31/05/2010

Le semi marathon de Florenville (Belgique) 7 ou 21km le Vendredi 29 Mai 2010

209


La Belgique chapitre 3...

Tontelange, Musson et enfin Florenville, voilà mes trois derniere courses en Belgique du vendredi soir d’affilé.

Trois semaines que je m’offre le plaisir d’aller courir en Gaume en début de week-end.

Ce soir, je remets le couvert du coté de Florenville où se déroule le semi marathon du Chameleux.

Un tracé inédit pour moi en grande partie dans la foret.

Ma présence a cette course est avant tout grâce a la gentillesse de Raymond Gilson et Béatrice qui m’invitent une seconde fois a passer la nuit chez eux.

Sans cela, je ne sais pas si j’aurais eu le courage d’y aller..600 km aller retour dans la même journée, je ne suis pas fan!

Grâce a eux, je vais enfin découvrir ce semi marathon que j’avais repère depuis quelques années sans la force de m’y rendre.

Ma semaine de travail se termine comme d’habitude le vendredi à midi.. Une petite heure pour me préparer et sans tarder me voilà en route pour la Belgique et plus précisément a St Leger où je dois retrouver Raymond pour le petit covoiturage jusqu’à Florenville.

Au total, trajet conséquent 252km.

Après une heure de route, pause traditionnelle chez mes parents où j’en profite pour manger. Pas eu le temps en sortant du boulot.

Désormais, encore plus de 2h30 de route afin de rejoindre mes amis Belges. Un trajet quelques peu retardé par une péniche (pont mobile) ou encore les quelques tracteurs..

1

Mais tout va bien, j’arrive a st léger dans le temps imparti même en tournant un peu dans les rues avant de retrouver la maison de Raymond.

Petite pause avant de reprendre le chemin de Florenville tout les trois pour une demie heure de route.

118

Florenville est une petite ville bien sympathique..

117

119

Lorsque nous arrivons, la rue de la maternelle est déjà bien remplie de voiture.

L’affluence devrait être bonne en comptant les courses enfants.

2

Inscription a 4 euros pour un semi marathon, rien a dire la Belgique est imbattable au niveau du tarif. J’hérite du dossard 10.

3

 

4

Comme la semaine dernière, je prête mon appareil a Béatrice qui a pris goût pour les photos.

Voici d’ailleurs ses clichés pour les courses des jeunes qui s’élançaient avant nous.

5

Raymond Gilson ici a gauche

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

Pour nous départ a 19h00, sous un ciel chargé de gros nuages qui laissent de temps a autre passé un rayon de soleil. Pas de pluie, c’est le principal.

 

46

On s'echauffe, ici en orange Jean Paul Pomes

45

Tee-shirt manche longue ou débardeur, le choix est délicat, le fond de l’air est frais..

Nous sommes environ 120, deux distances confondues (7 ou 21km)

77

 

78

79

Pas d’objectif spécial pour moi, je reprends en douceur.. Faire cependant mieux que le semi de Musson la semaine dernière sachant que le parcours est qualifié ici de plus facile.. Mon chrono serait dans un intervalle de 1h40. 1h45 à l‘arrivée, ça me conviendrait déjà..

On débute par quelques boucles dans les rues.. Je m’élance sur une bonne allure histoire de repérer la photographe du jour mais pas aussi vite que ces jeunes garçons fougueux..

Voici les belles photos de Béatrice:

80

 

81

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113

114

115

116

On continue sur le bitume pendant les premiers kilomètres. Un virage s’amorce, ça coupe a court pour tout le monde!! Sauf moi qui reste sur la route, j’ai pris le gps afin de vérifier la distance (enfin, il s’arrêtera en route grr, on ne saura donc pas..)

Il nous faudra deux gros kilomètres avant d’emprunter un chemin caillouteux. Cette partie de bitume menant jusqu’ici était toutefois agréable avec la vue des coureurs devant nous.

Dommage que je n’avais pas l’appareil photo, il y avait de beaux clichés a faire..

Je me retrouve rapidement en compagnie de René Lhotte que je vais essayer de suivre le plus longtemps possible. Pas forcement le meilleur choix vu sa forme du moment et moi qui reprend la course..

René a bien progressé et moins bien ralenti.. Au bout du septième kilomètre, je ne serais plus en mesure de le suivre..

Résultats, je vais vite payer de mon départ trop rapide.

La foret que nous avons entamer a partir du troisième kilomètres ne nous lâchera plus jusqu’au 18eme..

Le parcours est agréable, même si les chemins sont un peu trop large a mon goût. Pas de grosse difficultés dans le premier tiers du tracé. Ça va même vite, bien roulant!

On retrouve quelques rares portion sur bitume qui ne dure jamais bien longtemps.

Plus d’idée de temps, mon gps s’est remis a zéro grr mais je commence a sentir que mon allure diminue sensiblement au fil des kilomètres.

Kilometre 14, ça comment a revenir de l’arrière, des coureurs me redoublent.. Pas au bout du rouleau pour autant, je temporise et essaye de me caler a ce nouveau rythme..

Comme annoncé par un coureur, les derniers kilomètres sont plus éprouvant, ça remonte!

Au seizième, sur une partie en bitume montante, je m’autorise a marcher jusqu’au ravitaillement.

J’ai repris la course, les chemins sont moins difficiles et retrouvons ainsi la partie commune au premier kilomètre de la course. La fin vous l’aurez compris se déroulera sur la route.

La poisse, je me fait doubler par la première féminine sans avoir la force de réagir..lol

L’école maternelle se dessine, la ligne d’arrivée est proche, reste juste une petite boucle a effectuer.

Bien éprouvé par mon départ rapide, je termine en 1h 41 et 50 sec.

Sympa toute de même mais d’après l’avis des coureurs il manquerait quelques centaines de mètres..

Voici quelques arrivées en grande partie du semi marathon..

120

 

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134
Le premier du semi marathon en 1h17

135

136

137

138

139

140

141

142

143

144

145

146

147

148

149

150

151

152

153

154

155

156

157

158

159

160

161

162

163

164

165

166

167

168

169

170

171

172

173

174

175

176

177

178

179

180
Un visage incontournable sur les courses gaumaises.

181

182

183

184

185

186

187

188

189

190

191

192

193

194

195

196

197

198

199

200

201

202

203

204

Comme le veut la tradition en Belgique, après l’effort, le réconfort! On se retrouve tous dans une salle a partager l’orval ou encore la tarte de Béatrice. Que de convivialité en Gaume!

 

205

 

206

Joli parcours nature, cependant je préférais celui du Musson la semaine dernière un peu plus trail..

A découvrir!

Désormais, retour a St léger où je vais passer la nuit chez mes amis Belge. Toujours un super accueil, vraiment sympa!

Après un petit déjeuner et des savoureux croissants, le retour en France s’effectuera en début de matinée.. Et destination l’Alsace pour une autre course en fin de soirée.

208

A bientôt en Belgique! Où?

A Saint Léger bien sur, pour la course de mon ami Raymond! Le samedi 12 Juin..avec vous j’espere!

207

Bravo a tous.

A tantôt.

 

 

 

 

 

 

 

05:59 Écrit par espace-marathon88 dans (BEL) Florenville | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |