28/10/2007

Les foulées Salvatorienne à Saint sauveur (70) 10km le dimanche 28 octobre 2007

cooltext69533261

Ce week-end aura été consacré au 10 Km sur route, en effet après avoir disputé celui de Saint Nabord hier, nous voici cette après midi en Haute Saône pour le 10 Km de Saint Sauveur.

 

Une course que je ne connais pas encore malgré qu’elle se situe a seulement une quinzaine de kilomètre de chez moi.

 

Le choix de cette course aura été le bon puisque je pourrais pour une rare fois profiter pour me lever plus tard un dimanche. Enfin, c’est ce que je pensais avant le coup de fil de mon frère qui me demandera de venir le dépanner à Montbéliard. Du coup, la majeur partie de la matinée sera passer dans la voiture au volant. Et à l’heure où nous rentrerons, tout chance de rejoindre Rimbach en Alsace pour faire la dernière course du trophée des Vosges de montagne sera perdue.

 

Cet imprévu ne nous empêchera pas de pouvoir manger le midi avant de rejoindre la course. Je ne m’alimente pas à ma faim de peur que ça me porte un peu sur l’estomac pendant la course qui se déroulera a 14h30.

 

Nous regagnons Saint Sauveur, petite ville tout proche de Luxeuil les bains en compagnie de mes parents vers 13h00.

 

Nous apercevons tout au bout d’une longue ligne droite l’arche d’arrivée et de départ, signe que la course a lieu ici. On trouve une petite place le long de la rue principale ne préférant pas s’aventurer vers le stade où les voitures sont déjà nombreuses.

 
01

En découvrant les lieux, nous regagnons le lieu des inscriptions. Une grande salle s’offre devant nous. Au milieu une petite table avec des bulletins d‘inscriptions et de nombreux stylo ! Ça change d’hier.

 
02

10 euros le dossard mais avec un tee-shirt et une serviette invitée remise en fin de course, donc le tarif reste raisonnable.

11

12

 
06

 

03

On en profite pour jeter un œil sur le parcours du 10km. Ce dernier s’effectue sous forme de boucle à effectuer 2 fois. Niveau profil, le parcours semble plat et sans trop de relance.

05

04

Ca aurait été parfait de l’entamer sans avoir couru la veille car il demeure assez bien pour réaliser de bonne performance.

 

En étant honnête avec moi, il sera bien difficile de faire mieux qu’hier à Saint Nabord puisque j’avais couru sans retenue et de plus mes genoux me tirent un peu à l’échauffement cette après midi.

 

On ressort des inscriptions où tout était bien organisé pour se diriger vers le stade afin d’assister à l’arrivée de la course des jeunes. Du spectacle, de nombreux parents muni de leur appareil photo, bref une image sympa. Surtout avec la belle lutte pour les premières place d’un tout petit garçon devançant de nombreux jeunes plus âgés que lui.

 
07

 

09
08

Héhé pas de canicross prevu pour toi!

001

Petite photo insolite.

On repart ensuite attendre tranquillement l’heure du départ dans la voiture. Pendant notre absence, les voitures ont envahi la rue. Beaucoup de monde cette après midi avec des gens venant des départements voisins comme le 39, le 90,  le 25, le 88, ou le 57 et quelques vacanciers venant d’assez loin.

 

Après avoir observé les coureurs qui commencent à s’échauffer eh bien, je me rends compte  la présence de coureurs que j’avais vu hier à Saint Nabord.

 

Ici peu de chance de voir des amis coureurs ou difficiles de distinguer les favoris du moins chez les hommes. Car chez les femmes, la présence de la coureuse américaine, Erika Sins laisse déjà deviner le podium féminin. Brigitte Holveck est de nouveau là cette après midi et devrait parvenir malgré ses efforts d’hier à grimper sur le podium.

 

Nous sommes environ 220 partants sur le 10km avec comme attrait pour les plus fort quelques primes et pour tout les autres la serviette invitée remise en fin de course.

Le parcours est homologué FFA et qualificatif pour le championnat de France, de ce fait on ressentira une certaine rigueur des organisateurs au moment du départ.

Interdiction de partir sans dossard, de suivre en vélo etc.. A noter également que le parcours sera fermé a toute circulation.

 

Le coup de feu est donné sous un ciel qui a tendance à laisser la place à quelques rayons de soleil.

Longue ligne droite et plate pour commencer afin rejoindre le centre ville. Je découvre progressivement le parcours qui est en effet sans réelle difficulté mise à part la présence d’un petit vent de face.

 
13

 

14
15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25
26

27

Nous sortons de Saint Sauveur pour aborder une route de campagne relativement plate qui s’éloigne loin devant nous. On aperçoit déjà à l’avant les petits groupes de tête qui se sont formés.

 Quelques photos de la course populaire. 
28
29

30

31

32

33
34

J’essaye quant à moi à me ralentir car une fois de plus je suis parti trop vite. J’avale les premiers kilomètres avec des temps de passages qui m’emmèneraient à finir sous les 40 minutes.

 

Malgré cela j’arrive à garder une allure supérieur à 15km/h jusqu’au 7ème kilomètres. Je suis alors dans le deuxième tour où je commence à accuser un peu le coup. Mon allure diminue si bien que des coureurs reviennent de l’arrière. Je prends conscience que je suis entrain de laisser s’éloigner les coureurs qui finiront en moins de 40 minutes mais je ne peux guère changer les choses.

 

Je profite bien des ravitaillements et des épongeages présents sur le parcours. Je guette légèrement mon chrono au indication des kilomètres mais certains manque à l’appel.

 

La fin arrive au bout d’une longue ligne droite, le chrono affiché à l’arrivée se rapproche progressivement et reste bloquer au alentour des 33 minutes. Je regarde alors ma montre et essaye de finir le plus vite possible. Je franchi la ligne en 40 min 33s.

 

C’était un peu dur sur la fin comme c’était prévisible. Je ne suis pas déçu, ça reste raisonnable. Seul regret j’aurais préfère commencer par cette course hier et finir par Saint Nabord cette après midi !

 Quelques arrivées: 35

Georges Ribiero, deuxieme..

36
37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

La premiere feminine en 36 minutes environ

50

51

52
53

2eme feminine

54

55

Brigitte Holveck, troisieme

56

57

58
59

60

Sinon, belle course bien organisée et assez populaire. A noter dans son agenda si on cherche à faire un bon temps sur 10km.

 

Revue de presse: Le Pays

 

jo1

jo2

 

j03

 

 

Prochain week-end dans une autre optique où l’endurance sera la clef de la réussite..

19:10 Écrit par espace-marathon88 dans (70) Saint Sauveur | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |