inquiet avant de m’élancer, une douleur est venu soudainement en haut de ma cheville.. Douleur psychologique? Ou réelle douleur? En tout cas, il y a une bonne gène, j’espère que ça va passer au bout de quelques kilomètres.

Je m’élance sans réelle espérance de temps, ça serait déjà très bien de le finir jusqu’au bout.

Je ne referais plus mes 5h01 ou 5h20 de 2006 et 2008. Le parcours ayant changé quelque peu cette année, il est plus long!

Maintenant, je vous laisse découvrir ce trail par l’intermédiaire de mes clichés.

9

 

10

 

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

Oh, je croise david curien du forum qui va sans doute courir la course d'apres.

Le début de course se passe bien mise a part cette vive douleur a la cheville bien ressenti dans les descentes. Au fil des kilomètres, je partage quelques moments de courses avec des membres du forum. C’est super!

 

21

 

22

Phil le boulet et Martin

23

24

25

26

27

28

29

30

Les premiers clichés sont un peu sombre, puis dans la foret ça ira mieux.

31

 

32

 

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44
Montant du forum

45

Nicolas de l'alsace en courant qui prends ses clichés.

46

 

47

48

Mon pere qui est venu faire des photos au Neuland.

279

Ca donne ca, les autres photos a cette endroit seront visible dans une prochaine partie..

49

 

50

 

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60
Salvator et son ami venu de Gondreville (54)

61

62

63

64

 

65

66

67

La tete de la course des grands crus revient sur nous, ici de dos Grego du forum qui a deja une bonne avance sur son poursuivant..

68

 

69
On arrive a Osenbach 11.2km

70

71

72
Bony a defaut de pouvoir courir fait de jolis photos, merci a toi!

73

74

75

76

Je retrouve une seconde fois mon pere a la sortie d'Osenbach.. les photos a cet endroit seront pour la seconde partie de mon reportage.

280

Les choses se corsent rapidement, après les grimpettes dans les vignes, s’en suit la montée du firstplan, puis le Boelensgrab, avant d’atteindre le point culminant du parcours a savoir le sommet du petit ballon.

77

 

78

 

79

80

Ah voilà Remi qui sera un bon compagnon de route lors de ce trail!

81

 

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

Le Firstplan se termine, petit moment de repit avant d'attaquer le Boenlsgrab

97

 

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113

114

Revoilà mon pere pour une autre serie de photo..

281

Maintenant direction le petit ballon!

115

 

116

 

117

118

119

120

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

135

136

137

138

Il serait trompeur de croire qu’a partir du sommet nous allons redescendre progressivement jusqu’à l’arrivée. Il y aura encore des pentes difficiles où la marche sera la meilleure solution.

L’accès au sommet du petit ballon est bien délicat, ça grimpe mais surtout la neige a refait son apparition au sol. C’est éprouvant, les appuis sont incertain et le vent commence a souffler fort.

Dans la pente final, plus de neige, partie exposée au soleil mais quel vent. Des rafales pas loin des 100km/h.

139

 

140

 

141

142

143

144

145

146

147

Quel bonheur d’arrivée ici, la vue est superbe!

S’en suit la descente pour rejoindre le Boelensgrab. La pente est raide sur la chaume, difficile de recourir sur un bon rythme. Je ne suis pas un bon descendeur. En tout cas, la douleur a la cheville est parti, heureusement!

Remi qui m’avait dépassé vers le sommet est déjà loin a l’horizon. Il faut dire j’ai perdu un peu de temps au sommet en demandant qu’on me prenne en photo lol.

148

 

149

 

150

151

152

153

154

155

156

157

158

A mon rythme, je récupère Remi sur les descente moins pentues. Il souffre de son genou hélas.

159

La descente en lacet encore bien enneigé me fait perdre a nouveau du terrain. Je suis prudent, il ne faut pas oublier que je tiens un appareil photo dans la main.

160

 

161

162

163

164

165

Niveau sensation, ça peut aller, je suis content que ça commence a redescendre.

La neige s’efface, et la longue descente continue a travers la foret. Les endroits sont vraiment superbe. Je rejoins Remi avant le retour au Boenlesgrab.

166

 

167

168

169

170

Revoilà mon pere, toujours derriere l'objectif!

282

On va profiter du ravitaillement que nous avions eu tout a l’heure a l’aller.

 

171

Je m’y arrête, je bois beaucoup et récupère du pain d’épice, pruneau, orange et quelques petit bout de gruyère. Je repars tranquillement en avalant tout cela en route. Remi a été plus rapide, il est déjà reparti.

172

 

173

 

174

175

176

177

178

179

180

181

182

Et rebelote, après quelques kilomètres je reviens a sa hauteur. On bavarde, c’est des moments bien sympathique!

 

183

On arrive a la maison forestière (kilomètre 30) où je pense revoir mes parents. J’apercois au loin leur voiture qui fait demi tour. Je pense alors qu’il reparte. Ah non il arrive!

Oups, j’abandonne Remi, sors légèrement du circuit et vais a leur voiture pour leur signaler que je suis là.

On va simuler une petite photo , je refais mon passage a la maison forestière. J’ai perdu quelques minutes, mais tant pis.

283

Allez, je repars et leur donne rendez vous a Osenbach, trois kilomètres plus loin.

Pour rejoindre les vignes du village, la pente se dessine a nouveau. Ce n’est pas trop méchant mais avec la fatigue, et déjà 4 heures de course, ces parties sont fait en marchant.

184

 

185

186

187

188

189

190

191

192

193

194

Je retrouve mon père qui prends les photos, moment ou phil le boulet me dépasse.

195

 

284

J’ai presque rejoins Remi malgré la pause de toute a l’heure.

 

196

Phil le boulet

Longue partie sur route pour atteindre le ravitaillement du kilomètre 33.

197

 

198

Quand deux membres du forum se retrouve..

199

Bony du forum est encore là, entrain de mitrailler les coureurs. Eric Laine, un ami du 54 est là, je ne pensais pas le rejoindre. Ça devient dur, il reste encore 17 kilomètres mais on va gérer!

 

200

A peine sortie du village, la pente a repris ses droits. D’abords dans les prés avant de rejoindre la foret.

Les coins sont vraiment jolis.

201

 

202

203

204

205

206

207

208

209

210

211

212

213

214

215

216

217

218

Des vues superbes en contre bas que je me fais un plaisir de photographier.

 

220

 

219

 

221

 

222

223

224

225

Une descente nous ramène a la chapelle du Schaunberg où j’escomptais revoir mes parents. Mais ils ne sont pas là! Un ravitaillement se dresse, je m’y arrête, même un peu trop a mon goût. Mais bon, la montée en lacet qui en suit n’est pas motivante lol.

 

226

 

227

 

228

Que ça grimpe! On en finira jamais! C’est quand qu’on redescends, bon dieu! Lol.

L’arrivée est affiché a 7.3km. Quelques trailers me dépassent sur le petit sentier surplombant la vallée. Je n’ai plus trop de jus, je temporise et marche des que le besoin s’en fait ressentir.

229

 

230

231

232

233

234
Que c'est beau!

235

Enfin ça redescend histoire d’augmenter son allure.

236

 

237

238

239

On rejoins les vignes du Neuland où mes parents sont venu. Il reste plus de 3km avant l’arrivée.

300 463

Encore une légère montée avant de rejoindre l’ultime ravitaillement.

240

 

241

242

Au Neuland, un panneau affiche 43.7km. Oh, l’arrivée n’est pas encore pour toute de suite alors!

243

 

244

 

245

246

Quelques minutes plus tard, une personne nous encourage: allez ça vient bon, plus qu’un petit kilomètre!

Oh, qui croire lol

Effectivement, on commence a voir le village en contrebas, la vue est toujours aussi merveilleuse.

247

 

248

249

250

251

252

253

254

Ça y est, ça viens bon! Je vais le terminer ce trail! Je suis content, ce n’etait pas gagné d’avance.

Les derniers hectomètres s’effectuent dans les rues de Rouffach. Je tombe par hasard sur Nicolas de l’alsace en courant. Il fait l’effort de ressortir l’appareil photo de son sac a dos pour m’offrir une petite photo souvenir. C’est vraiment sympa!

255

 

256

257

Je franchi la ligne en 6h23, sans crampes, ni douleur musculaire. Plutôt une fatigue intérieur.

Dans les barrières, on reçoit un magnifique gilet au nom de la course.

258

 

259

264

Quant les forumers s'etirent..de gauche a droite,Remi, phil le boulet et Loupi

265

 

266

J'attends avec impatience Salvator sur le forum

Rendez vous au prochain trail et bravo a tous!


A venir en courant de semaine les photos prisent par mon pere a differents endroits du parcours..


Sans titre 1 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19:48 Écrit par espace-marathon88 dans (68) Trail petit ballon | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |