18/11/2007

La corrida de Rougemont le chateau (90) 7.7km le dimanche 18 novembre 2007

cooltext71566342

 

Un petit retour dans le territoire de Belfort

 

Après notre escapade nocturne d’hier à Saint-Mihiel en Meuse, nous voilà ce matin totalement à l’opposé dans le département 90.

 

Une petite corrida est organisée chaque année depuis maintenant 10 ans. Pour ma part, je n’en suis pas un mon premier essai ici, puisque ça fera la troisième fois ce matin que je courrai a Rougemont le château.

 

01

 

Une course que j’aime bien et qui me rappelle en autre les lieux de mes études paysagères. J’habitais alors à l’époque à Giromagny au pied du ballon d’alsace. Petite ville bien sympathique qui se trouve pas très loin de la course de Rougemont le château. D’ailleurs, nous serons amenés à repasser à Giromagny pour se rendre à la course. Bref, séquence souvenirs en ce Dimanche matin.

 

De retour assez tard hier soir de la Meuse, cela nous permettra pas de bien se reposer jusqu’au lendemain matin. Que 4 petites heures de sommeil pour se remettre sur pied. Le réveil est toujours un peu difficile mais la motivation pour aller courir fait le reste.

 

Départ de la maison a 7h30 sous un brouillard par endroit givrant. Les températures sont toujours très fraîche, -1,-2 degrés.

 

Une grosse heure de route nous est nécessaire pour rejoindre Rougemont le châteaux. On retrouve notre petit parking en face du petit magasin Casino. Un peu de marche pour se rendre au départ, mais j’ai dans l’idée d’aller courir l’après midi en Meurthe et Moselle, alors le lieu doit être étudié pour repartir aussitôt après mon arrivée sans être bloqué par l’arrivée des derniers coureurs.

 

Direction le gymnase où sont pris les inscriptions. Connaissant la course, pas de mal à trouver le lieu mais par contre pour un nouveau coureur, c’est loin d’être évident puisqu’il n’y a pas de fléchage indiquant le lieu de la course.

 

06

 

07

 

08

 

Il fait beau de se trouver au chaud dans le gymnase. Tout est bien agencé pour une inscription simple et rapide. 7 euros le dossard avec au choix une bouteille de vin ou un tee-shirt. J’opte pour le tee-shirt qui tiendra certainement plus de jour que la bouteille de vin.

 

Le départ est prévu à 10h00. C’est assez tôt, c’est pour cette raison que j’ai choisi de courir ici au lieu de courir en Alsace à Dannemarie. La course en alsace avec ces 11km prévu à 10h30 m’aurait laissé trop peu de temps pour rejoindre la Meurthe et Moselle l’après midi.

 

La ligne de départ est en fait une ligne de pavée séparant deux parties de macadam. Beaucoup de coureurs se posent alors la question sur l’endroit réel du départ.

 

09

 

05

Un parking tout proche du départ...

 

Le parcours d’aujourd’hui est un 7.7km sous forme de trois boucles assez vallonnées. Une course nettement plus difficile que celle de Saint Mihiel.

 

Nous sommes peut être à première vue une petite centaine sur la course des as. D’autres courses réservées aux jeunes auront lieu à partir de 11heures.

 

Parmi la foule, aucun ami coureurs mais certains coureurs que je connais de vue. Le futur vainqueur est difficile à décerner même s’il y a la présence de Christophe Weiss.

 

Le coup de feu est donné dans les règles à 10h00 précises. Je m’élance doucement me laissant devancer par quelques féminines. Nous longeons le cimetière avant de regagner la route principale que nous longeons entre des plots avant de tourner à droite sur une toute petite route contournant une partie du village.

 

10

 

L’endroit est agréable, la route se perd au milieu des champs où quelques moutons restent bien curieux de notre passage. Dans cette partie, nous pouvons apercevoir l’avant tête de la course. Au loin, la voiture ouvreuse annonce les noms des hommes de tête.

 

11

 

12

 

13

 

14

 

Après quelques minutes, je regagne des places dans le peloton, repasse les féminines sauf une qui semble bien affûtée. Une petite et très légère coureuse à son avantage pour les parties montantes qui s’annoncent par la suite. Nous terminons cette petite route par une partie qui a tendance a descendre progressivement avant d’arrivée à une pente sévère a sa fin.

 

15

 

16

 

17

 

Virage à droite assez serrée et pas trop évident a maîtrisé avec l’élan de la descente. Vient alors une longue route en léger faux plats tout d’abord pour finir par une légère descente.

 

18

 

19

 

20

 

Passage devant une maison décorée de mille et un arrosoir. Une chose à voir !

 

21

 

22

 

 Après un nouveau virage à droite, nous nous dirigeons vers le centre de Rougemont le château. Une partie est en travaux, mais les signaleurs sont là pour éviter tout incidents.

 

23

 

24

 

Direction alors la belle et imposante église du village avec sa belle et assez longue montée.

 

02

 

 Je suis toujours en compagnie de la première féminine. J’aperçois Linda au milieu de la bosse, ça me redonne des forces. Reste alors pour boucler le premier tour, une route avec quelques virages et légèrement montante.

 

03

 

04

 

Au dessus d’un beau faux plat, le public se dresse marquant par le même coup la fin de la première boucle.

 

 Passage des coureurs aprés un tour..

 

25

L'homme de tete, Christophe Weiss

 

26

 

27

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

 

40

 

41

 

42

 

43

 

44

 

45

 

46

 

C’est reparti pour un second tour où ma féminine commencera tout doucement à me prendre du terrain.

 

 Passage des coureurs au second tour:

 

47

 

48

 

49

 

50

 

51

 

52

 

53

 

54

 

55

 

56

 

57

 

58

 

59

 

60

 

61

 

62

 

Avec la répétition des passages montants, le dernier tour devient un peu plus éprouvant. Je me retrouve alors isolé, la féminine se trouvent environ maintenant à deux cent, trois cent mètre devant moi.

 

 Passage des coureurs dans le dernier tour:

 

63

Christophe Weiss s'imposera de bout en bout...

 

64

 

65

 

66

 

67

 

68

 

69

 

70

 

71

 

72

 

73

 

74

La premiere feminine..

 

75

 

A l’issu du dernier tour, nous coupons direction le cimetière avant de rejoindre le gymnase ou est jugée l’arrivée. Un chrono est placé sur la ligne. A mon arrivée, il indique 31min21s.

 

76

 

77

 

78

 

79

 

Conclusion 14,74 Km/h soit une moyenne de 4min04 au kilomètre.

 

J’y reviendrai..

 

Sans perdre la moindre minute, direction Deuxville ou à lieu un 9 Km cette après midi comptant pour le trophée sport Loisir. En gros 150km nous séparent alors des deux courses.


001
 
004

 

21:36 Écrit par espace-marathon88 dans (90) Rougemont le chateau | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |