02/09/2009

La descente de la Lesse a Dinant (Belgique) 21.9km le dimanche 30 aout 2009

 

293


Un rendez vous très prisé en Belgique…

Alors que beaucoup d’entre vous commence a courir le dimanche, nous voilà tous les deux déjà a notre troisième course du week-end avec a la clé encore un gros morceau, La descente de la lesse, course nature longue de 22km.

85

Beaucoup aurait pensé nous voir aux crêtes Vosgiennes, en ce dernier dimanche du mois d’Août mais il n’en n’était rien, l’envie de découvrir autre chose était bien plus forte que tout!

Profitant que nous étions près de Liège hier, la descente de la Lesse organisée a Dinant tombait a merveille pour peaufiner le chemin du retour. Après Dinant, on refilera vers Charleville Mézières (08) pour la dernière course avant de retourner chacun chez soi, en l’occurrence a Fougerolles (70) pour moi.

On se réveil dans le camping un peu déserté du Tultay a Sprimont où le ciel vire de nouveau au bleu a notre plus grand bonheur. La nuit a été courte et assez fraîche nous voilà presque en Septembre!

Les jambes font un peu la grimace, mais la douleur au genou s’est bien assagie. Je suis alors plus confiant pour m’élancer sur ce 22km.

8h00, on décampe du camping pour rejoindre Dinant avec une grosse heure de route de prévu. On ne connaît pas la région, là pas d’autre choix que de bien lire la carte routière.

Bien ralenti par une déviation nous voilà a Dinant, superbe ville dès les premiers coups d’œil.

Reste a se dénicher une place pour se garer et là la calvaire commence! C’est bombé de monde, et sans être en retard, trouver une place tient du miracle!

Véritable coup de bol pour nous, une place se libère a peine a 200 mètres des inscriptions.

On retrouve par hasard, Jennifer, la jeune ardennaise, membre du forum courirdanslesvosges. A vrai dire on pensait plutôt tôt la voir ce soir a la course de Boutancourt dans les Ardennes.

Eh bien, elle sera au deux, une folle! Lol

76

La salle des inscriptions est noire de monde, on sent bien que nous sommes dans une course très prisée.

82

 

83

 

84

 

86

Dossard établi a 10 euros avec chronométrage par puce et tee-shirt souvenir.

On s’attarde pas, on doit filer se changer car c’est en bus que nous devrons rejoindre l’endroit du départ. Dinant, c’est juste l’arrivée!.

87

Hop direction les bus qui filent les uns après les autres, ils sont vite pris d’assaut et remplis jusqu’au niveau des allées.

4

On s’éloigne, vingt bonne minute de route, Zutt! Ça parait long! Va falloir refaire tout cela en courant? Oulà, c’est inquiétant…

Nous voilà arrivé a bon port a Houyet, reste a chercher l’endroit du départ. Pour cela, on se contentera de suivre le mouvement.

88

 

89

 

90

Sur place, on retrouve notre ami Belge, Laurent Martin croisé vendredi soir a Toernich. Il connaît un peu la course, on en profite pour lui soutirer quelques informations!

Le départ est spécial, les plus forts sont placés devant a 100 mètres du reste du peloton. Logique dans un premier temps mais idiot lorsqu’on réuni tous le monde avant même que les premiers ne partent.

92
 

93

 

94

 

95

 

96

Avant de partir, je retrouve un ancien ami coureur des Ardennes que je n’avais plus croisé depuis belle lurette.

97

 

98

Au moment du coup de feu, nous sommes dans la première partie de la foule, nous sommes passé 700 sur cette distance, en parallèle se courait un 13km.

Pan, c’est parti pour 21.9km de pur bonheur!?!

La première surprise vient du kilométrage qui se fait dans le sens inverse, on nous indique le nombre de kilomètres qui nous reste a faire! Oh que je n’aime pas ça lol

C’est une nouvelle fois en reporter photographe que nous nous élançons sur ce parcours. Objectif boucler cette course a allure trail et tenir avec la fatigue de ces derniers jours.

Voici le déroulement de la course…en image..

99

 

100

 

101

 

102

 

103

 

104

 

105

 

106

 

107

 

108

 

109

 

110

 

111

 

112

 

113

 

114

 

115

 

116

 

117

 

118

 

119

 

120

 

121

 

122

 

123

 

124

 

125

 

126

 

127

 

128

 

129

 

130

 

131

 

132

 

133

 

134

 

135

 

136

 

137

 

138

 

139

 

140

 

141

 

142

 

143

 

144

 

145

 

146

 

147

 

148

 

149

 

150

 

151

 

152

 

153

 

154

 

155

 

156

 

157

 

158

 

159

 

160

 

161

 

162

 

163

 

164

 

165

 

166

 

167

 

168

 

169

 

170

 

171

 

172

 

173

 

174

 

175

 

176

 

177

 

178

 

179

 

180

 

181

 

182

 

183

 

184

 

185

 

186

 

187

 

188

 

189

 

190

 

191

 

192

 

193

 

194

 

195

 

196

 

197

 

198

 

199

 

200

 

201

 

202

 

203

 

204

 

205

 

206

 

207

 

208

 

209

 

210

 

211

 

212

 

213

 

214

 

215

 

216

 

217

 

218

 

219

 

220

 

221

 

222

 

223

 

224

 

225

 

226

 

227

 

228

 

229

 

230

 

231

 

232

 

233

 

234

 

235

 

236

 

237

 

238

 

239

 

240

 

241

 

242

 

243

 

244

 

245

 

246

 

247

 

248

 

249

 

250

 

251

 

252

 

253

 

254

 

255

 

256

 

257

 

258

 

259

 

260

 

261

 

262

 

263

 

264

 

265

 

266

 

267

 

268

 

269

 

270

 

271

 

272

 

273

 

274

 

275

 

276

 

277

 

278

 

279

 

280

 

281

 

282

 

283

 

284

 

285

 

286

 

287

 

288

 

289

 

290

 

291

 

292

Une course bien gérée a une allure modeste certes mais c’est un bon entraînement pour les prochains trails a venir. J’ai tenu jusqu’au bout sans réellement marcher sauf dans les parties ou on ne pouvait guère faire autrement!

De son coté Martin a eu moins de chance, gené sans doute par son chapeau noir, le messieur n’a pas vu la branche qui était signalée qui surplombait le chemin. Résultat, paf en plein dans le mille, aie aie aille! Lol. Tombé puis reparti tous au dessus de ces escaliers, il se rendait compte le pauvre qu’il n’avait plus ces lunettes sur le nez! Résultat, retour en arrière obligatoire, dans cette partie très difficile où un bouchon énorme s’est crée. Par chance, il retrouvera ses lunettes, presque en état mais après ça dur dur de se remettre dans son rythme du départ

Je fini l’épreuve en 2h10, ça va être quand même dur de se relancer ce soir sur un 10km.

Martin fini un peu après en 2h18 toujours bien accompagné.

La course vu Par Martin:

 

2

 

3

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

16
 

17

 

18

 

19

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

 

26

 

27

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

 

40

 

41

 

42

 

43

 

44

 

45

 

46

 

47

 

48

 

49

 

50

 

51

 

52

 

53

 

54

 

55

 

56

 

57

 

58

 

59

 

60

 

61

 

62

 

63

 

64

 

65

 

66

 

67

 

68

 

69

 

70

 

71

 

72

 

73

 

74

 

75

 

76

 

77

 

78

 

79

 

80

 

81

Pas trop de temps de s’attarder après la course, juste le temps d’avaler un petit sandwih, seul repas d’apres course et boire un coup.

1h30 de route s’annonce pour rejoindre les Ardennes où le départ nous attends pour 17hoo.

Encore une très belle course nature qu’il valait la peine de découvrir!

A bientôt en Belgique!

 

 

 

 

 

 

19:42 Écrit par espace-marathon88 dans (BEL) Dinant, descente de la Lesse | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |