18/07/2009

Le semi marathon cofilux a st leger (Belgique) le vendredi 17 juillet 2009

_140


Une course qui redonne le moral..


Décidément ces derniers temps vous me voyez souvent en Belgique! Que vais je donc chercher la haut? La joie de courir de trés belle course le vendredi soir, profiter de parcours digne de petit trails et savourer l'ambiance et l'air d'un nouveau pays. J'adore ces courses, hélas, je ne peux pas en etre trop gourmand car c'est a chaque fois environ 300 km de route aller. Sans cela, j'y serais chaque semaine ou presque..


Après quatre jours de récupération du trail d'orbey (50.4km et 2100Md+), l'envie de recourir se fesait bien sentir! Mais pas n'importe quelle course, je recherchais avant tout un trail moyen ou une course du genre. Difficile alors d'en trouver une pour ce week-end de Juillet qui proposait dans ma region que des courses rapides sur route!

C'est alors tout naturellement que j'ai poussé ma recherche vers les pays frontaliers et là bonne surprise, deux courses s'offrent a moi ce vendredi soir, l'une au Luxembourg avec le mini trail d'esch sur Alzette (10km) et la seconde a St leger pour le semi cofilux ( course nature)


Petite hésitation au départ et finalement j'opterais cette fois ci pour le semi de st leger privilégiant la distance plus longue.

 

_07

Bon test grandeur nature pour voir si la récupération du trail d'Orbey a été bonne! C'est cependant, un peu osé de refaire un semi seulement cinq jours aprés le trail..On verra!

 

_02

Encore du denivelé aujourd'hui et un parcours ressemblant au trail

Parti vers 14hoo de la haute Soane (70) nous arriverons a st leger vers 18hoo avec la pause habituelle chez mes parents en cours de route. La meteo par chez moi est mediocre, il pleut sans cesse, a se demander si je ne suis pas un peu fou de vouloir aller courir ce soir!

On aurait pu trouver autre occupation en allant voir passer le tour de France par exemple qui passait dans les vosges a peine à 25km de la maison!


Pour cette escale en Belgique, cette fois ci je suis accompagné de Linda, seul Panpan restera à la maison a son grand désarroi!

 

_139

Le trajet cette semaine demeure un peu delicat, maitrise de soi et patience sont les deux mots a braver pour ne pas se tirer les cheveux derriere les tracteurs, camions ou autres limacons du volant lol. Bref, il y a eu des trajets plus fluide que celà..


Cependant, malgré tout, nous arrivons encore avec une heure d'avance sur l'heure de depart prevu.

En belgique ca s'appelle venir hyper tot! Y'a presque personne a cette heure ci!


Je retrouve une course a laquelle j'avais participé en 2006 sur le petit circuit (6KM), le parcours du semi sera donc pour moi une decouverte.

Quant a st leger, je commence a connaitre, il y a quatre courses différentes organisées chaque année. J'y viens notamment pour la corrida Leogardienne fin décembre.


L'aire de la course prend place comme chaque année aux abords du terrain de foot et à proximité du lac Conchibois. Le site est bien choisi, on s'y sent bien!

 

_04
 

_06

Pour combler l'heure me séparant du départ, petit saut vers les inscriptions ou je retire mon dossard pour seulement 4 euros. J'herite du dossard 40 que je pourrais garder si j'escompte faire le challenge des semis de Lorraine. Ce dernier rassemble 3 semis marathons, celui de ce soir puis Musson et enfin pour terminer celui d'Hussigny en France. Deux courses pour être classées!

 

Je retrouve pas mal d'amis coureurs dont un qui m'a fait particulièrement plaisir de revoir, Adriano Gianni, un ami Luxembourgeois que je n'avais plus croisé depuis Novembre Dernier!

 

_03

Jean Paul Pomes, Claude Conrady et nico schaack trois trailers experimentés!

 

_05

L'organisateur de l'allure libre hors challenge de st leger et Christophe Martin, organisateur de la translorraine qui devrait revoir le jours l'année prochaine.

Retour a la voiture pour finir de se préparer... j'opte pour le tenue endurance shop que mon ami Paul Vignol m'avait gentiment donné mercredi dernier. Pour les chaussures, je choisi finalement dans un dernier recours mes chaussures 'colombus' que j'avais pris pour le trail.

J'aime bien leur légèreté mais niveau amorti c'est terrible, on ressent trop les chocs surtout en descente!.

 

_136

Direction le terrain de foot ou le départ va être donné, les coureurs sont alors bien présent en tout cas beaucoup plus que tout à l'heure. Deux distances au choix 6,5 ou 21.1km avec départ commun puis séparation au bout de trois kilomètres.


Le départ prend du retard, pas loin d'un quart d'heure, grrr moi qui veut pas rentrer trop tard ce soir ca s'engage mal. J'escompte sur un tel parcours (320d+) faire aux alentours des 2 heures, le trail d'Orbey étant encore bien proche!


C'est sous un ciel couvert mais sec que nous nous elancons, pas de pluie comme chez moi! C'est une chance!

 

_08
 

_09

 

_10

Dès le coup de feu donné, je gère tranquillement mon depart sans me precipiter. Ces quelques metres de course me permette de voir s'il n'y a pas de trace du trail. Eh oui, j'ai pas recouru depuis..


Ça se passe plutôt bien, les jambes répondent bien! On sort très rapidement du stade qu'on contourne par la route puis on traverse la route pour attaquer la première cote toujours sur bitume.


Je gagne déjà quelque places, je me sens plutôt pas mal, je reste a une allure sage, la route est encore longue. Au sommet de la cote, nous quittons le bitume qui se remplace par un large chemin filant vers la foret.

Je retrouve linda sur ma gauche, furtif arrêt pour lui redonner mes clé de voiture. J'en profite alors pour attendre le retour d'Adriano Gianni. Finalement, c'est peut être avec lui que je devrais courir..

 

_11
 

_12

 

_13

 

_14

 

_15

 

_16

 

_17

 

_18

Claude Lamblin dossard 69

 

_19

 

_20

 

_21

 

_22

 

_23

 

_24

 

_25

 

_26

 

_27

 

_28

 

_29

 

_30

 

_31

 

_32

 

_33

 

_34

 

_35

 

_36

 

_37

 

_38

 

_39

 

_40

 

_41

 

_42

 

_43

 

_44

 

_45

 

_46

 

_47

 

_48

 

_49

 

_50

 

_51

 

_52

 

_53

 

_54

 

_55

 

_56

 

_57

 

_58

 

_59

 

_60

 

_61

 

_62

Adriano Gianni dossard 142

 

_63

 

_64

 

_65

 

_66

 

_67

 

_68

 

_69

 

_70

 

_71

 

_72

 

_73

 

_74

 

_75

 

_76

 

_77

 

_78

 

_79

 

_80

 

_81

 

_82

 

_83

 

_84

 

_85

 

_86

 

_87

 

_88

 

_89

 

_90

 

_91

 

_92

 

_93

 

_94

 

_95

 

_96

 

_97

 

_98

 

_99

 

_100

 

_101

 

_102

 

_103

 

_104

 

_105

 

_106

 

_107

 

_108

 

_109

 

_110

Le premier kilomètre est franchi et comme précédemment dit avant le départ, il y a bien de petites guepes. Je l'ai évite ouf!!


On continue notre progression sur un chemin assez large, le cadre devient fort sympathique! On est bien sur une course nature!


Les kilomètres sont marqués l'un après l'autre au sol mais je ne regarde pas ma montre! Le fléchage est parfait, peu de chance de se perdre!


Je perds de vue Adriano qui n'a pas suivi et continue alors mon effort seul pendant ces kilomètres de chemins forestiers. Le parcours me plait bien sans de trop longues lignes droites.


Je retrouve rapidement un coureur qui m'avait doublé au trail de Chiny, cette fois ci sans prendre des photos, je me dis que je devrais être en mesure de le suivre. Je reste sagement derrière lui, l'allure s'intensifie un peu.. soudainement son rythme s'accelere, ca me semble un peu rapide pour moi, je le laisse filer.


On retrouve un peu de route, pas monotone puisqu'il s'agit d'une bonne descente ou on peut reprendre de la vitesse. Pas un spécialiste de cette discipline, je regagne pourtant quelques places.

A vrai dire, je me sens plutot bien..


Le coureur de tout à l'heure qui m'a doublé est toujours dans mon champs de vision, l'écart est pas mal mais semble devenir stationnaire.

Les ravito sont bien present sur le parcours avec en alternance eau et fruits (Banane ou orange)


Profitant d'un terrain légèrement montant, je regagne du terrain sur mon coureurs qui semble peiner un peu.

Kilometre 8, je reviens a sa hauteur, on se parle furtivement. Je reste un petit moment calé a son allure avant de reprendre du terrain sans avoir acceleré reellement!


Kilomètre 1O, je reflechi a mon chrono, a cette allure je pense être en 47 min, coup d'oeil pour vérifier et c'est parfaitement ca! Super, je me connais bien!

Si je tiens à ce rythme jusqu'au bout ca serait super..


Ca me relance un peu d'autant plus que les chemins se resserent, les coins sont hyper agreable!

Je commence doucement a reprendre des coureurs, c'est motivant!


On repasse par des endroits que je connais déjà, c'est dingue, j'ai jamais fait le parcours mais je suis dejà passé par ici lors d'une autre course. Celle de l'allure libre de chatillon me semble t'il.


Kilometre 11, je me retourne et le coureur que j'accompagnais tout a l'heure n'est pas si loin.

Les écarts sont fait, et dans cette deuxième partie de parcours, on peut vite se retrouver seul.


Dans un bon rythme, je rattrape toujours quelques coureurs et franchi le 15 eme kilomètres en 1H10

Le denivelé commence plus sérieusement a se faire sentir, je me sens toujours aussi bien et gagne du terrain. J'en garde sous le pied, la difficulté qui appréhendent les coureurs se situe vers le 17ème kilomètres.


Avant cela, on traverse chatillon par la route et je reviens encore sur deux coureurs que je m'efforce a rejoindre avant le debut de la cote.

Au pied de la cote, maintenant sur chemin, l'un d'entre eux fait le forcing, je reste derriere..


La cote devient bien visible en regardant devant nous, toujours bien, sans accélération nette, je redouble ce coureur qui a visiblement lâché pied.

J'en profite et monte cette cote sur un bon rythme, d'ailleurs je m'aperçois très vite en regardant derrière que le trou ce fait très vite.

Je retrouve mes qualités de grimpeur et puis avec les 2000MD+ de dimanche dernier, cette cote semble pas etre un terrible calvaire.

Ca monte cependant longtemps a travers champs. Je vois au loin, un petit groupe de coureurs, ca serait bien de les rattraper.


L'ascension se termine et plongeons sur un petit chemin agricole. La pluie fait son retour avec le vent. Pas facile parti sans casquette, je n'y vois alors pas grand chose dans mes lunettes.


Je relance bien même si la pluie me gêne bien. Le groupe devant est coriace, j'ai du mal a revenir, profil trop roulant peut être,en tout cas ils vont vite.


Kilometre 20, on a repris une portion de route, je reviens progressivement sur quelques coureurs mais entre temps un derrière m'a repris.

Il me lance, pourquoi tu regarde toujours derrière, c'est la tête de la course?

Héhé bientot on aura plus le droit de regarder ce que l'on veut, ca a tendance a m'enerver les personnes qui juge la course des autres!


Je passe le 2O eme kilo en 1H35, la fin approche, je suis revenu sur le petit groupe. Helas cela va pas etre a mon avantage, belle descente pour rejoindre le stade. Je suis juste derriere en embuscade, pret a passer mais leur rythme dans la descente est bien plus marqué que le mien. Je les laisse filer après tout ca serait bete de se blesser pour gagner une place. Le trail est trop proche..

 

_111
 

_112

 

_113

 

_114

 

_115

 

_116

 

_117

 

_118

 

_119

 

_120

 

_121

 

_122

 

_123

 

_124

 

_125

 

_126

 

_127

 

_128

 

_129

 

_130

 

_131

 

_132

 

_133

 

_134

 

_135

Je termine ce parcours en 1h42,41s que certains annonce a 21.7km.

En tout cas, un chrono au delà des mes esperances, je ne pensais pas aller si vite. D'ailleurs ni Linda qui pensait me voir arriver plus tard, elle loupera ainsi mon arrivée.


Petit tour rapide au lac conchibois et sans tarder on reprendra la route, ou nous allons passer la nuit chez mes beaux parents a la frontiere Luxembourgeoise.

 

_137

Petit cliché au Luxembourg!

 

_138

Une course qui redonne du baume au coeur, après un trail de 50 bornes, ca me convient pleinement.


Une course a faire pour vous amis francais!


J'y reviendrais en attendant on va continuer notre week end


A bientot et bravo a tous!

16:27 Écrit par espace-marathon88 dans (BEL) semi st leger | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |